Axios » Jaclyn Osborn

by

Editeur : MxM Bookmark

Kindle : ICI

Je suis Axios, de Sparte, et je suis né pour tuer.

À l’âge de sept ans, j’ai quitté la maison pour m’entraîner avec d’autres garçons. On nous a enseigné l’obéissance, la solidarité, la stratégie militaire et la résistance à la douleur.
Mon éducation stricte m’a débarrassé de mes faiblesses et m’a obligé à devenir fort. Impitoyable.

Mais je rêvais de quelque chose de plus grand, d’une vie que je ne pourrais jamais avoir. Contre toute attente et en dépit de l’entraînement le plus pénible qu’un guerrier pouvait endurer, j’ai trouvé l’amour dans les bras d’un autre Spartiate. Il était l’air que je respirais et l’eau que je buvais. Quand nous combattions côte à côte, nous étions invincibles. Là où il allait, je le suivais.

Cependant, l’amour n’avait pas sa place à Sparte. Les sentiments étaient pour les faibles. Dans la vie d’un Spartiate, il n’y avait que des batailles, de la violence et aucune garantie pour le lendemain. En temps de guerre, tous les hommes étaient mis à l’épreuve, mais le plus grand défi pour nous n’était pas celui des épées ni des lances, mais bien celui du cœur.

 

???

Vous savez quoi ? Moi je dis qu’il faudrait interdire les auteurs qui nous font pleurer … Parce que oui, je ne le cache pas, Jaclyn Osborn a réussi à me faire pleurer … pas le genre de livre que je dois voir au cinéma, sous peine de sortir de la salle avec les yeux explosés !

Si vous avez vu le film 300, vous avez déjà une idée de l’univers que vous retrouverez avec Axios. A un moment de l’histoire, il y a d’ailleurs un passage qui parle de Léonidas et Xerxès. Si par contre vous n’avez pas vu le film, je vais vous expliquer un peu.

Axios, comme tout les garçons âgés de 7 ans à Sparte, doit subir un entraînement de plusieurs années afin de devenir un guerrier, un futur défenseur de Sparte. Cet entraînement n’est pas de tout repos, comme vous devez certainement vous en douter, entre apprendre l’obéissance, la discipline, l’art du combat, mais également subir les coups de fouet en cas de désobéissance ou de faiblesse, ne pas avoir le soutien de sa famille … tout cela alors qu’il n’est encore qu’un enfant. Mais c’est de cette manière que vivent les Spartiates, il n’y a pas de place pour les faibles.

Malgré tout, il y a une lumière qui brille, cette lumière, pour Axios, c’est Eryx, un autre garçon de son âge qui suit l’entraînement. Axios va très vite se lier d’amitié avec lui, ils vont devenir inséparables, au fil des années, cette amitié va petit à petit se transformer en autre chose, en un sentiment plus profond, plus fort, un amour que rien ne peut briser. Axios et Eryx, c’est bien plus qu’un amour sincère, ils sont complémentaires, chacun ayant besoin de l’autre. Pour Axios, c’est encore plus que cela, lui qui garde un brin de bonté en lui, c’est le fait d’aimer Eryx qui le fait avancer, qui lui ferait changer de caractère, Eryx devient la force d’Axios. Pour lui il défierait n’importe qui, il irait au devant du danger pour le protéger.

Axios et Eryx sont les deux personnages principaux, mais il faut également penser aux secondaires, qui pour moi ne le sont pas vraiment. Au fil des années qui passent, ils ont appris à se connaître, à s’apprécier, les garçons du même groupe qu’Axios ne seront pas uniquement des amis, ils seront des frères, ensemble ils forment une famille. J’ai adoré l’évolution de chacun d’eux, même si parfois j’ai eu envie de hurler rien qu’en assistant de loin à ce que eux subissaient chaque jour, et ce, du matin au soir.

Jaclyn Osborn nous fait vivre l’histoire sur de nombreuses années, en tant que lecteur, on prend le temps de s’attacher à chacun d’eux, on fini par savoir anticiper leurs réactions, on souffre avec eux, mais nous sommes également heureux en même temps qu’eux. Tout les sentiments que eux ne pouvaient pas exprimer, car à Sparte, les émotions sont signe de faiblesse, eh bien je l’ai fais pour eux, je les ai ressentis en même temps qu’eux et j’avais parfois envie d’avoir le pouvoir de changer les choses. Comme je l’ai dis au début de mon avis, oui, j’ai pleuré à diverses reprises, mais à la fin je me suis carrément effondrée … pourquoi ? Euuuuuh non je ne vous le dirai pas, mais je vous préviens que si vous êtes sensible au niveau des émotions, il vaut mieux vous préparer vous aussi à sortir les mouchoirs.

Pour ma part, je ne pouvais qu’avoir un méga coup de cœur, c’est même plus qu’un coup de cœur, c’est un coup de foudre que j’ai eu pour ce livre, et je le dis, celui-ci je le veux dans sa version papier dès que possible !

– Je ferai tout pour toi, chuchota-t-il.

Il appuya son front contre le mien.

– Je tuerai n’importe quel homme, irai n’importe où et brûlerai le monde entier si cela signifie que tu es en sécurité.

Ses mots étaient sincères. Je le sentais dans chaque partie de mon être, mon âme. Felix avait eu raison. Il n’y avait jamais eu personne comme Eryx et moi. Nous étions liés à un niveau qui dépassait l’entendement.


Merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour leur confiance.

1Pingbacks & Trackbacks on Axios » Jaclyn Osborn

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *