Ravissantes » Nicolas Jaillet

by

Editeur : Milady

Livre : ICI

Ilona Kowalsk est jeune est belle, et d’ailleurs, c’est son métier. Elle se lève tous les matins à 5 heures, fait du sport, ne mange pas, ne boit pas, ne sort pas, change de tenue trois à dix-sept fois par jour.
Ilona est mannequin, et ce n’est pas comme ça qu’elle va trouver l’âme sœur. Ses relations avec les hommes sont difficiles. Elle les intimide, ou bien ils ne cherchent qu’à se pavaner à son bras.
Sa complice et agent, Lucie Chanterelle, un mètre soixante pour quatre-vingts kilos, a plus de chance. Elle mange, boit et sort sans la moindre retenue. Est-ce pour cela qu’elle exerce sur les hommes une fascination sexuelle irrépressible ?
Quand Zlotan Marvelis, un créateur en pleine ascension, est sur le point d’engager Ilona, Lucie se dit qu’il faut tout mettre en œuvre pour que sa protégée se détende. Elle fait donc appel à son ami Pierre Barbier, gigolo free-lance .

 

⭐⭐⭐⭐

Si je ne devais vous donner qu’un seul mot, ce serait RAFRAICHISSANT.

Voilà ce qu’est ce livre, une lecture rafraîchissante qui fait du bien au moral et qui fais fonctionner les zygomatiques, car oui, l’humour présent dans ce roman est pile ce qu’il faut pour remonter le moral. C’est le genre de livre que j’emmènerais sur la plage ou dans ma valise sans hésiter.

Mais ce que j’ai adoré durant ma lecture, c’est surtout que derrière cette légèreté que nous donne l’auteur, il y a une réelle histoire qui véhicule plusieurs petits messages. Le premier pourrait être que le métier de mannequin n’est pas fait pur tout le monde, il faut une véritable rigueur de chaque instant, le deuxième ce serait que nous ne connaissons pas toujours nos amis aussi bien que nous le pensons, le troisième eh bien que les secondes chances font partie de la vie. Je pourrais vous en citer d’autres, mas je trouve que ces trois là c’est déjà pas mal pour une lecture qui se veut légère et pleine d’humour. Il suffit de savoir lire entre les lignes, et ce sans même se prendre la tête à chercher un message quelque part dans l’histoire, cela saute tout simplement aux yeux.

Le côté romance, certes léger, est bien présent, mais secondaire, il ne prend le pas sur rien et donne cette petite touche de pétillance qui fait briller les étoiles dans les yeux des lecteurs. De par son côté justement léger, cette petite touche de romance donne encore plus de messages derrière l’histoire.

Les personnages comme Pierre, je les aime énormément, ceux comme Zlotan ou Golda … j’ai juste envie de les étriper et de les découpés en petits morceaux, arf ce genre de personnages m’énèèèèèèèèèèèèrvent, mais leur présence est pourtant nécessaire. Ilona, que dire sur elle ? Elle est peu sûre d’elle, elle se trouve pas mal de défauts, elle n’a pas confiance en elle, la présence de Pierre à ses côtés va lui donner un petit coup de boost, elle va prendre conscience grâce à lui qu’elle n’est pas moins qu’une autre et qu’elle doit pouvoir provoquer les opportunités et non les attendre.

Ravissantes est un roman qui se veut léger mais qui finalement se montre très complet. Le découvre Nicolas Jaillet et je sais que je vais suivre cet auteur avec intérêt parce que j’ai entièrement adhéré à son style.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *