Qui a encore le temps de tomber amoureux ? » Anaël Verdier

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Hors norme relationnel
Les histoires de ce recueil caressent tour à tour la crudité et poésie des sentiments autant que des corps et des étreintes, variété des paradigmes relationnels, triangles amoureux, idylle obsessionnelle, amour platonique, érotisme savant, sexe joyeux, aventures de passage, rencontres, ruptures, fantasme et réalité s’entremêlent au fil des pages pour dessiner un patchwork représentatif de la diversité amoureuse.
Nourri par ses années de coaching relationnel et par ses expériences personnelles, l’auteur esquisse ici un panorama de la question amoureuse qui ne se veut ni exhaustif ni universel mais espère encourager le lecteur à interroger sa propre place dans l’écologie sentimentale et sexuelle, sans dramatisation de l’un ni de l’autre. Questionner le statu quo normatif, poser entre les lignes cette question: et s’il existait une infinité de cadres relationnels ?

Plaisir textuel
Le théâtre se mêle ici à la nouvelle et à la p’tite vite littéraire pour varier les plaisirs et les portes d’entrée dans l’univers amoureux des personnages qui peuplent ces pages. Retrouvez le style que vous avez aimé dans Alexandra des Bois et Godspeed (publiée à la Musardine) au fil de plus de trente textes ancrés dans notre réalité hyper connectée et pourtant incroyablement solitaire.

Avertissement
Certains des textes de ce recueil contiennent des relations sexuelles consensuelles, explicites et non simulées. Si vous êtes facilement choqué par les choses du corps, si la conscience de votre essence sexuelle vous gêne, ce livre n’est sans doute pas pour vous.
Souvenez-vous que le meilleur sexe est celui que l’on ne voit pas dans les films porno, qu’il peut être connecté tout en restant sauvage, qu’il doit être désiré par tous les partis et que votre sécurité passe avant tout. Donc sachez dire non autant que oui et sortez couverts.

 

⭐⭐⭐⭐

Anaël Verdier se qualifie lui-même comme un auteur de cul, je trouve plutôt qu’il est un auteur d’érotisme. Non, pour moi ce n’est pas la même chose, si c’était du cul, ce serait des histoires plus trash que celles que j’ai pu découvrir dans ce recueil. L’érotisme est plus soft, et pour moi c’est ce que j’ai lu, donc non Anaël n’est pas un auteur de cul, mais bien un auteur érotique.

Certaines des nouvelles sont courtes, très courtes, d’autres sont beaucoup plus longues. Pourtant, courte ou longue, j’ai pris pas mal de plaisir à les lire, à les découvrir. Je trouve d’ailleurs que certaines ont une morale, alors que d’autres pas vraiment. Certaines sont plus érotiques que d’autres, et le mélange de « pas trop érotique » et de « très érotique » donne un livre assez intéressant, qui émoustille, mais pas trop, juste ce qu’il faut, quand il faut.

La plume de l’auteur est , elle aussi, intéressante, tour à tour coquine ou câline, tendre ou plus ferme, parfois même un peu poétique. La plume et les nouvelles sont très agréables et sensuelles. J’ai passé un excellent moment à lire ce recueil que je ne peux que maintenant vous recommander de découvrir également.


Merci à Anaël Verdier ainsi qu’au site Simplement.Pro

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *