Absurditerre » Azelma Sigaux

Editeur : Rebelle

Livre : ICI

Dans un futur utopique, les humains vivent dans un monde verdoyant, pacifique, généreux et altruiste. Pour éviter que les erreurs du passé ne se répètent un jour, et afin de conserver cette vie idéale pour l éternité, un programme scolaire est mis en place. Il s agit de sensibiliser les élèves aux plus grands échecs de l histoire. Mais ce futur utopique était-il vraiment réel ?

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Voilà ce que moi j’appelle un excellent livre. Non seulement de par son histoire et les messages que fait passer Azelma Sigaux, mais également par le fait que ce n’est justement pas qu’une histoire, l’auteure nous pousse à la réflexion sans en avoir l’air, elle nous fait réfléchir, à voir au-delà de notre simple existence. Avant de vous donner mon avis, il faut que je vous dise que lorsque je l’ai vu sur le site Simplement.Pro, la couverture m’a attirée comme un aimant, le résumé m’a donné envie de découvrir ce roman, et si je ne l’avais pas eu en service presse, eh bien je l’avais ajouter à ma liste de livre à me procurer le plus vite possible, car oui, j’avais énormément envie de découvrir une plume que je ne connaissais pas, mais encore plus que tout, ce que cachait cette couverture et son résumé. D’une manière ou d’une autre, je vous en aurais parlé sur le blog et il aurait terminé dans ma bibliothèque, que ce soit en service presse ou en achat perso.

Si en arrivant au moment de fermer ce livre, je me suis dit que c’était un livre qu’il fallait absolument que le plus grands nombre de personnes découvrent, principalement les adultes, finalement j’ai changé un peu d’avis, et ce grâce à un de mes fils. Eh oui, lorsque j’ai terminé ma lecture, un de mes fils me l’a chiper avant que je le replace dans ma biblio, il avait envie de le lire lui aussi. Je lui ai expliqué dans les grandes lignes ce qu’il allait lire, et du haut de ses 14 ans, il n’a cessé de me poser des questions durant sa lecture, force est de constater que finalement j’avais tort de penser que ce livre était plutôt destiné à des lecteurs adultes, lorsque je vois l’intérêt qu’il a suscité chez mon fils, eh bien c’est au final un livre que je recommanderai à tout les lecteurs jeunes et moins jeunes.

Ce n’est pas simple de donner un avis précis car ce livre ce n’est pas un roman, bien que le fil conducteur nous permette de le lire comme tel. L’auteure nous donne ici des contes, pour ma part, je dirais plutôt que ce sont des fables. Pourquoi des fables ? Eh bien, pour moi, une fable attire toujours une réflexion, une morale, alors que les contes, ce sont simplement des histoires que l’on raconte. C’est ma perception des choses et de la différence que moi je fais entre fable et conte.  Peut-être n’est-ce pas votre cas, peut-être n’est-ce même pas la réelle différence entre les deux, mais c’est de cette manière que je fais la différence. Voilà pourquoi je dis que ce sont des fables et non des contes ou encore des nouvelles.

Après avoir découvert Absurditerre, je peux vous dire que Azelma a vraiment une plume extraordinaire, fluide, sincère et addictive, on sent une implication forte dans ce qu’elle écrit. J’ai d’ailleurs ajouté En toute transparence dans ma fameuse liste de livre que je veux absolument lire, j’ai envie de voir si je serai autant transportée qu’avec celui-ci.

Merci à Azelma pour sa confiance ainsi qu’au site Simplement.Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

3 commentaires sur “Absurditerre » Azelma Sigaux

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *