La Meute de Mervent #2 » Laura Black

by

Editeur : Sharon Kena

Livre : ICI

« ― Alors Elena, quel est ton choix ? interrogea Baptiste. »
La phrase résonnait avec défi, un défi qui croissait d’ailleurs à mesure qu’Élena se la répétait. Baptiste avait osé lui proposer un nouveau pacte de soumission, perspicace sur le fait que rien ne pourrait autant désarçonner la louve. Et il avait visé juste. Élena s’était attendue à tout, sauf à cette sommation qui ressuscitait ses pires cauchemars. Et sa culpabilité…

Élena, jeune louve garou, s’est jurée que plus jamais elle ne signera un pacte de soumission. Pourtant, lorsque sa meute requiert son aide, elle déroge à toutes ses promesses et affronte son ancien maître, un vampire aussi sadique que tyrannique.
Alors que la jeune femme croit sombrer, elle reçoit l’aide inattendue d’un autre vampire qui, s’il promet de l’aider, n’en demeure pas moins un inquiétant prédateur.
Mais, face au péril encouru par sa meute et à la terrible menace qui pèse sur les limbes à cause d’Érebat, Élena est prête à tout, même s’il s’agit de pactiser avec le diable…

 

⭐⭐⭐⭐

Lors de ma lecture du premier tome de La meute de Mervent, je n’avais pas accroché du tout avec Elena, du coup, j’avoue que j’avais un peu peur de ce second tome qui est plus centré sur elle. Mais, Laura Black a réussi à, pas me la faire aimer parce que j’en suis encore loin, mais au moins à l’apprécier, à comprendre le pourquoi de son comportement, j’arrive à mieux la cerner.

Je continue malgré tout de penser que c’était un pari risqué de la part de l’auteure, je ne crois pas être la seule à ne pas avoir apprécié Elena précédemment, et ici faire d’elle un personnage principal … Mais je suis maintenant rassurée car ce second tome est aussi excellent que le premier. En savoir plus sur le passé d’Elena nous fait comprendre cette personne « glaciale » qu’elle est devenue, et franchement je peux comprendre pourquoi elle est celle qu’elle est. Ce qu’elle a vécu ferait changer n’importe qui, voir même pire que changer, et pourtant elle est toujours bel et bien présente, ce qui démontre une force de caractère assez forte pour avoir tenu.

La meute n’est pas au bout de ses peines avec Erebat toujours dans la nature. Ce tome est d’ailleurs un peu plus sombre que le précédent, bien que Ella, la fille d’Erik et Alyssa soit un petit rayon de soleil. Nous avons également droit à un tout autre univers avec les limbes, un monde qui donne énormément de possibilités, et l’auteure n’a pas spécialement fait dans la facilité, ce qui est encore plus appréciable. A aucun moment je n’ai eu une impression de déjà vu, ce qui est assez rare lorsque je suis dans une saga, ou un one shot, où se mélangent les vampires et les loups, sans oublier la sorcellerie.

Ce second tome a donc réussi à me faire apprécier Elena, ce qui n’était pas gagné, à me transporter dans l’univers de l’auteure, un monde addictif d’où je n’avais pas envie de sortir, j’y serais bien restée encore un peu, mais la fatidique dernière page est arrivée et je vais devoir me faire une raison. Heureusement que la suite est disponible, je vais pouvoir y retourner bientôt, et ainsi retrouver les membres de la meute de Mervent 🙂

Si vous cherchez une saga de bit-lit bien écrite, avec une histoire et des personnages cohérents, une saga écrite par une plume enchanteresse et fluide, alors arrêtez vos recherches, vous l’avez trouvée !

 

– Mais si tu veux t’amuser… susurra-t-il d’un ton qui lui procura un haut-le-coeur.

– Quand les poules auront des dents !

– Curieux de la part d’une femelle en chaleur comme toi…

– Salopard !

Jonas rit et Elena fulmina lorsque la main  du vampire cramponna son fessier.


Merci à Aurélie et aux éditions Sharon Kena pour leur confiance.

Retrouvez mon avis sur le premier tome :

Le meute de Mervent #1

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *