Dans un battement d’ailes » Amélia Varin

Editeur : Autoédition

Kindle : ICI

« Le vent souffle, emportant les feuilles mortes. Posé sur le rebord de la fenêtre, l’oiseau prend son envol. J’aimerais tellement le suivre. Planer vers la liberté. »

Même lorsqu’on souffre, qu’on pense qu’il n’existe qu’une seule échappatoire, une petite lueur apparaît. Inattendue. Et doucement, le sourire revient. Tellement beau, tellement vrai. Et c’est en déployant ses ailes, que l’on s’envole vers de nouveaux horizons…

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐⭐

Peu importe ce que je peux lire comme livre ayant pour sujet le harcèlement, cela me retourne toujours autant.

En peu de page, Amélia arrive à nous faire ressentit ce que peux ressentir une personne victime de harcèlement, elle nous donne envie de tendre la main vers cette fille qui semble tellement souffrir. Non, elle ne semble pas souffrir, elle souffre réellement, durement. Il suffit parfois d’une seule personne pour que tout change, encore faut-il que cette personne existe, qu’elle fasse le pas d’aller tendre la main à la personne qui souffre.

A l’heure actuelle où cela devient de plus en plus le chacun pour soi, existe t-il encore des personnes bien intentionnées ?

Le pire, dans le cas d’Elaé, c’est qu’au départ, c’est elle qui tend la main et qui fini pourtant par se retrouver à avoir besoin d’une main tendue vers elle. Un rien et tout bascule, quoi de plus vrai ?

Avec Dans un battement d’ailes, le lecteur vit 5 jours dans la vie de cette jeune fille, 5 jours où jusqu’au bout il se demande quelle sera la fin, si elle sera positive ou négative. C’est intense, criant de vérité, écrit avec douceur et tellement de profondeur que cela fait froid dans le dos.

Ne soyez plus simple spectateur, devenez cette main tendue que tant de personnes attendent …

Merci à Amélia pour sa proposition de service presse.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Un commentaire sur “Dans un battement d’ailes » Amélia Varin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *