Adélice – Quand la mort nous sépare » L.S.Ange

Editeur : Elixyria

Kindle : ICI

(réédition remaniée et rallongée du roman Quand la mort nous sépare)

Adélice, prisonnière de ces murs qui l’ont vue naître il y a plusieurs siècles, se demande chaque jour ce qui la condamne à mener cette existence sombre et oppressante. Invisible aux yeux de tous, personne ne soupçonne sa présence.
L’arrivée de Timaël est une lumière dans ses ténèbres, mais Alastor, être démoniaque, vient briser ce bonheur éphémère. Dans cette obscurité profonde, ce démon sera-t-il son guide ou son pire cauchemar ? Que cache-t-il derrière cette cruauté et qu’espère-t-il d’Adélice ?
Une éternité de solitude et de tourments… ou d’amour ?

 

???

Il y a un long moment, je vous ai parlé de mon coup de cœur pour Quand la mort nous sépare. Eh bien je récidive avec cette nouvelle version 🙂 Si je connaissais déjà une grande partie de l’histoire, L.S. Ange a fait quelques rajouts, et je peux vous dire que j’avais hâte de les découvrir, de voir si ceux-ci allaient me faire changer d’avis ou si j’allais garder mon coup de cœur pour Adélice et Alastor.

Si, pour moi, l’ancienne version ne suffisait à elle-même, avec les nouveaux événements ajoutés, je dois dire que je ne serais pas contre le fait d’avoir une suite, même si la fin peut très bien en rester une, sans forcément donner une suite et laisser ainsi place à notre imagination.

Les petites choses ajoutée par l’auteure, changent un peu l’histoire, mais tout en l’améliorant, ce n’est pas que cela la modifie complètement, on garde la base que l’on connaissait déjà, du moins si l’on a lu la précédente version. Elle est plus longue, nous avons plus de détails, plus d’informations, principalement sur Alastor, ce qui ne fut pas pour me déplaire d’ailleurs, je l’avoue sans honte. Mais plus longue veut également dire plus de rebondissements, et surtout, plus d’envie de torturer l’auteure elle-même, car oui, L.S. Ange est le genre d’auteurs que j’aimerais tellement torturer autant qu’elle le fait avec ses personnages, et avec ses lecteurs par extension. Mais maintenant que Didier est de la partie, je pense qu’il ne me laisserait pas faire aussi facilement :-p

Après tout, il faut croire que j’aime cela, que les lecteurs aiment cela, car avouez que nous sommes toujours en train de dire que les auteurs peuvent se montrer sadique, mais que nous en redemandons encore et encore !!!

Enfin bref, tout cela pour vous dire que cette novelle version est à la hauteur de ce que j’en attendais, bien que la première me suffisait, j’avoue que celle-ci me ravi et que je la veux absolument dans sa version papier afin de la placer juste à côté de celle que j’ai déjà. Sans compter que j’adore cette nouvelle couverture, je trouve qu’elle reflète encore mieux l’esprit de l’histoire, qu’elle fait ressortir le côté sombre des tourments que subissent Adélice et Alastor. Alors, pas d’hésitations à avoir, si vous aimez les romances un peu sombres, vous ne pourrez qu’aimer celle-ci.

Je me retrouve nue au-dessus de lui, seul le fin tissu de son caleçon nous sépare encore. Il empoigne ma poitrine, lèche mes tétons durcis par l’excitation. Je gémis, le corps en feu, je n’en peux plus, glisse la main entre nous pour libérer l’objet de mes désirs. Je soulève mes hanches, m’empale sur son membre. Nous nous immobilisons un instant, nous dévisageons, le temps qu’il soit entièrement en moi. Nous sommes sous le choc de cette force qui nous unit.


Merci à L.S. Ange et aux éditions Elixyria pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

3 commentaires sur “Adélice – Quand la mort nous sépare » L.S.Ange

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *