Avant l’heure » Véro-Lyse Marcq

by

Editeur : Boz’Dodor

Livre : ICI

Anne et le docteur Eich se retrouvent prisonniers de décombres. L’air se raréfie, la peur se faufile dans ces minuscules boyaux souterrains, l’heure passe aux confidences… Mais l’horreur ne se cache pas toujours où on l’attend.

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Pfiouuuuuu que de suspens !

J’avais bien accroché aux deux précédents, mais là, l’intensité est montée d’un cran, ce qui n’était pas simple à faire !

C’est au tour de Anne d’être en mission pour la Force, Anne est la femme qu’a rencontré Morten dans la première aventure Viens je t’emmène , maintenant, elle va devoir elle aussi s’acquitter d’une des fameuses missions de la Force, et elle n’est pas au bout de ses peines la pauvre, mais si c’est pour rejoindre l’homme qu’elle aime une fois le but atteint, elle est prête presque à tout.

Le souci, c’est qu’elle va tomber sur un coriace, un médecin au fond relativement obscur. Au départ on pense que c’est une simple façade, un air qu’il se donne, une barrière suite à un drame survenu dans sa vie, mais Anne va se rendre compte qu’il y a bien plus que cela. Sa mission va être mise à mal à cause de cet énergumène, jusqu’au bout, on se demande si elle va finalement la réussir.

Aaaaaah je peux vous dire que j’ai eu des frissons d’effroi, si au début je donnait pas mal de circonstances atténuantes à ce médecin, j’ai bien vite changé d’avis le concernant. Brrrrrr j’en ai encore des frissons en y repensant !

Avec Avant l’heure, Véro-Lyse mélange à nouveau les genres, ici c’est fantastique et thriller, un mélange très bien dosé qui donne un résultat très prenant à lire, il faut dire que la plume fluide de l’auteure aide également, un véritable régal. Pour les fans du Dr Mamour, sachez que nous en sommes trèèèèèès loin, oh oui très très loin. A vous glacer de l’intérieur un tel phénomène ! Une plume à découvrir si ce n’est déjà fait, et surtout, une auteure à suivre sans hésiter.

Merci à Véro-Lyse pour sa confiance ainsi qu’au site Simplement.Pro.


Mes avis sur Adorible Morten et Viens je t'emmène

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *