Sous le même toit » Jojo Moyes

Editeur : Milady

Livre : ICI

Toutes les maisons de famille ont une histoire…

Isabel n’a pas le temps de s’apitoyer sur son sort quand elle perd son mari  : Laurent lui laisse une montagne de dettes, et les créanciers sont à ses trousses. Cette violoniste talentueuse doit radicalement changer de vie pour assurer l’avenir de ses deux enfants. Elle quitte Londres pour s’installer à la campagne, dans une maison délabrée. Tandis que les murs s’effritent et que ses économies fondent comme neige au soleil, Isabel espère pouvoir compter sur le soutien de ses voisins. Elle est loin de se douter que sa présence réveille de vieilles querelles, et que la bicoque dont elle a hérité est un objet de discorde au village. Faire de cette maison le «  home sweet home  » dont elle rêve s’annonce dès lors comme un combat de chaque instant…

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Après avoir découvert Jojo Moyes avec l’adaptation de « Avant toi », il fallait que je la découvre également en version écrite. J’avais l’occasion de lire celui-ci, je me suis donc lancée sans trop me poser de questions. Par contre, je trouve que certains avis vu sur Amazon sont hyper sévères avec ce livre, car non, je n’ai pas trouvé « Sous le même toit » cucul la praline, je l’ai trouvé touchant et émouvant. Je pense que suite au succès phénoménal de Avant toi et Après toi, les gens s’attendent à ce que tout les livres de Jojo Moyes soient tous du même acabit. Du coup, si l’histoire les touche moins ils sont déçus, mais c’est du grand n’importe quoi comme raisonnement, du moins c’est de cette manière que je perçois la chose. Pour ma part, je n’ai pas tenté de faire de parallèle avec le niveau de Avant toi, mais d’après moi, beaucoup de lecteurs l’ont fait et le feront encore, malheureusement ils ne laissent pas sa chance à ce livre ci, et c’est bien malheureux de le juger aussi sévèrement.

Enfin bref, je ne suis pas là pour critiquer les avis d’autres lecteurs, mais bien pour vous donner mon propre ressenti sur « Sous le même toit », donc c’est parti 🙂

Pour moi, ce n’est pas l’héroïne Isabel qui porte cette histoire, mais plutôt ses deux enfants, Thierry et Kitty, qui pour leurs âges vont montrer une maturité à laquelle on ne s’attend pas forcément. La perte de leur père va renforcer leur lien fraternel, le malheur va les faire grandir plus vite que les autres enfants. Quant à Isabel, elle n’est pas le modèle parfait de mère, mais les épreuves vont montrer ce qu’elle a véritablement au fond d’elle. Ce qu’elle doit affronter, je suis certaine que beaucoup auraient baissés les bras, non seulement elle perd son mari, mais en plus celui-ci ne lui laisse que des dettes, en plus d’être veuve, elle est complètement ruinée. Avouez qu’il y a mieux comme situation, surtout pour une mère de famille.

Pour échapper un peu aux créanciers, elle va prendre la décision de déménager avec ses enfants, en espérant que l’avenir sera plus ensoleillé. Mais elle n’est pas au bout de ses peines, la maison a besoin de beaucoup de travaux, ce qui n’est pas gratuit. Elle espère pouvoir avoir l’appui des gens du village, mais là non plus ce n’est pas gagné, bien au contraire, elle va devoir faire face au côté sombre de l’être humain avec ses manipulations, ses machinations, sa recherche de pouvoir. Tout est bon pour lui mettre des bâtons dans les roues, comme si elle n’avait pas encore assez subi jusque là !

La seule chose qui me gêne dans ce roman, c’est le fait que Jojo Moyes ne se limite pas à décrire les voisins, on entre carrément dans leurs vies, comme si eux aussi étaient des personnages importants pour l »histoire. Alors oui, ils ont un rôle à y tenir, mais de là à en dire autant, je trouve que cela donne une certaine lourdeur au récit qui aurait été aussi captivant sans toute cette partie, qui finalement ne concerne en rien Isabel et ses enfants. Du coup, on part souvent dans plusieurs directions, en oubliant que c’est bien Isabel le personnage principal, mais c’est peut-être le but recherché de l’auteure, je n’en sais rien.

Avec Sous le même toit, Jojo Moyes ne lésine pas sur le côté émotionnel, que ce soit dans le positif ou le négatif, les émotions sont au rendez-vous. Nous vivons en même temps qu’Isabel et ses enfants, nous ressentons de l’espoir, celui qu’enfin le soleil brille pour elle et que la méchanceté de l’homme ne finisse pas par avoir raison d’elle. N’abordez pas ce roman en ayant en tête Avant toi, car ce n’est pas du tout le même genre de récit, nous sommes ici dans une épopée familiale.

Merci aux éditions Milady pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *