International guy #4 – Milan » Audrey Carlan

by

Editeur : Hugo & Cie

Livre : ICI

Un homme au service des femmes.
Dans le quatrième opus de la série, Parker traverse l’Atlantique pour se rendre à Milan. Un créateur de lingerie l’a engagé pour s’occuper de son défilé.

Avec l’aide de Bo, il devra apprendre aux jeunes femmes qui vont présenter les modèles à se sentir à l’aise sur un podium. Une tâche loin d’être facile, d’autant plus que toutes sont des mannequins amateurs, mais un beau challenge pour nos coachs.

Par ailleurs, la presse people s’est emparée de l’histoire d’amour entre Skyler et Parker, et pas toujours pour le meilleur. Parker a été pris en photo dans une situation équivoque avec une autre femme. Encore une situation périlleuse dont Parker devra se sortir.

 

⭐⭐⭐⭐

Le moins que l’on puisse dire c’est que chaque mission de nos International guy sont très diversifiées. On retrouve Parker, Bo, Royce et Wendy pour une nouvelle aventure, ainsi que Skyler évidemment ^^

La fin du troisième opus m’avait légèrement agacée, j’avoue que j’avais grincé des dents… Mais bon, notre cher Parker a oublié ce que c’est que de s’attacher à quelqu’un et dans cet opus, on comprend un peu mieux ce qu’il a vécu et pourquoi il a perdu confiance en la gent féminine.

Ce mois-ci, direction Milan pour aider un créateur à organiser un défilé de lingerie avec des modèles qui n’ont jamais fait de mannequinat. Ce sont des femmes comme vous et moi qui doivent mettre en valeur une collection féminine faite pour toutes les femmes. J’ai adoré cet aspect de l’histoire, Audrey Carlan sait comment mettre les femmes en valeur et grâce à Parker elle nous montre que l’on doit toutes se trouver belles et désirables. Les femmes sont donc une fois de plus à l’honneur dans cet opus.

Parker ouvre les yeux sur de nombreuses choses et j’ai aimé qu’il s’investisse enfin dans sa relation avec Skyler. Relation qui est loin d’être facilitée par leurs professions respectives. Skyler a repris goût pour son job d’actrice, Parker parcours les quatre coins du globe pour son agence « International guy », s’ajoute à cela la pression médiatique et les paparazzis qui s’acharnent sur leur idylle… Cela fait beaucoup de chose à gérer pour une relation toute neuve et à distance. Audrey Carlan met l’accent sur la notion de confiance, de bien des manières, elle nous prouve que la confiance est la base d’une relation.

Je peux vous dire que vous n’allez pas vous ennuyer avec Parker et Bo… Notre cher Bo est toujours aussi taquin et on peut le dire, c’est un homme à femmes et il ne s’en plaint pas ^^ Royce, quant à lui est toujours aussi énigmatique et charismatique, peut-être que c’est parce qu’il est plus dans l’ombre. Mais mon intérêt se tend toujours vers lui, encore plus avec les quelques interactions de cette suite. Wendy, leur assistante, est vraiment adorable, drôle et très attachante. Il n’y a finalement que Sophie que je n’arrive pas à apprécier. Elle a beau être une amie fidèle de Parker, c’est un personnage qui me laisse sur la réserve, je ne la sent pas du tout.

Dans chaque opus, le fil rouge se mêle à l’intrigue liée à la mission de nos héros. C’est plaisant, c’est passionné, plein de suspens et de tension. Si la saga [International guy] se démarque de [Calendar girl], je peux vous dire que j’éprouve tout de même des émotions similaires. Chaque tome nous apporte son lot de nouveauté, de beaux messages, une intrigue palpitante et une fin frustrante qui nous laisse sur une sensation d’impatience. Je pense que le pari est réussi non ?

En bref, direction Milan pour nos International guy. Parker et Bo vont devoir coacher des jeunes femmes… quel bonheur, n’est-ce pas ? Audrey Carlan nous propose une suite addictive qui met en lumière les premières difficultés que Parker et Skyler vont rencontrer dans leur relation naissante. J’ai dévoré ce livre en souriant la plupart du temps, le récit est moderne et l’ensemble véhicule de beaux messages. On se retrouve le mois prochain à San Francisco Parker Ellis… Je serais là !

« Je penche sa tête en arrière et la dévore, renouant ce lien qui nous unit.

Notre passion.

Notre désir.

Nos besoins.

C’est aussi intense qu’au début, sauf que nous nous connaissons, à présent. On sait ce qu’aime l’autre et chaque baiser, chaque contact de nos corps est un peu plus intense que le précédent. »


Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture

Retrouvez mes avis sur les opus précédents :

#1 Paris

#2 New York

#3 Copenhague

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *