Petit message perso qui ne le restera pas longtemps

by

Aujourd’hui, en Belgique, c’est le jour de la fête des pères.

Cela fait un peu plus d’un an maintenant que je n’ai plus le mien, mais bin qu’il fut mon père biologique, il n’a pas été celui qui restera à jamais dans mon cœur.

Avec cet article un peu particulier, je vous ouvre exceptionnellement une porte sur ma vie privée, chose que je ne fais jamais, ou à de très rares occasions.

 

Pour ceux qui ne le savent pas, j’ai 40 ans, eh oui quelques cheveux blancs font leur apparition de-ci de-là !

Il y a un peu plus de 40 ans, ma mère âgée alors de 17 ans, c’est mise avec un homme beaucoup plus âgé qu’elle, un homme qui malheureusement n’était pas célibataire. C’est homme, c’est mon père, vous devinez peut-être la suite. Mon père et ma mère ne sont pas restés ensemble, et je n’en connais pas forcément les raisons. Par la suite, elle c’est mise avec un autre homme avec qui elle a eu d’autres enfants, c’est homme, c’est mon père pour la loi car il m’a reconnue le jour où il c’est marié avec ma mère.

On passe en avance rapide, je n’ai pas envie d’entrer plus dans les détails de ma vie.

Plusieurs années plus tard, ma mère a divorcé, elle est restée célibataire un petit moment.

Un jour, elle nous a emmené, mes frères et sœur et moi-même, en vacances, en nous disant qu’elle allait nous présenter une personne, un homme, j’avais alors plus ou moins 13 ans. Nous voilà donc partis à Sainte-Cécile en famille, pour rencontrer un homme dont on ne sait à ce moment-là pas grand chose, si ce n’est que ma mère et lui ont une relation, c’était donc le grand point d’interrogation pour nous.

Comment est-il ? Comment va t’il nous accepter alors que nous sommes déjà 4 enfants ? Va t’on nous entendre avec lui ?

Enfin bref, pas mal de questions pour nos jeunes âges.

Nous avons eu la chance de directement très bien nous entendre avec lui durant ces vacances, par la suite, il est venu s’installer chez nous, là encore aucuns soucis à l’horizon en ce qui concernait notre entente. Il a très vite une grande place dans nos cœurs, du moins dans le mien. Je m’entendais tellement bien avec lui, que je ne le lâchais pas d’une semelle, j’étais littéralement collée à lui, pas tout le temps quand même je vous rassure, mais nous nous entendions très bien. La maison n’a jamais été si joyeuse qu’après son arrivée dans nos vies. Nous ne faisions rien pour les fêtes de fins d’années, on peut dire qu’il a fait entrer le réveillon de Noël chez nous, nous ne faisions jamais grand chose de nos soirées, il a amenés les jeux de société en famille. Je ne vous raconte pas les fous rires que nous avons eu rien qu’en faisant une soirée Monopoly par exemple, des soirées mémorables.

Je n’en ai jamais connu les raisons, mais ma mère et lui se sont quittés, je ne l’ai pas accepté et j’ai tout mis en œuvre pour qu’ils se remettent ensemble, ce qui a fonctionné, malheureusement cela n’a pas duré. Avec le recul, je me dis que je n’avais pas à m’en mêler, mais je n’acceptais pas qu’il ne fasse plus partie de nos vies, au moins de la mienne.

Nouvelle avance rapide, je ne vous dévoile que quelques détails car je ne suis pas du genre à parler de moi ou de ma vie privée, et c’est difficile pour moi de vous parler comme je le fais maintenant, mais quelque part j’en ai peut-être besoin, histoire d’alléger un peu mon fardeau, ou tout simplement pour faire passer un message.

J’avais à ce moment-là environ 14 ou 15 ans, je ne sais plus exactement. Mon avance dans le temps nous fait arriver à mes 17 ans, j’étais dans un internat durant cette année scolaire-là. J’ai repris contact avec lui, d’abord par téléphone, ensuite nous nous sommes vus une fois avec sa nouvelle compagne, ensuite une seconde fois où j’ai passé la soirée et la nuit chez eux. Malheureusement cela c’est très mal passé avec cette nouvelle compagne, ce qui a eu pour effet que nous nous sommes à nouveau perdu de vue. Je n’entrerai pas dans les détails qui relève du domaine privé.

Nouvelle avancée dans le temps, j’ai à ce moment-là, une bonne vingtaine d’année. Je reprend à nouveau contact avec lui, uniquement par téléphone. Je n’entre à nouveau pas dans les détails, mais cela n’a pas duré longtemps.

Avance rapide, j’ai maintenant 40 ans, cela fait donc une vingtaine d’années que nous ne sommes plus en contact. Malgré toutes ces années, il a toujours sa place dans mon cœur, car pour moi, il est le seul homme dans la vie de ma mère qui fut un jour digne de devenir réellement un père pour nous. Bien que j’aie connu mon père biologique alors que j’avais une quinzaine d’année, je n’ai jamais réussi à vraiment le considérer comme mon père. Mais lui, il a prit la place qu’aurait dû avoir un vrai père, il était bourré de gentillesse tout en gardant cette autorité qu’il devait avoir avec nous qui n’étions pas non plus des anges. Il a tout simplement ce que l’on appelle la fibre paternelle. Il y a un mois d’ici, je vous aurais dit que tout ce qu’il me restait de lui, c’était une photo dans un porte-clé et mes souvenirs.

Mais nous sommes à l’heure des réseaux sociaux, bien qu’il n’ont pas que des bons côtés, je dois avouer que Facebook a fait revenir le soleil dans ma vie. Il y a plusieurs mois de cela, je ne sais quelle est cette chose qui m’a poussée à regarder si par hasard il n’avait pas un profil sur Facebook, en effet il en a un, je lui ai alors envoyé un message. Mais il n’est pas fan des réseaux sociaux, je suis restée sans réponses. Il y a peu de temps, j’ai envoyé un message à sa fille que j’avais rencontrée à l’époque où il vivait chez nous, je ne savais pas quel accueil elle me ferait, ni même si elle me répondrait. Par chance, elle m’a répondu le jour-même, nous avons un peu discuté par message, elle m’a annoncé qu’elle lui avait sonné pour lui dire que je voulais reprendre contact avec lui. Peu après il m’a sonné, je ne vous raconte pas dans quel état j’étais intérieurement !

Depuis ce moment-là, nous sommes à nouveau en contact par téléphone et nous nous sommes revus. Pour vous dire à quel point il a toujours eu sa place dans mon cœur, un de mes enfants porte son prénom, non pas en prénom principal, mais malgré tout je n’ai pas pu m’empêcher de mettre son prénom dans les trois prénoms qu’a mon fils aîné. Aujourd’hui, cela fait une vingtaine d’années que nous avons à rattraper, cela fait énormément, mais je sais que cette fois, nous ne nous lâcherons plus, au plus profond de moi, je sais que je n’accepterai pas que quelque chose ou quelqu’un se mettre entre nous, où du moins vienne gâcher mon bonheur retrouvé après tant d’années. Vous me direz que c’est étrange alors que au fond, nous n’avons aucun lien réel, il n’a pas été marié avec ma mère, donc il n’a pas été mon beau-père, et pourtant, il a une place toute particulière dans mon cœur et je ne supporterai plus de ne plus l’entendre ou le voir. Cette fois c’est jusqu’au bout, peu importe le nombre d’années, je jure que je détruirai tout ce qui pourra se mettre de travers dans notre relation.

Il n’est pas mon père, il n’est pas mon beau-père, il a une place rien qu’à lui, il est le père que j’aurais voulu avoir, il est celui qui aurait pu faire que ma vie serait aujourd’hui tout autre. Vous allez peut-être trouver que ce que je viens de vous raconter est bizarre, que c’est une relation tout aussi étrange, que cela ne regarde que nous et que je n’avais pas à faire cet étalage sur le blog. Je ne suis pas dans vos têtes, je ne sais pas votre manière de penser ou de voir les choses. Je voulais juste dire au monde entier qu’une personne qui n’est pas de notre famille peut parfois prendre une place énorme et représenter tellement plus qu’un père ou un beau-père.

Je terminerai en remerciant sincèrement Isabelle, sa fille, grâce à qui il est revenu dans ma vie, elle n’était pas obligée déjà au départ de prendre la peine de répondre à mon message. Mais le plus important, je voulais simplement lui souhaiter une joyeuse fête des pères, même s’il n’est pas le mien, et lui dire que je l’aime tout comme s’il l’était. Cette chanson de Dalida que j’ai mise juste en dessous, a une signification particulière pour lui et moi, lui seul peut comprendre pourquoi je l’ai mise avec cet article, mais cela fait partie de mon petit jardin privé, alors je ne vous dévoilerai pas cette particularité, même si en y regardant bien cela n’a rien de secret.

Je me rend compte en me relisant, que je n’ai jamais rien écrit d’aussi long sur le blog, il faut croire que le sujet m’a inspiré 🙂

Bonne fête à tout les pères pour qui c’est le cas aujourd’hui, je sais qu’en France ce n’est que dans plusieurs jours. Une pensée au mien, même si cela fait un peu plus d’un an qu’il n’est plus là. Bonne fête à toi Gaby qui est le sujet principal de tout ce que je viens d’écrire et qui aura réussi à me faire pleurer rien qu’en dévoilant une partie de ma vie alors que je ne le fais jamais ou rarement, mais c’est vrai que pour toi je l’ai fais avec plaisir et avec mon cœur.

You might also like

6 Comments on Petit message perso qui ne le restera pas longtemps

  1. Séverine
    10 juin 2018 at 15 h 05 min (4 mois ago)

    Un bel article, merci de ce partage avec nous. Bisous

    Répondre
    • Alouqua
      10 juin 2018 at 15 h 19 min (4 mois ago)

      Merci Séverine, ce n’est pas mon genre de raconter ma vie, mais bon.
      Encore maintenant rien qu’en me relisant il a fallu que je sorte les kleenexs.
      Bonne journée à toi, bisous 🙂

      Répondre
  2. Jc Staignier
    10 juin 2018 at 15 h 23 min (4 mois ago)

    Très bel article et je te remercie de le dévoiler pour nous.

    Répondre
    • Alouqua
      10 juin 2018 at 15 h 51 min (4 mois ago)

      Merci à toi 🙂

      Répondre
  3. Marlène eloradana
    10 juin 2018 at 16 h 19 min (4 mois ago)

    Punaise que d’émotions ! Merci pour ce bel article, ce partage intime qui m’a énormément touchée ! ♡

    Répondre
    • Alouqua
      10 juin 2018 at 16 h 59 min (4 mois ago)

      Merci ma jumelle 🙂

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *