The Ideal Man » Clara Oz

by

Editeur : Addictives

Kindle : ICI

Clary pense avoir cerné toutes les qualités de l’homme idéal.
D’ailleurs, elle en a fait un article qui cartonne et qui pourrait bien être le tremplin de sa carrière à New York !
Une chose est sûre : Chase, son amour d’enfance qui revient bouleverser sa vie, ne correspond pas aux critères de l’homme idéal !
Enfin… il est tout de même beau. Mystérieux. Et surtout, insupportable !
Hors de question de craquer pour lui, Clary se l’interdit ! Mais les règles sont faites pour être brisées, non ?

 

⭐⭐⭐⭐

Ce que je retiendrai principalement de ma lecture, c’est l’humour. Que ce soit dans l’histoire elle-même, ou dans les dialogues, je doit bien avouer que j’ai eu quelques moments de rigolades, et pu**** qu’est-ce que cela fait du bien !

Bien que j’aime avoir les points de vue des personnages principaux, ici, ce ne fut pas le cas. C’est vrai que j’aurais aimé pouvoir me fondre dans le personnage de Chase grâce à son point de vue, mais cela n’enlève rien au fait que j’ai aimé le découvrir à travers Clary. Malgré tout, j’ai eu l’impression qu’il me manquait quelque chose.

Si je vous pose la questions si pour vous l’homme idéal existe, quelle sera votre réponse ?

Forcément, si vous êtes en couple, vous allez me dire que oui, que c’est le vôtre ! Je suis moi aussi en couple, depuis exactement 16 ans, et malgré tout, je ne dirais pas que mon compagnon est l’homme idéal. Heureusement pour moi, il ne lit pas mes chroniques ! Et pourtant c’est ce que je pense réellement ! Pour moi, l’homme idéal n’existe pas, tout simplement. Enfin bon, nous n’allons pas commencer un débat si oui ou non il existe quelque part.

Revenons à Clary et Chase, bah oui c’est bien d’eux que je dois vous parler, et non de moi, donc c’est parti 🙂

Comme je l’ai dis au début de mon avis, ce que je retiendrai principalement c’est l’humour, les rigolades que j’ai eues durant ma lecture, car oui, il faut bien dire que Clara Oz n’y va pas par quatre chemins lorsqu’il s’agit de réparties pas piquées des vers. En ce qui concerne les personnages, eh bien chacun d’eux est attachant, charismatique. Les personnes ayant déjà lu The ideal man sauront de qui je parle si je dis que j’ai a-do-ré les mamies… Oh punaise qu’est-ce que je les ai aimées celles-là !!!

Je pense ne pas me tromper en disant que c’est ma première expérience de la plume de Clara Oz, et franchement ce fut une excellente première fois. Une plume piquante quand il faut, d’une fluidité extra, d’un humour génial, une plume à connaître et à dévorer tout simplement.

Mon corps bouillonne. La température vient brusquement de monter de plusieurs degrés ou quoi ? Pourtant, on n’est qu’au mois de mars…

La faute à ce foutu dérèglement climatique ?

Ou est-ce seulement mon esprit, qui est en ébullition ?

Je refuse que Chase me fasse toujours autant d’effet après toutes ces années ! Le passé reste au passé. Mon présent ne l’inclut pas dans mes plans.

Mon futur non plus…


Merci à Léna et aux éditions Addictives pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *