Ténégria #1 – La gardienne » Séverine Silbert

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

1860, au cœur de Londres, le royaume de Ténégria rassemblant les surnaturels est en proie au chaos suite à une tentative de prise de pouvoir d’une organisation sanguinaire. Au cœur de ce tumulte, Alicia lutte pour sa survie en cachant son passé. Sa rencontre avec un agaçant vampire risque de mettre à mal sa sécurité et peut être même son cœur. Entrez dans l’univers de Ténégria où la trahison est de mise et les apparences souvent trompeuses !!

 

⭐⭐⭐⭐

Première chose que j’aimerais souligner, c’est que je suis totalement fan de la couverture, en même temps celle-ci est réalisée par Chez CLM qui fait des petites merveilles !

Avec ce premier tome, Séverine Silbert donne le ton, nous plonge dans son univers que je trouve bien développé, bien construit. L’auteure est douée également pour mettre le lecteur à rude épreuve avec ce final qui donne envie de poursuivre, car d’après moi, le second tome va être assez mouvementé, que ce soit au niveau de l’action ou de l’avancée de l’histoire en elle-même. C’est le genre de fin qui vous fait hurler un truc du genre : noooooooooooooooooooon pas maintenaaaaaaaaaant ! Enfin vous voyez certainement de quoi je parle !

Mon seul petit bémol pour ce premier tome, c’est que j’ai trouvé que par moments, cela manquait un peu d’intensité, que certains événements étaient un peu trop rapide. Ce n’est pas un énorme point négatif, mais cela pourrait l’être pour certains lecteurs, je voulais donc le souligner malgré tout. En même temps, c’est un premier tome, et je pardonne souvent facilement lorsque c’est le début de la saga, chose que je ne fais plus par la suite, car en général, si j’ai bien accroché comme ici, je deviens assez vite exigeante, parfois trop je l’avoue.

La suite étant d’ores et déjà disponible, je suis certaine de ne pas tarder à poursuivre, parce que je veux savoir et découvrir ce que Séverine nous a concocté. Comme quoi le monde de la chronique littéraire peut donner de belles découvertes, peut éveiller des talents et surtout de jolies plumes que l’on aime, ou pas selon les goûts. Une chose est certaine, c’est que je vais suivre de près la partie auteure de Séverine, bien que je lis également ses chroniques lorsque je trouve le temps de me balader sur la blogosphère, ce qui arrive trop peu souvent, malheureusement.


Comme il n’y a jamais de mauvaise pub sur Le monde enchanté de mes lectures, je vous donne le lien vers son blog : Boulimique des livres et celui du prologue du tome 2 (à lire uniquement si vous avez lu ce premier tome évidemment : Prologue


– Bonjour Belle aux bois dormants, enfin réveillée ? Ce n’est pas trop tôt, nous commencions à désespérer.

Alicia sursauta en entendant cette voix inconnue et tourna vivement la tête pour dévisager son propriétaire. Elle écarquilla les yeux devant la beauté de l’homme adossé contre le cadre de la porte. Très grand, les épaules larges, un visage taillé à la serpe et les cheveux bruns ébouriffés, il devait fasciner toutes les jeunes filles innocentes de son entourage. Heureusement pour elle, Alicia ne faisait plus partie de cette catégorie depuis longtemps.


Merci à Séverine pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Un commentaire sur “Ténégria #1 – La gardienne » Séverine Silbert

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *