Bastien & Raphaël » Matthieu Aubin

Editeur : Pantheon

Livre : ICI

Raphaël a quinze ans. Et comme la plupart des jeunes de son âge, il aime la musique, les jeux vidéo et par-dessus tout, les filles. Seulement un jour sa vie bascule, il tombe amoureux d’un garçon. Certains de ses amis et membres de sa famille lui tournent alors le dos et progressivement, l’enfer commence… Expressif et profondément sincère, l’auteur nous transporte dans un récit touchant. Du mal-être adolescent à l’homophobie, les chemins se croisent pour révéler une quête d’identité difficilement accessible. Sa plume virevolte alors entre émotions vives et lucidité navrante.

 

L’avis d’Alouqua

???

L’écriture de Matthieu Aubin semble jeune, parfois peu sûre d’elle, il nous offre néanmoins une très belle histoire porteuse d’un message fort.

A travers l’histoire de Bastien et Raphaël, Matthieu Aubin nous livre un message, celui du calvaire vécu par les victimes de l’homophobie, il nous fait comprendre à quel point cela peut être éprouvant émotionnellement de faire son coming-out, surtout lorsque l’on est encore à l’âge de l’adolescence. Je suis certaine que cela ne doit pas être simple, peu importe l’âge, mais à l’adolescence, je n’ose imaginer les dégâts que cela peut faire si la personne est rejetée, que ce soit par ses amis ou sa famille.

Après avoir lu ce livre, j’ai imaginé un de mes fils à la place de Bastien ou Raphaël, mon coeur de maman c’est serré, comment des parents peuvent-ils rejeter leur enfant lorsque celui-ci doit affronter cette épreuve, l’amour sincère n’est-il pas un sentiment qui doit être respecté ? Je n’en aimerais pas moins mes fils s’ils se retrouvaient dans ce cas, je ne suis pas du genre à juger les autres sur ce qu’ils ressentent. Mon meilleur ami est gay, jamais il ne me serait venu en tête de le renier lorsqu’il m’a annoncé qu’il aimait les hommes, alors que lui a hésité un moment avant de me le dire. Au contraire, je serais plus du genre à le défendre si besoin, à sortir les griffes si on l’insulte devant moi.

Retour sur Bastien et Raphaël 🙂

Les deux ados sont dans la même classe, au départ, de simple amis, au fil des jours Bastien va éprouver un sentiment plus fort que de l’amitié, il va hésiter un bon moment avant de l’avouer à son ami de peur que celui-ci ne veuille plus de lui comme ami, ne veuille plus lui parler, le rejète complètement. C’est bien une chose qu’il ne supporterait pas ! Un jour, il se décide enfin à parler, à avouer à Raphaël qu’il pense être homo, une fois cette révélation faite, la suivante ne se fait pas attendre, le garçon qui c’est fait une place dans le coeur de Bastien n’est autre que Raphaël. Situation difficile pour Raphaël qui lui ne veut pas devenir homo, non lui, il est hétéro et ne veut pas changer. Malgré tout, lui aussi finira par comprendre que son coeur n’est pas attiré par les autres filles de leur école, qu’il n’est bien que lorsqu’il passe du temps avec Bastien. Il mettra beaucoup de temps à comprendre ce qu’il ressent, mais surtout à l’admettre.

Ne parlons pas de l’entourage, ni des personnes de leurs âges, ils vont en voir de toutes les couleurs, entendre des horreurs. Il devient aisé de comprendre que certaines personnes sont carrément poussées au suicide. Il n’y a rien de malsain, de déshonorant, d’étrange, à aimer une personne du même sexe que nous, malgré tout l’homosexualité est encore de nos jours mal vue par beaucoup de personnes. Un jour, je l’espère, les mentalités changeront, s’ouvriront. En attendant, il est juste impensable que ce genre de comportement existe encore en 2018, et pourtant …

Bastien et Raphaël est un coup de coeur pour le message qu’il fait passer, pour l’amour que leur histoire fait ressortir. Alors oui, je trouve que l’auteur devrait améliorer son écriture, mais Paris ne c’est pas fait en un jour, il s’améliorera avec le temps Sa manière d’écrire ne retire rien au message de son livre, que je vous recommande sans hésiter.

Merci à Jean-François et aux éditions du Pantheon pour leur confiance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *