Calendar girl #5 – Mai d’Audrey Carlan en version de poche

C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.

En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Taï Niko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.

Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa sœur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

PARU LE 2 MAI 2018 AUX EDITIONS LIVRE DE POCHE ROMANCE

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 3/5

Ah ce mois de mai… Je me souviens encore de ce mois torride et solaire. Cette relecture m’a légèrement moins plu que les autres car finalement ce tome s’avère assez peu porteur dans la série et même si j’ai aimé le message d’Audrey Carlan il y a quelque détails qui m’ont fait grincer des dents.

Ce mois sensuel met à l’honneur les formes des femmes, c’est une belle représentation des courbes féminines. Forcément Mia sera une belle égérie et c’est ce message général qui m’a vraiment plu plutôt que le duo Mia/Taï. En mai, Mia s’autorise tout, elle lâche prise et elle a besoin de panser un peu une certaine blessure.

Je dirais ce ce mois de mai symbolise une coupure dans l’aventure de Mia, j’entends par là que notre héroïne va prendre du temps pour elle. Avec tout ce qu’elle traverse au fil des mois, elle a besoin de lâcher prise. De vivre l’aventure à fond comme elle se l’est promis au tout début.

C’est aussi l’occasion pour elle de retrouver Ginelle et sa sœur pour s’évader sur cette île paradisiaque. Cet opus est ensoleillé et chaud bouillant. Mais je reste vraiment sur ma bonne note en ce qui concerne la morale.

Audrey Carlan transmet de nouveau un beau message avec ce tome, elle met en avant des shooting photos pour une grande marque de maillot de bain, et exit les mannequins filiformes qui nous filent des complexes, ici nos modèles sont plantureuses, voluptueuses, elles ont des courbes qu’elles mettent en avant et j’ai trouvé cela tellement porteur pour toutes ces femmes qui ne se sentent pas bien dans leur peau. Mia est une héroïne aux formes généreuses, et elle va en jouer sous l’œil d’Angel D’amico.

Ce mois de mai est placé sous le signe de l’érotisme, il y a beaucoup de sexe dans cet opus, et Mia ne se gêne pas pour prendre du bon temps. Audrey Carlan imprime un rythme très soutenu entre Taï et Mia, si bien qu’elle n’est pas prête de l’oublier. L’aspect sexuel du roman est assez poussé ici avec des étreintes à vous faire rougir de plaisir, c’est d’ailleurs pour cela que j’ai parlé de légèreté. La seule chose qui m’a gênée, c’est le surnom que Taï a donné à Mia, l’appellation « frangine » m’a fait tiquer malgré tout à chaque fois qu’il l’a nommée ainsi et certaines joutes verbales qui m’ont plus fait rire qu’autre chose^^ Cet opus plaira certainement un peu moins aux lectrices qui ne sont pas fan d’érotisme.

L’autrice nous permet de belle découverte, en commençant par la culture samoane qui apporte un petit plus à l’histoire. En bref, un mois de mai torride et érotique qui m’a légèrement moins plus que la première fois que je l’ai lu mais qui reste vraiment divertissant dans l’ensemble.


Extrait 

Tu es perdue au cœur d’un grand voyage. Mais n’aie jamais peur. Cette expérience te procurera une grande joie et tu finiras par t’engager éternellement.

Je remercie les éditions Le Livre de Poche Romance pour cette lecture. 

RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

CALENDAR GIRL - JANVIER

CALENDAR GIRL - FÉVRIER 

CALENDAR GIRL - MARS 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *