The Ivy Years #5 – L’heure de gloire > Sarina Bowen

Lianne Challice, en première année à l’Université de Harkness, est connue par des millions de fans comme la Princesse Vindi. Mais il arrive parfois qu’une sorcière du grand écran ait simplement envie de raccrocher sa baguette, d’envoyer balader son impresario et de devenir une étudiante comme les autres. Dommage que les choses ne soient pas aussi simples. Sa vie n’a jamais été normale. Elle n’est plus retournée à l’école depuis la maternelle. Et la moindre relation est bien trop risquée pour elle – le dernier garçon qu’elle a embrassé a vendu leur histoire à un tabloïd anglais. Pourtant, elle ne peut résister à l’envie de se rapprocher de Daniel Trevi, surnommé DJ, le garçon aussi beau que ténébreux qui accomplit des merveilles aux platines de la patinoire pendant les matchs de hockey. Quelque chose dans ses yeux noirs l’ensorcelle, et elle est déterminée à en savoir plus. DJ est un génie pour exprimer l’humeur d’une foule par des extraits musicaux de dix secondes. Il lui suffit d’un clic et d’un enchaînement pour transmettre espoir, frisson et exaltation à six mille supporters en délire. Malheureusement, son cursus universitaire s’apprête à connaître la même interruption brutale que l’une de ses chansons. Il ne peut pas se rapprocher de Lianne, et il ne peut pas lui expliquer pourquoi. Quant au fait qu’elle semble s’intéresser à lui ? À peine croyable…

PARU LE 28 AVRIL 2018 EN AUTOÉDITION

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 5/5

Sarina Bowen nous revient avec le dernier opus de sa saga [The Ivy Years]. Avec [L’heure de gloire] nous découvrons l’histoire de Lianne et DJ. J’avais terriblement hâte de découvrir cette héroïne qui avait attisé ma curiosité dans l’opus précédent.

Lianne Challice n’aspire qu’à une chose… Vivre normalement. Elle est connue par des milliers de fans comme la Princesse Vindi mais elle a décidé de reprendre ses études comme n’importe quelle inconnue. Sa vie a toujours été rythmée par les tournages et les campagnes de promo, elle ne sait pas réellement ce que c’est que de vivre simplement mais elle est bien décidé à le découvrir car Lianne est une jeune femme très simple. J’ai adoré son personnage tout au long de l’histoire, j’ai pleinement compris ses choix et ses motivations. Avec DJ, elle se lie d’amitié mais leur relation va bien au-delà de ce sentiment. Ensemble, ils sont entiers mais la situation de DJ n’est pas propice à la naissance d’une relation sérieuse. Et le pire, c’est qu’il doit taire les raisons de ce qu’il l’empêche de s’engager avec elle. Mais Lianne est compréhensive et généreuse, j’ai vraiment aimé le duo qu’ils ont formés. Ils faut dire que la musique rythme ce cinquième opus et honnêtement cela apporte un petit plus.

Sarina Bowen a réussi à se démarquer avec chaque tome de cette saga. A chaque couple, une tonalité particulière, des émotions intenses et sincères. Je vous avoue que je n’avais pas vu venir certains rebondissements, j’étais dans le doute en ce qui concerne l’histoire de DJ mais tout portait à croire qu’il s’était retrouvé dans une situation délicate à son insu. Sarina Bowen met en lumière des thèmes qui ne manqueront pas de vous plaire. Il y a toujours une part de réflexion dans ses romans, j’ai aimé la façon dont elle a abordé le thème central de l’histoire, elle a aussi été originale dans l’évolution de la vie de Lianne. Elle a su me faire aimer une héroïne simple et passionnée, un peu geek et timide malgré sa notoriété. J’ai eu l’occasion de m’identifier à elle à de nombreuses reprises. Et ce fut rafraîchissant.

La romance est toute mignonne, elle est passionnée et sexy. Les sentiments naissants entre nos héros sont naturels, la gestion de ceux-ci est crédible, nos héros ont des choses à régler, des vies différentes et pourtant ils s’entendent à merveille sur de nombreux points. Leur personnalité s’exprime avec facilité, douceur et un peu de candeur. C’est léger.

L’intrigue ne manque pas de rebondissements, une fois de plus j’ai dévoré ce roman comme les opus précédents avec un plaisir infini. Sarina Bowen fait partie de ses auteures que je vais lire sans cesse les yeux fermés. L’écriture addictive me rend totalement accro ^^

En bref, Lianne et DJ m’ont tout simplement conquis. J’ai adoré ce cinquième du début à la fin. Cette saga est excellente, une véritable valeur sûre que vous devez absolument vous procurer si ce n’est pas déjà fait. Sarina Bowen y délivre des messages de tolérance et d’acceptation. Elle nous offre aussi des moments de lecture drôles et sexy ^^


Extrait 

La pizza, un tube des années 90

DJ

Lianne Challice flirte avec moi.

Tout en allant récupérer la pizza que j’ai commandé au comptoir, je me demande si je ne suis pas en train de me faire des idées. La période de stress que je traverse joue peut-être avec mes nerfs.

Mais non. Quand je dépose la pizza sur une table, elle me regarde depuis le jukebox avant de détourner à nouveau ses grands et beaux yeux. Cette fille est tellement adorable et féminine, ça me rend dingue. Sa bouche ressemble à un petit bonbon rouge que je meurs d’envie de goûter. Et je n’ai jamais vu des dents aussi droites ! Pour être honnête, elle m’intimide terriblement.

Je remercie Laure Valentin pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *