Un belge au bout de la plage » Michel Ducobu

by

Editeur : MEO

Livre : ICI

Un professeur se donne la mort pour s être ridiculisé devant des élèves ; une femme jadis victime d abus sexuels arpente les routes en vociférant et provoquant des collisions ; un piéton impénitent part en guerre contre l incivisme des automobilistes ; un homme devient gynécologue sans autre vocation que de retrouver une institutrice dont la jupe l avait obnubilé enfant ; bouleversé par la Vanité à la chandelle, un autre s insère dans la destinée des êtres qui ont inspiré le chef-d oeuvre de Jacques Linard… Artistes, enseignants, marginaux, les personnages de ce recueil ont tous quelque chose de borderline, et par là nous ouvrent une faille vers la profondeur des êtres.

 

⭐⭐⭐⭐

Ce que je trouve intéressant dans ce recueil, c’est que son écriture c’est faite sur une quarantaine d’années, il nous permet de voir comment la plume de son auteur a pu changer et évoluer. J’ai trouvé que sa manière d’écrire restait relativement constante sur les années.

Certaines des nouvelles que j’ai pu découvrir ici, pourraient franchement faire partie d’un roman plus complet, un peu comme si elles n’étaient qu’un long résumé ou la trame qui permettrait de développer celui-ci. Bien que je trouve que chacune des nouvelles se suffisent à elles-mêmes, qu’elles sont complètes, honnêtement, je verrais bien quelques unes adaptées en roman ou pourquoi pas en nouvelles plus longues.

C’est en allant sur le site de l’éditeur que j’ai pu découvrir que Michel Ducobu avait déjà publié une trentaine d’ouvrages, de poésie et théâtre. Franchement je n’en suis pas du tout étonnée, son style se prête sans problèmes au théâtre. Je serais d’ailleurs ravie de pouvoir découvrir de tels ouvrages, cela titille ma curiosité, moi qui ai fait quelques années de théâtre dans mon enfance.

Décidemment, j’aurai fait de très belles découvertes grâce aux éditions MEO, que ce soit les auteurs ou leurs parutions.

Merci à Gérard et aux éditions MEO pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *