Singulières » Corinne Falbet-Desmoulin

by

Editeur : BoD

Livre : ICI

Quinze petites histoires singulières de femmes. Que cherche Luisa à travers tous ses amants ? De quelle façon Marie devient-elle malgré elle une ouvre d’art ? Comment accepter que son propre mari aime deux femmes à la fois ? Pourquoi le voisin de Maëva a-t-il mystérieusement disparu ? Quel est le fantasme inavouable de Lucile ? L’incroyable trahison de Marianne ? A travers le suspense de ces situations particulières, apparaissent bien souvent des problèmes psychologiques. Inattendus.

 

⭐⭐⭐⭐

Comme pour n’importe quel recueil que je découvre, il y a certaines nouvelles que j’adore, d’autre moins, mais dans l’ensemble, j’ai passé un très agréable moment à découvrir la plume de Corinne Falbet-Desmoulin.

Chacune des femmes présentes dans ce recueil a sa propre personnalité, sa propre manière de voir et envisager la vie. Certaines de ces femmes sont attachantes, d’autres un peu moins. Ce que j’ai le plus aimé avec ce recueil de Corinne, c’est que chacune des histoires présentes sera perçue différemment selon l’humeur du lecteur. Les sujets abordés par l’auteure ne sont pas forcément léger, mais sont tous bien écrit, avec des textes faciles à lire. Certains personnages sont plus travaillés que d’autres, c’est un grand patchwork d’émotions et de sensations. Des morceaux de vie, un peu comme une fenêtre ouverte par laquelle le passant regarderait évoluer les habitants qui se trouvent à l’intérieur.

Un point franchement appréciable dans ce livre, c’est que je n’ai pas eu l’impression de lire de la fiction, mais bien de rencontrer des personnes réelles, des femmes que j’aurais pu croiser à n’importe quel moment de ma vie. Ce recueil porte tellement bien son titre, car oui, il nous permet de faire la connaissance de femmes vraiment Singulières, des femmes que l’on apprend à connaître en très peu de temps, des femmes que l’on apprécie, ou pas, mais chacune avec sa personnalité, son vécu, son mental. Le niveau psychologique est assez bien travaillé aussi je trouve, sans pour autant rendre les personnages trop complexes.

En arrivant à la dernière page, je me suis dit que si ce recueil contenait quinze autres nouvelles, cela n’aurait été que meilleur. Lorsque je l’ai refermé, j’ai eu envie de le recommencer, de redécouvrir à nouveau chacune des femmes présentes, de voir si je ressentirais la même chose, ou si je les aurait appréhendée différemment. Mais je suis certaine que je le relirai un de ces jours prochains, je vais laisser passer un peu de temps afin que ce soit une réelle redécouverte et non une simple relecture.

Pour faire un avis très bref, je dirais simplement que c’est un recueil à découvrir, à savourer, à dévorer, à lire et relire, un livre dont le lecteur ne se lasse pas.


Merci à Corinne et à Marika ainsi qu’aux éditions BoD pour leur confiance.


3Pingbacks & Trackbacks on Singulières » Corinne Falbet-Desmoulin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *