Fierte #2 – Coming Out » Elle Kennedy & Sarina Bowen

Editeur : J’ai Lu

Livre : ICI

Jamie et Wes sont amoureux fous. Mais dans le milieu très macho du hockey, Wes ne se résout pas à vivre au grand jour son homosexualité et à prendre le risque de briser sa carrière sportive. Pour donner le change, il fréquente des bars avec les joueurs de son équipe, sort avec des filles… Ces virées entre mecs « virils » font souffrir Jamie et minent de plus en plus son intimité avec Wes. Quand celui-ci acceptera-t-il d’assumer son amour pour un homme ?… La diffusion d’une photo d’un baiser torride va faire l’effet d’une bombe, compromettre brusquement sa réputation et perturber leur couple. De cette révélation sortira-t-il enfin le meilleur… ou bien le pire ?


???

Un pur bonheur que de retrouver Wes et Jamie dans ce second opus de Fierté !

Oh que oui j’avais plus que hâte de poursuivre l’aventure, nos deux hommes me manquaient.

Avec ce second tome, je suis passée par toutes les couleurs et toutes les émotions possibles, que ce soit la joie, l’envie de rire, l’envie de pleurer même, en passant également par la colère et l’angoisse, finalement, c’est un peu comme si j’avais fait un tour sur le grand huit. Et quel grand huit, pfiouuuu, mais c’est clair que j’ai adoré !

On retrouve Wes et Jamie, tout semble aller pour eux, si ce n’est cette ombre qui tourne toujours autour d’eux, cette ombre c’est que l’homosexualité de Wes soit découverte avant qu’il fasse son coming-out. C’est sa première année en NHL, et il risque énormément, alors il préfère attendre la fin de cette première saison en croisant les doigts pour que rien ne soit découvert. Si Jamie est d’accord d’attendre, ce n’est pas simple pour lui, avec Wes souvent en déplacement pour certains matchs, il se retrouve souvent seul, il a largement le temps de gamberger dans cette ville ou il ne connait personne si ce ne sont les gens qu’il côtoie pour son boulot de coach.

Comme si ce n’était pas déjà assez compliqué pour eux, Blake, un des coéquipiers de Wes, va s’installer dans un appartement dans le même bloc qu’eux, ils vont maintenant devoir jouer serré s’ils veulent que le nouveau venu ne se doute de rien.

Mais qui a dit que la vie est un long fleuve tranquille ?

Tout va partir en vrille lorsque Jamie va se retrouver à l’hôpital, que l’orientation de Wes va être découverte et va faire la une de tout les journaux et magazines. En très peu de temps, leur petit paradis menacé va se retrouvé anéanti. L’amour qu’ils ressentent l’un pour l’autre est tellement fort qu’ils ne peuvent que réussir à sortir de cette tourmente, mais ce ne sera pas facile tout les jours. Jamie va avoir une période sombre où il aura l’impression de ne plus voir la lumière, Wes va s’en vouloir en pensant que tout ce qui arrive est uniquement de sa faute et il a peur de perdre l’homme qu’il aime plus que tout au monde.

Si le premier opus est déjà intense, ici, Sarina et Elle Kennedy montent de plusieurs niveaux. J’en suis même venue à carrément craindre le pire pour le couple, peur que ce lien précieux entre eux, puisse se fragiliser jusqu’à la rupture. Je me suis retrouvée plusieurs fois le souffle coupé et j’ai terminé ma lecture avec les émotions à leurs points culminant. Un véritable tsunami !!! Et comme vous pouvez le constater, c’est un coup de cœur que je vous conseille vraiment de découvrir.

Merci à Myriam et aux éditions J’ai Lu pour leur confiance.

❤❤❤❤❤

Avec Alouqua, nous avions furieusement envie de nous jeter sur la suite lorsque nous avions terminé le premier opus, mais je dois dire que je ne regrette pas d’avoir attendu un peu avant de retrouver Wes et Jamie. Car ce second tome m’a fait l’effet d’un véritable feu d’artifice émotionnel.

Wes et Jamie sont à un tournant de leur carrière professionnelle et si Wes a toujours assumé son homosexualité il doit faire profil bas pour sa première saison en NHL. Situation délicate quand on sait qu’il partage un appartement avec Jamie qui commence son poste d’entraîneur à Toronto. C’est une période difficile à vivre pour nos deux héros qui vont avoir du mal à encaisser le fait de devoir se cacher. Wes s’enlise dans un rôle qui ne lui va pas du tout en sortant avec les membres de son équipe, et Jamie souffre de son côté. Jusqu’à ce qu’une photo fasse éclater toute la vérité. Hélas, leur couple est fragilisé à cause de toute cette tension, de ces mensonges… Wes et Jamie vont devoir se montrer forts et affronter tout ça la tête haute. Mais arriveront-ils à réparer les dégâts ?

Ce second opus est une fois de plus un coup de cœur pour plusieurs raisons. L’intrigue est encore plus aboutie et suit un véritable cheminement avec le premier opus. Nos héros sont à fleur de peau et subissent énormément de pression ce qui aura d’horribles répercussions sur leur couple. Nos deux autrices ont su mener leur histoire avec beaucoup de générosité, sur le plan émotionnel et sur l’aspect sexy de l’histoire, car oui, entre Wes et Jamie c’est vraiment torride.

Le scénario nous plonge dans la tourmente, j’ai vraiment trouvé les rebondissements surprenants et je me suis laissée séduire par le dénouement final. Cette suite a une saveur particulière, plus grave que le début de l’histoire de Wes et Jamie avec de véritables problématiques à régler au fil des pages. Les personnages secondaires sont vraiment géniaux et j’ai eu un coup de cœur pour Blake, un des coéquipiers de Wes… Franchement j’aimerais vraiment le retrouver dans un roman qui lui serait consacré. Il est extraordinaire ce mec, vraiment haut en couleur, un bon vivant qui sait être présent dans la vie de ses amis.

La romance rencontre de nombreuses difficultés et j’ai aimé voir nos héros se sortir de la tourmente. J’ai été vraiment touché par les états d’âme de Jamie, et par le désespoir de Wes. Ce fut parfois déchirant car leur amour est puissant et intense, leurs sentiments palpables. Les autrices ont fait un travail formidables sur les émotions, sur la pression que nos héros vont devoir supporter. J’ai aimé la sexytude bien évidemment, et attention, les scènes intimes sont très explicites, nos héros sont insatiables et je vous avoue que ce fut impossible de rester de marbre face à de telles démonstrations affectives.

Sarina Bowen et Elle Kennedy sont deux de mes autrices préférées, jusqu’à présent c’est un sans faute. Je prends toujours énormément de plaisir à lire leurs histoires d’amour hyper addictive. Et cette saga M/M est incontournable, cela faisait un moment que je ne m’étais pas penchée sur des romances entre hommes et je peux vous dire que cela m’a motivée pour en lire régulièrement.

En bref, la saga [Fierté] est un beau coup de coeur. Wes et Jamie m’ont totalement conquise ainsi que les personnages secondaires qui ont tous un rôle important à jouer. Sarina Bowen et Elle Kennedy nous offre une romance hautement addictive dans le milieu du hockey sur glace, tout y est pour succomber au charme insolent de Wes et Jamie. L’humour est aussi de la partie ce qui équilibre vraiment bien le récit. Je n’ai qu’une chose à ajouter… Foncez !

Sur la route qui mène à l’aéroport, mon téléphone vibre à nouveau. Je l’ai paramétré pour que les messages (et en particulier les photos) n’apparaissent pas à l’écran tant que je ne me suis pas identifié. C’est une précaution essentielle et le SMS que Jamie vient de m’envoyer le prouve. Je déverrouille le téléphone avec l’empreinte de mon pouce et une photo apparaît. Pas le genre d’image à mettre entre toutes les mains. Son sexe en érection prend tout l’écran. Il est dirigé face à un clou à tête plate sur le mur de notre appartement et on dirait un marteau prêt à frapper. Jamie a aussi utilisé une application pour dessiner un smiley sur son gland. L’effet est saisissant : sa bite ressemble à… une sorte d’extra-terrestre qui serait en train de faire du bricolage.

Retrouvez nos avis sur le premier tome :

#1 En mâle de toi

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *