Le compagnon de l’inventeur » Ariel Tachna

by

Editeur : MxM Bookmark

Kindle : ICI

Gabriel Blackstone vit dans un monde divisé en deux castes distinctes : chacun connaît sa place et la respecte.

Inventeur de la caste marchande, ses jours se suivent et se ressemblent jusqu’à ce qu’un soir ses amis et assistants, Caleb et Andrew, lui offrent la compagnie – et le corps – d’un homme pour son anniversaire. En sa qualité d’activiste du mouvement pour l’égalité des castes, tout en Gabriel le pousse à refuser ce cadeau. Puis il rencontre Lucio.
Ce compagnon aussi beau que charmant n’est pas le courtisan fade qu’il imaginait, et après une nuit passée ensemble, il ne peut l’oublier.

Ils se retrouvent lors d’un bal, et aucun d’eux ne peut ignorer la passion dévorante qui les anime. Ils auront besoin de toute leur confiance et leur ruse, ainsi que de l’aide d’un habile aristocrate et d’un activiste politique, pour surmonter les épreuves dues à la tromperie, à la violence et aux préjugés sociaux qui les attendent.

Mais Gabriel est prêt à tout pour faire sien le beau Lucio.

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Le steampunk, voilà un style que j’aime beaucoup, et je trouve que je n’en lis pas assez du tout 🙁

C’est avec ce livre que je me décide enfin à découvrir la plume d’Ariel alors que j’ai une de ses précédentes parutions dans ma PAL depuis un bon moment ! Le steampunk est, pour moi, un style difficile, car un rien et l’univers peut très vite perdre en sincérité et richesse. Ici, je trouve qu’Ariel c’est plutôt pas mal débrouillée, rien de trop, rien de trop peu, juste ce qu’il faut.

A cet univers, ajoutez une romance peu banal et pourtant émouvante et complète, cela donne un livre complètement addictif, que le lecteur n’a pas envie de poser avant la fin, mais surtout un livre que l’on prend plaisir à lire, avec lequel on aime apprendre à connaître les personnages, les accompagner du début à la fin.

Dans un univers où les gens sont marqués dès leur arrivée au monde, où d’un seul coup d’œil il est possible de savoir de quelle caste fait partie une personne, où les aristos ont tellement plus de pouvoir et d’argent qu’eux seuls peuvent vous ouvrir certaines potes. Essayez de vous faire une place dans ce monde n’est pas facile, lorsque vous êtes un « simple inventeur », si vous n’avez pas de relations, beaucoup de portes vous sont fermées.

Pour son anniversaire, il se voit offrir par deux de ses amis, une soirée dans un endroit chic dont il n’aurait jamais pu franchir les portes dans d’autres circonstances. C’est là qu’il fera la rencontre de Lucio, qui lui fait partie de la caste des compagnons. Lucio doit lui faire passer une bonne soirée, et si celle-ci doit se finir au lit, eh bien il est payé pour ce service. Qui pourrait croire à ce moment-là qu’une suite pourrait ne fut-ce qu’être envisageable entre Lucio et Gabriel ? Certainement pas eux qui ne sont pas de la même caste.

Gabriel n’est pas comme tout le monde, il ne profitera pas de Lucio durant cette soirée, il n’est pas le genre d’homme qui se limite à la beauté, à l’apparence, à sa satisfaction. C’est ce que Lucio appréciera lors de cette soirée, en général mes hommes qu’il accompagne vont au bout des choses, mais pas lui, pas Gabriel, cet homme qui le subjugue.

Ils ne sont malheureusement pas au bot de leur peine, déjà ce problème de caste pour commencer. Ils vont rencontrer pas mal d’obstacles, mais l’amour ne peut-il pas surmonter toutes les épreuves qui se dresseront devant eux ?

Le compagnon de l’inventeur, c’est un univers cohérent avec le genre, un univers qui invite le lecteur à l’évasion, mais c’est également des personnages attachants, que ce soit les principaux u les secondaires, le lecteur prend énormément de plaisir à les rencontrer, à les connaître, à les comprendre. Pour moi, ce livre est idéal si vous n’avez jamais lu de parutions dans le style steampunk, Ariel Tachna a une plume très fluide et relativement addictive. Je suis certaine de relire l’auteure dès que j’en aurai l’occasion.

Merci à Johanna et aux éditions MxM Bookmark pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *