Balle en jeu #3 – La voie du courage > Kate Stewart

by

Elle est une longue liste d’un mètre soixante-dix qu’il ne peut pas avoir. Il est un policier déterminé, désespéré de garder son coeur enfermé derrière son insigne. Michelle est une survivante. Avec une nouvelle perspective de la vie, elle échange son passé tragique en Californie pour les eaux côtières de Charleston. Régénérée par une nouvelle carrière comme répartitrice, elle est déterminée à ne pas laisser ses cicatrices l’empêcher d’avancer. Elle ne s’excuse pour rien, en particulier son besoin insatiable pour un certain agent de police. Rowdy est un sergent récemment promu, dédié à son travail, mais la vie d’un agent de police à Charleston n’a jamais été aussi dangereuse. Avec son besoin de rétablir l’ordre d’une ville en constante perte de contrôle, la dernière chose qu’il veut, c’est une implication avec une répartitrice grande gueule. Mais, il y a un problème. Il ne peut pas se rassasier d’elle. Alors que la chaleur augmente entre le couple improbable, il en va de même de la tension. Trois mois d’été sont tout ce qu’il a fallu pour secouer leurs fondations, faire trembler leurs murs et les faire s’écraser. C’était de la luxure. C’était de l’amour. C’était réel. Et cela aurait été parfait… si ce n’était pas déjà terminé.

PARU LE 5 AVRIL 2018 AUX EDITIONS JUNO PUBLISHING

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 4/5

Ce troisième opus confirme une fois de plus l’excellence de cette saga. [LA VOIE DU COURAGE] met en scène les personnages de la série en se concentrant sur l’idylle de Michelle et Rowdy. Deux personnages que l’on avait déjà croisé dans [AMOUR MAJEUR].

J’avais adoré la fougue de Michelle dans l’opus précédent. Et ce fut un plaisir de la retrouver ici au premier plan. Michelle est une femme de caractère, elle travaille avec April au centre d’appel comme répartitrice pour la police. Elle travaille donc en étroite collaboration avec Rowdy, notre héros ! Et malgré l’attirance qu’ils ressentent l’un pour l’autre, leur relation reste au point mort. Rowdy reste campé sur ses positions, il ne souhaite pas s’engager, il s’est toujours arrangé pour sortir avec des nanas avec qui il n’aurait pas trop d’affinité. Mais avec Michelle c’est différent, entre eux c’est explosif, le jeu en vaut la chandelle mais les risques sont tellement grands que Rowdy préfère garder ses distances. Mais combien de temps pourra-t-il tenir ses bonnes résolutions ?

Le résumé de [LA VOIE DU COURAGE] vous donne tous les éléments pour vous lancer dans cette romance sous haute tension. J’ai adoré l’univers de ce troisième opus. Du danger à la romance en passant par le suspense omniprésent. Kate Stewart aime plonger ses lecteurs dans des récits qui flirtent dangereusement avec la réalité. Ici nos deux héros ont des jobs où la pression psychologique est très intense et cela joue fortement sur leur existence.

Michelle et Rowdy sont vraiment deux personnages qui ont un sacré applomb. Leur duo est explosif, sur le terrain ou sous la couette c’est un véritable ras de marrée. Mais arriveront-ils à dépasser leurs certitudes ? Michelle a suffisamment souffert par le passé, elle se targue de ne pas chercher l’amour mais au fond d’elle on sent bien que l’amusement ne lui suffit plus. Avec Rowdy elle prend tout ce qu’il veut bien lui offrir et elle donne le change en cachant ses sentiments, j’ai adoré cette héroïne qui envoie du lourd. J’aime ces femmes au caractère fort qui savent remettre les mecs en place. Michelle a aussi une sensibilité qui la rend très humaine et attachante. Elle a un sacré sens de l’humour et est du genre bonne vivante, je l’ai adoré ! Rowdy, mon dieu Rowdy. A classer dans la catégorie des mâles alphas forcément. Il aime avoir le contrôle, il prend son job à cœur et il mesure les risques qu’il encourt à chaque garde. Malgré cela, son métier le freine dans sa vie intime, c’est par crainte qu’il ne souhaite pas s’engager avec une femme. Il sait qu’il risque sa vie chaque jour que Dieu fait. Mais Rowdy a une facette plus tendre sous ses airs de grand costaud et j’ai aimé entrevoir cet homme sensible qui avait beaucoup à offrir.

On retrouve aussi les personnages des tomes précédents, c’est toujours un plaisir, je n’ai plus envie de les laisser, tellement je me sens proche de tous les protagonistes. Il faut dire que l’intrigue se passe une fois de plus à Charleston et j’ai l’impression d’y être un peu chez moi. L’envers du décor a son importance et l’ensemble suit un fil conducteur non négligeable.

La romance c’est de la dynamite. C’est passionné, brutal, avide et torride ! Le sexe ? Brûlant, sensuel et érotique. Kate Stewart sait faire craquer ses lecteurs avec des scènes intimes très stimulantes. On ne peut que succomber aux charmes de nos héros. Mais à travers ces scènes on perçoit surtout l’urgence et l’envie de Michelle et Rowdy. Le sexe n’est qu’un catalyseur de sentiment, ils s’autorisent le sexe sans envisager l’attachement qui lui vient naturellement.

Dans ce troisième opus la tension est hyper présente. Leurs métiers est oppressant et bouleversant. J’ai aimé l’ambiance chargée par le danger qui se mêle à tous les sentiments que nos héros ressentent. Le rythme est infernal et les pages défilent à toute vitesse.

Je me suis vraiment prise d’affection pour tous les personnages de cette saga. Kate Stewart a un véritable talent pour se démarquer dans le genre de la romance avec des expressions, une audace particulière et sa plume si originale. Je suis vraiment fan.

En bref, ce troisième opus se démarque des deux premiers avec une intrigue sous haute tension. Michelle et Rowdy côtoient le danger chaque jour dans leur vie professionnelle. J’ai adoré l’évolution de leur idylle, les rebondissements et le dénouement très addictif de ce livre. Une chose est sûre, Kate Stewart apporte vraiment un plus dans le genre de la romance et je ne peux que vous recommander une fois de plus cette saga.


Extrait 

Je regardai de l’autre côté de la table vers l’homme qui faisait de son mieux pour m’énerver. J’étais complètement perdue devant son intérêt soudain quand il m’avait interrogée, et même si j’étais principalement franche, il ne semblait pas satisfait de mes réponses. Nous avalâmes deux verres pendant qu’il faisait la version des vingt questions la plus exaspérante et merdique inimaginable, et je lançai quelques-unes des miennes. Cette soirée avait pris un tournant très étrange, et alors que la fête faisait rage autour de nous, nous restâmes dans notre bulle.

Sans la prétention de l’avoir retrouvé pour une conversation polie, ou les politesses de notre quotidien avec les appels, Rowdy avait l’air d’être un vrai connard. Il était aussi intense et un peu arrogant. Et pour une étrange raison, cela ne me surprenait pas.

Et pourtant, je le désirais.

Un truc dans sa façon de m’observer faisait s’emballer mon pouls. Son regard froid et sexy et son indifférence à son interrogatoire déplacé m’excitait sacrément.

Et bien sûr, la masochiste en moi trouvait ça plus attirant.

Il avait le gêne du connard qui m’attirait. J’étais certaine de l’avoir bien catalogué à notre rencontre, et je l’étais vraiment maintenant alors que nous nous contemplions.

Je remercie Valérie et les éditions Juno Publishing pour cette lecture. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *