La Perfidie d’un Ange » Evelyne Sants

by

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Sarah est une jeune fille dotée d’une intelligence hors norme. Elle a la chance d’être entourée par des parents amoureux et bienveillants, mais ce cadre idyllique ne lui convient pas forcément. Sarah se met en quête d’un destin exceptionnel, qu’elle choisira elle-même et qui sera à la hauteur de son intelligence, mais pour accomplir ce destin elle n’aura aucun état d’âme, aucun scrupule. Ses capacités intellectuelles lui serviront d’arme pour évincer tous ceux qui entraveront son chemin. Sa force mentale et sa froideur lui donneront le pouvoir de ne pas vaciller face à l’amour des autres. Existe-t-il quelqu’un d’assez puissant pour contrarier son narcissisme débridé ? Existe-t-il quelqu’un d’assez généreux pour lui pardonner l’impardonnable ?

 

⭐⭐⭐⭐

Je le dis souvent dans mes chroniques, j’aime pouvoir m’attacher à au moins un personnage, ici ce ne fut pas vraiment le cas, et pourtant cela ne m’a pas posé de gros problèmes. En fait, « l’héroïne » prend tellement de place, que je n’ai pas ressenti ce manque que j’ai en général lorsque je n’arrive pas à m’attacher au personnage.

Ne vous fiez pas aux apparences, car si vous croisez Sarah, elle vous semblera tout à fait normale, une ado parmi tant d’autres. Mais Sarah n’est pas comme les autres, et cela on le sait et on le sent immédiatement en débutant ce livre. Elle a tout pour être heureuse, une famille aimante, pourtant, Sarah a l’art et la manière de tout faire éclater en milliers de morceaux, à commencer par sa mère qui est sa première victime. Le pire, c’est que celle-ci ne se rend même pas compte que le problème vient de sa fille et non d’elle, elle tombe toujours en dépression, veut en finir avec la vie, elle est clairement au bout du bout du bout du rouleau.

Sarah n’est pas ce que l’on peut appeler une jeune fille aimante, tout ce qu’elle aime, c’est elle. Si elle a décidé d’avoir quelque chose, elle fera en sorte que cela se fasse, quitte à faire un gros bordel et tout virer sur son passage jusqu’au moment où elle sera satisfaite. Mais il n’y a pas que cela, elle va encore et beaucoup plus loin, si elle devait en arriver à éliminer quelqu’un pour assouvir ses pulsions et ambitions, cela ne serait pas un problème pour elle.

Sarah a tout pour devenir une parfaite dictatrice et plier le monde à sa volonté. Heureusement il y a Emily, oh que je l’ai aimée elle, elle est une véritable bouffée de fraîcheur dans le petit monde glacial de Sarah, sa cousine.

Avant de débuter ma lecture, je me doutais que cela pourrait être difficile par moments, mais je ne m’attendais certainement pas à y découvrir une Sarah si perfide, je pensais que malgré tout elle devait avoir au moins une petite chose positive. Je me suis laissé porter par l’intensité  qui monte crescendo, j’ai eu pas mal de fois envie de franchement la prendre par les épaules et de la secouer une bonne fois et de la remettre à sa place, aaaaaaaaaah qu’est-ce qu’elle a pu m’énerver !!!!!!

Stop, je ne dis rien de plus, sachez juste que c’est le genre de fille à laquelle il vous sera difficile de vous attacher, ou encore de lui donner des circonstances atténuantes, elle a tout pour se faire détester, et pourtant je lui trouve quelque chose de fascinant. Par contre, ne me demandez surtout pas quoi parce que je serai incapable de vous répondre. Dernière chose, pour ma part, eh bien j’adore la couverture, elle est tellement représentative de ce que l’on découvre dans le livre.

Merci à Evelyne pour sa confiance ainsi qu’au site Simplement.Pro.

4 Comments on La Perfidie d’un Ange » Evelyne Sants

  1. Audrey
    27 juillet 2018 at 14 h 34 min (3 mois ago)

    Je l’avais repéré sur Simplement, mais je n’ai pas osé le demander, l’héroïne m’ayant un peu fait peur…
    La couverture est, en effet, sublime 🙂

    Répondre
    • Alouqua
      27 juillet 2018 at 14 h 36 min (3 mois ago)

      Je te donne raison, elle m’ a fait flipper à plusieurs reprises, mais franchement ‘ai aimé malgré tout 😉

      Répondre
  2. Lyndona
    29 juillet 2018 at 10 h 34 min (3 mois ago)

    La couverture est divine.
    Je ne sais pas si je tenterai, mais peut etre bien…

    Répondre
    • Alouqua
      29 juillet 2018 at 13 h 51 min (3 mois ago)

      Si tu te lances, n’hésites pas à me dire ce que tu en as pensé 😉

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *