L’ex » Sophie Aubard

Editeur : Autoédité

Livre : ICI

Alors que toutes les fées semblaient s’être penchées sur son berceau, Bertille a choisi d’épouser le diable. Aux yeux de tous, il est l’homme parfait. Mais à la maison, il montre son vrai visage et l’emprisonne dans une relation toxique. Chargée de mener un plan social en Belgique, Bertille rencontre Gaspard dont elle commence à tomber amoureuse. La pression de son mari qu’elle surnomme l’Ex s’accentue. Bertille arrivera-t-elle à se défaire des griffes de son époux pervers ?

 

⭐⭐⭐⭐⭐

Je pense que je ne réussirai jamais à comprendre les personne qui ne veulent pas lire des auteurs autoédités, c’est vrai que j’ai eu quelques expériences un peu difficiles, mais franchement la plupart du temps je suis satisfaite de ce que je découvre. Avec L’ex, Sophie Aubard met d’ailleurs le niveau assez haut. Si vous me demandiez de décrire ce livre avec uniquement quelques mots, eh bien je dirais que c’est un univers qui vous glace le sang, qui est totalement addictif , mais surtout un véritable régal littéraire.

Vous voyez la photo de couverture ? L’expression dans le regard qui dit clairement « faut pas me faire chier » ? Eh bien nous sommes encore loin du compte car L’ex, est à vous glacer le sang, sans être dans cette extrême, il m’a un peu fait penser à Dexter de la série du même nom.

Que peut-il se passer derrière les murs d’une maison une fois la porte fermée ? Cela peut très bien se passer, comme cela peut être un véritable enfer pour l’un des deux conjoints, en l’occurrence, ici, pour Bertille. Sa seule issue, le divorce, mais elle sait que ce sujet sera le déclencheur d’une rage folle, cela sonnera le début de la grande guerre, pas simple de faire le bon choix, mais si elle ne le fait pas, quelle vie se profilera devant elle ?

Que d’émotions dans ce livre, j’ai pu passer d’une extrême à l’autre en un rien de temps, de la colère à la compassion, de la haine au rire, et tout cela sur quelques paragraphes à peine. Les touches d’humour donnent un peu de légèreté par moment, des moments rares que l’on apprécient d’autant plus lorsqu’un vent de légèreté se fait sentir. Une avancée pas à pas vers la liberté, un parcours où chacun des pas est une victoire en soi. Le côté psychologique est omniprésent, il donne une profondeur extraordinaire au récit, sans jamais devenir trop pour autant, mais cela donne l’impression de carrément vivre cette histoire de l’intérieur, et je peux vous certifier que pas un seul poil de bras ne restera à sa place initiale dès le moment où vous vous aventurerez dans cette aventure.

SI vous cherchez un roman léger, celui-ci n’est pas fait pour vous. Par contre si vous cherchez un bon roman, une histoire prenante et bien écrite, un livre qui vous transportera, alors ne cherchez plus, vous l’avez trouvé ! Ma découverte de ce second roman de Sophie Aubard me donne l’envie de lire son premier Pas de deux dont le résumé m’intrigue beaucoup. EN tout cas, c’est une auteure à suivre sans hésiter.

Merci à Sophie ainsi qu’au site Simplement .Pro.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *