Nos chemins de traverse » Lorys V.

by

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

A 35 ans, Nicolas passe par un moment délicat de sa vie. Ancien sportif de haut niveau, son projet de reconversion professionnelle l’intéresse peu, sa relation avec sa petite amie est de plus en plus froide et distante, et il se trouve étriqué dans son appartement en ville alors qu’il rêve d’une vie en contact avec la nature, à la montagne. L’arrivée d’un jeune voisin étudiant, Théo, se transforme en une bouffée d’oxygène. Le garçon a un franc parler et une personnalité qui plaisent à Nicolas, et surtout ils partagent tous deux une même vision du monde. Chacun avec ses propres rêves, ils souhaitent échapper à une vie trop normée et tracer leur propre chemin. Tandis qu’ils apprennent à se connaître, le plaisir qu’ils prennent à se sentir enfin compris par quelqu’un se mêle à l’éveil des sens. Mais plus ils se rapprochent, plus l’entourage de Nicolas le rejette. Unis dans l’adversité, Théo et Nicolas tentent de tracer seuls contre tous leurs chemins de traverse…

 

⭐⭐⭐⭐, 5

Hormis les petits soucis de répétitions rencontrés plusieurs fois, et quelques fautes d’inattention, j’ai passé un très bon moment en compagnie de Théo et Nicolas.

Nicolas qui ne travaille plus depuis un long moment « végète » chez lui, il a repris des études à domicile, c’est plus un genre de formation que réellement des études, il vit avec Anne, mais dans leur couple c’est plus l’habitude et le train-train que la grande passion, sa seule amie, Lyse, vit également dans le bâtiment. Entre son couple qui bat de l’aile, son envie d’arrêter les frais dans cette formation qu’il a reprise via le net, son footing quotidien, ses discutions avec Lyse, Nicolas se remet doucement en question, non seulement lui, mais également son couple. Il est déjà en pleine remise en question lorsque Théo débarque. Il habite l’appartement juste en face du sien, il est une bonne dizaine d’années plus jeune que lui, et il ne plaît pas à Lyse qui va d’ailleurs le mettre ne garde contre lui, elle le connaît, ou du moins elle l’a connu enfant puisqu’il habite maintenant l’appartement de ses parents.

Mais Nicolas n’est pas spécialement du genre à s’arrêter à l’avis de sa voisine et amie et lorsque son jeune voisin va lui demander de l’aide pour monter ses meubles, il va en profiter pour mieux le connaître. Le fait de « fréquenter » Théo va lui faire se poser pas mal de questions sur lui-même, sur ses propres attentes de la vie, sur son couple qui bat déjà de l’aile, sur sa sexualité .Car oui, même s’il se dit hétéro, il va ressentir une certaine attirance pour son jeune voisin, et quelque part, cela le perturbe. Il faut bien dire que le rapprochement des deux hommes, va se faire assez rapidement, l’air de rien et surtout naturellement, et au fil des jours, cela devient finalement une évidence pour Nicolas.

Nicolas, c’est tout le monde et n’importe qui, c’est même nous lecteurs qui découvrons son histoire, qui n’a jamais remis sa vie en question ? Qui n’a jamais eu de doute sur son bonheur ? Qui peut dire qu’il est véritablement heureux dans sa vie de tout les jours ? Ne trouvez-vous aucuns défaut à votre vie ? Si c’est le cas alors je vous tire mon chapeau car moi j’ai pas mal de questionnement sur ma propre vie. Au fil des pages, il va se dévoiler à lui-même, il va réellement se découvrir et prendre la bonne voie, celle qui le rend simplement heureux. Un tel changement ne se fera pas sans conséquences, mais au final, n’a t-il pas droit au bonheur, doit-il se fondre dans la masse et toujours faire ce que l’on attend de lui ?

Si je n’avais pas eu mes petits soucis cités au début, j’aurais donné les  étoiles sans hésiter, mais à cause de cela j’ai dû en retirer un petit peu. Petit conseil à l’auteur, une bonne relecture et tout sera parfait 😉

Merci à Lorys V pour sa confiance, ainsi qu’au site Simplement.Pro.

1Pingbacks & Trackbacks on Nos chemins de traverse » Lorys V.

  1. […] avoir lu et chroniqué Nos chemins de traverse du même auteur vers la fin du mois de juillet, je suis ravie de le lire à nouveau, car bien […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *