Sinners of Saint #0,5 – Sulfurous > L.J. Shen

by

PARU LE 1ER AOÛT 2018 AUX EDITIONS HARLEQUIN FRANCE

LIEN D’ACHAT – ICI

« Découvrez le sulfureux prequel de Vicious et (re)tombez sous le charme de Jaime ! »


⭐⭐⭐⭐⭐

Ayant adoré [Vicious] et [Devious], je ne pouvais pas faire l’impasse sur [Sulfurous] qui est un récit court qui nous narre l’histoire de Jaime et Melody. Une romance interdite que j’ai dévoré en un rien de temps.

Forcément l’addictivité est au rendez-vous et j’ai particulièrement aimé découvrir l’histoire de Jaime et Melody à travers ce préquel. Jamie est un personnage que j’ai adoré dans les tomes précédent et même si j’aurais préféré un roman long en ce qui le concerne et bien je peux vous dire que j’ai passé un super moment.

Melody Greene est prof de littérature anglaise à All Saints High, le lycée de Todos Santos en Californie. Et on peut dire que Mme Followhill, la directrice de l’établissement, ne la porte pas dans son cœur. Il se trouve qu’elle est aussi la mère de Jaime, un élève qui ne laisse pas Melody indifférente. Il représente le fruit défendu, l’interdit par excellence mais il s’avère qu’il sait se montrer persuasif… Et pourquoi résister au plaisir et à la décadence que pourrait lui offrir Jaime ?

Cette lecture fut courte mais hyper intense, retrouver le style hautement addictif de L.J. Shen fut un véritable bonheur. Il n’y a pas à dire je suis accro à cette saga. Les personnages sont tous très intéressants, Jaime et Melody sont juste faits l’un pour l’autre malgré le côté interdit de leur romance et leur différence d’âge. Jaime est un jeune homme qui a la tête sur les épaules et même s’il fait partie de la bande à Vicious et bien il arrive à conserver son libre arbitre. C’est un homme fougueux qui n’a peut de rien, et j’ai tout simplement adoré sa relation avec Melody. Forcément l’interdit induit une excitation supplément et viennent s’ajouter à cela des sentiments qui prennent place rapidement mais pas sans cohérence avec ce que nos héros vont vivre.

Nous avons des personnages déterminés et passionnés. Une intrigue sous haute tension, qu’elle soit sexuelle ou liée au danger qu’ils encourent en se fréquentant intimement. J’ai aimé l’audace de ce récit et la belle moralité qui en découle car malgré la situation immorale et bien leur amour est tout simplement indéniable et les sentiments ne sont pas quelque chose que l’on commande.

En bref, un prequel hyper addictif et très sexy. Jaime et Melody sont un de mes couples préférés et j’ai hâte de les retrouver dans les tomes suivants. L.J. Shen a su me combler avec cette romance interdit et même si je n’aurais pas été contre quelques pages supplémentaires et bien je me suis tout simplement régalée.


– La prochaine fois que vous vous penchez, mademoiselle G, vérifiez que je ne me trouve pas derrière vous, sans quoi nous finirons sur National Geographic, dans un documentaire sur l’attaque des prédateurs.

Je me suis redressée, remontant mes lunettes de vue sur mon nez, et j’ai décoché un regard noir à Jaime Followhill.

Bien que Jaime ressemble à l’enfant naturel de Ryan Gosling et Channing Tatum, je n’allais pas me laisser embobiner. (Notez que ce serait un excellent sujet de romance M/M. Je le lirais sans hésiter en tout cas.) Des cheveux blond cendré attachés négligemment dans la nuque, des yeux bleu indigo, un corps de strip-teaseur. Ce gamin était tellement baraqué que ces biceps rivalisaient avec des boules de bowling. C’était un cliché ambulant, façon roi du bal de promo d’un film des années 1990. Le sportif qui attirait l’attention de toutes mes filles d’All Saints High.


Jamie Followhill m’a embrassé. C’était le baiser le plus enivrant que je n’aies jamais connu. A l’instant où sa bouche charnelle s’est unie à la mienne, mes orteils se sont recroquevillés dans mes escarpins. A l’urgence de sa bouche chaude et au goût sucré de son chewing-gum s’est ajouté son parfum entêtant. Son odeur masculine s’est infiltrée dans chaque pore de ma peau, tandis qu’il m’embrassait comme s’il devait faire ses preuves, ou transmettre un message. Alors je me suis abandonnée. J’ai saisi son visage aux joues lisses et inhalé son parfum, alors qu’il forçait le passage de mes lèvres avec sa langue et me dévorait comme si j’étais son dernier repas.

Sa langue attaquait la mienne, prenant possession de ma bouche, léchant chaque recoin et avalant mes gémissements de plaisir. Je n’ai pas été surprise qu’il empaume mes fesses et me plaque contre son érection. Il s’est frotté contre moi, se masturbant sans vergogne, attrapant ma main pour la presser sur son pénis imposant.

C’était mal.

C’était interdit, et je mentirais si je niais avoir senti à quel point ça l’était.

Sauf que… que je sois la corruptrice ou la corrompue, j’adorais l’état dans lequel il me mettait.

RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

SINNERS OF SAINTS #1 - VICIOUS

SINNERS OF SAINTS #2 - DEVIOUS

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *