Madame » Caroll Beaudroit

Editeur : Fauves éditions

Livre : ICI

Elodie est couturière dans un pressing. Timide et mal dans sa peau, elle partage sa vie avec Mario qui lui préfère ses potes et les jeux vidéo. En dépit des humiliations quotidiennes, elle ne parvient pas à le quitter.
Alors, lorsqu’elle surprend une cliente, Barbara – belle quadra, sûre d’elle et ne laissant pas les hommes indifférents – tenant un homme en laisse à l’entrée d’un club fétichiste, Elodie est convaincue que devenir dominatrice lui redonnera confiance en elle et lui permettra de mettre un terme à cette relation sans intérêt.
Mais on ne s’improvise pas Maîtresse en un claquement de fouet, et son apprentissage va s’avérer… plutôt cocasse !

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Voilà qui est spécial comme livre, mais franchement j’ai passé un excellent moment à découvrir l’histoire d’Elodie.

D’apparence, cela peut ressembler à une histoire très légère, mais n’en croyez pas les apparences, car l’auteure y véhicule un message d’espoir. Un message qui dit que lorsque l’on pense être au plus bas, il n’y a pas 36 solutions, il suffit de trouver notre propre chemin pour remonter, chacun son chemin, celui d’Elodie se trouvera dans l’apprentissage et la pratique du BDSM.

Alors qu’elle a ce qu’il faut pour être heureuse, Elodie en est très loin. Un homme qui ne fout rien à la maison si ce n’est jouer à la console avec ses potes, une vie sexuelle inexistante, un boulot qui ne lui apporte pas grand chose, la joie quoi ! Un beau jour, elle va faire la rencontre qui va changer pas mal de choses dans sa vie, Barbara, une femme qui semble si sûre d’elle, sur laquelle les hommes se retournent. Au départ, juste une rencontre sur son lieu de travail, ensuite elle la verra dans des circonstances qui feront qu’elle aura envie de voir de plus près l’univers SM.

Cela va changer sa vision des choses, non seulement elle va prendre confiance en elle, même si elle ne pratique pas vraiment, être dans ce milieu avec des personnes tellement sûres d’elles, lui redonne quelque part l’espoir que tout n’est pas perdu pour elle, que si elle le veut elle peut changer sa manière de vie, à commencer par mettre un terme à cette pseudo relation qu’elle a avec Mario depuis plusieurs années et qui ne lui apporte rien de rien. Le changement ne se fera pas du jour au lendemain, mais elle va réellement s’épanouir, avec ses personnes qui pratiquent le BDSM, ils vont devenir de véritables amis pour elle.

Elodie, aaaaah Elodie, ce que j’ai eu envie de la secouer par moments … c’est une femme qui a tellement de possibilités et qui s’enferme dans cette routine quotidienne, il faut dire que son compagnon ne l’aide franchement pas, au contraire. Mais parfois il suffit de pas grand chose pour que votre vie change et qu’elle prenne finalement enfin la bonne direction.

Ce qui ne gâche rien, c’est l’humour présent au fil des pages, des passages qui donnent le sourire et qui parfois sont un peu tirés par les cheveux, mais ils font du bien, et je ne vous cache pas que je me suis pris un de ces fous rires monstrueux. C’est vrai que perso je n’accroche pas trop à la couverture, mais elle représente assez bien l’esprit de l’histoire que nous donne Caroll Beaudroit. Ne vous arrêtez donc pas à la couverture, et poussez la porte pour découvrir l’aventure de Madame, impossible de le regretter.

Merci à Caroll, à Aurélie et aux éditions Fauves pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *