7 Lettres » Olivia Harvard

Editeur : Hachette Romans

Livre : ICI

Mon meilleur ami, Colton Crest, est mort. C’est moi qui ai trouvé son corps… ainsi qu’un bout de papier, niché dans la poche de ma propre veste. « Si tu as trouvé cette lettre, ça veut dire que j’ai bien fait mon boulot : Colton Crest n’est plus qu’un souvenir. Tu aurais peut-être pu le sauver. Mais tu ne l’as pas fait. Je te propose une chasse au trésor. J’ai écrit six autres lettres que j’ai cachées dans six endroits différents. Chacune contient une confession. Quand tu liras la dernière, tu sauras qui je suis. Prends ton temps, moi je n’en manque pas. Je te laisse avec ma première confession : c’est moi qui ai tué Colton Crest. »

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Lorsque j’ai lu le résumé sur NetGalley, je n’ai pas hésité à faire la demande pour découvrir ce livre. Je trouvais le contexte assez intéressant, il me promettait un bon moment avec une histoire palpitante. Je suis maintenant ravie de vous dire que j’avais raison, mon palpitant a fait le plein de secousse pour un moment !

7 lettres de Olivia Harvard, c’est un puzzle, un jeu de piste, une montée d’adrénaline, une recherche de la vérité, la découverte d’une personne que l’on pensait connaître mais qu’au fond on se rend compte que ce n’est pas vraiment le cas, un jeu grandeur nature du chat et de la souris.

L’auteure nous tisse une toile dont il manque des parties, à nous de les découvrir en même temps que Eliott, et franchement, cela donne quelques sueurs froides. Je suis restée scotchée dans ma lecture, totalement accaparée par ce jeu de piste infernal, je n’ai pas vu défiler les pages, je lis pourtant moins vite en numérique, mais là, je suis arrivée au bout en un temps record tellement je me suis prise au jeu de la vérité.

7 lettres, c’est incontestablement le genre de livre que j’adorerais voir un jour sur un grand écran, je suis certaine qu’il ferait un tabac. Dès le départ, on a l’impression de rentrer dans l’histoire et de chercher nous-même la vérité, et au fil des pages, cette quête devient notre seul but, la vérité, nous la voulons autant qu’Eliott. Ce n’est pas le genre de livre que l’on peut abandonner, impossible de ne pas vouloir tout savoir, tout découvrir.

Je suis persuadée, que même les plus fins limiers ne pourront découvrir qui se cache derrière ces lettres, qui est à l’origine de ce jeu de piste, quant à moi, je suis restée la bouche grande ouverte lorsque LA révélation c’est faite. L’auteure a su garder le suspens jusqu’au bout, tout en maintenant l’impression que le lecteur peut deviner avant la fin, j’ai simplement adoré ce livre de la première à la dernière lettre. Amateurs de thrillers, surtout ne passez pas à côté de celui-ci !

J’ai envisagé d’apporter la lettre à la police. A ma connaissance, l’enquête était au point mort ou, s’il y avait des avancées, aucune information n’avait filtré. En conservant ce document, je dissimulais une preuve essentielle.

Je devrais la livrer aux autorités.

Mais l’idée de transmettre ce message me terrifiait. Allais-je trouver des menaces dans ma voiture le lendemain matin ? Est-ce qu’une nouvelle missive apparaîtrait dans ma boîte une semaine plus tard ? Il fallait d’urgence que je dirige ma haine contre quelqu’un, et cette lettre était l’occasion rêvée.

Merci aux éditions Hachette ainsi qu’au site NetGalley.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *