Back to Me » Lena K. Summers

by

Editeur : Addictives

Kindle : ICI

Jake et Kim se sont aimés, passionnément. Mais tout a volé en éclats quand Jake l’a trahie, de la pire des façons.
Furieuse, Kim refuse tout contact, toute explication et nie ses sentiments. Comment aimer celui qui l’a blessée ?
Mais Jake n’a pas dit son dernier mot…

 

⭐⭐⭐⭐

Bien que ce soit un spin-off, je n’ai pas eu de mal à me plonger dans l’histoire sans avoir lu la parution dont celle-ci fait suite, c’est le seul point qui me faisait un peu peur, mais bon, cela aurait été le cas, j’aurais arrêté ma lecture pour découvrir la première partie avant 🙂 Il faut dire que la plume totalement addictive de Lena K. Summers aide énormément à ne pas se perdre en cours de route.

L’histoire de Kim et Jake pourrait être partagée en deux parties, la première où tout semble aller pour le mieux, et la seconde où tout devient très vite un gros bordel. Pour ma part, c’est justement cette seconde partie que j’ai préférée car justement le lecteur ne sait pas si tout cela va bien se finir, cette partie de l’histoire nous plonge dans le doute, et j’ai adoré cela. J’ai aimé que cela ne soit pas simple pour eux, bien que j’ai parfois eu quelques petites frayeurs, mais l’auteure a mener cela de main de maître.

Lena K. Summers est le genre d’auteure qui aime malmener ses lecteurs à travers ses personnages, à travers leurs histoires qui ne coulent pas de source. Elle nous donne des personnages auxquels on aime s’attacher, des personnages avec du charisme, des personnages pour qui rien n’est joué d’avance. Si cela semble une évidence pour Kim et Jake, ils ne sont pas au bout de leur peine, ils devront se battre pour leur amour, se battre pour vaincre chacun des obstacles qui oseront se dresser face à eux. Le problème c’est que malgré tout, c’est à double tranchants, soit ils trouvent la force ensemble de se battre, soit un des deux « se noie » et là c’est tout qui se barre, tout qui part en vrille, et après cela pour rattraper le coup ce serait presque mission impossible.

J’avoue que par moment j’ai eu vraiment peur pour eux, mais j’ai fais confiance à l’auteure, jusqu’au bout, même si j’ai dû la maudire quelques fois. A mon avis elle a eu les oreilles sifflantes à plusieurs reprises, mais bon elle doit bien se douter que ce n’est que le résultat de ce qu’elle a fait subir à ses personnages 😉

Maintenant, j’ai envie de me plonger dans Perfect Bad Boy afin d’approfondir et de mieux connaître les personnages, histoire d’avoir la totale, même si comme je le dis plus haut, je trouve que ce n’est pas une obligation car j’ai réussi à ne pas me perdre sans l’avoir lu au préalable. Mais je préfère avoir toutes les cartes en main, alors il faut absolument que je le lise également.

Une lecture parfaite pour cet été au bord de la plage, ou chez soi c’est pas mal non plus si l’on ne part pas en vacances à la plage 😉

Merci à Léna et aux éditions Addictives pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *