Le noir est ma couleur #1 – Le pari » Olivier Gay

Editeur : Rageot

Livre : ICI

Pour gagner un pari, Alexandre, bad boy séducteur et boxeur, invite Manon, la meilleure élève de leur seconde, à boire un pot. Dans une ruelle, il la voit attaquée par une créature étrange. N’écoutant que son sens de l’honneur, il intervient… et s’aperçoit que Manon a des pouvoirs hors du commun  !

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Pour ma part, je découvre l’auteur avec ce premier tome de cette saga, et j’ai franchement adhéré à son univers, il a une plume irrémédiablement addictive, y a rien d’autre à dire que je suis sous le charme 🙂 Jusqu’à aujourd’hui, je ne connaissais Olivier Gay que de nom ainsi que par les avis que j’ai déjà pu lire sur ses parutions, il était donc temps que je me lance moi aussi à la découverte de cet auteur pour lequel je ne lis que du positif.

Le pari est le premier tome de cette saga, si les autres sont à la hauteur de celui-ci, je peux vous certifier que je vais me régaler à les lire tous, c’est certain 🙂

Pour moi, le début commence assez classiquement, mais attention car la suite risque de vous surprendre. Si on ne fait pas spécialement attention, ce début pourrait faire penser à une simple romance comme on peut en lire énormément avec d’un côté un bad boy qui fait un pari, et de l’autre une intello qui est la victime de ce pari qui est de la séduire. Mais là où Olivier impose son style, c’est dans la suite qui n’est pas sans dangers qui pimentent le tout, ajoutez à cela une bonne dose de magie, et vous vous retrouvez dans une histoire totalement différente de toutes ces histoires de bad boy que vous avez déjà pu lire.

Au départ, Alexandre n’est que le bad boy parieur, mais au fil des pages son côté chevaleresque va prendre le dessus, il va même devenir un allié pour Manon, leur duo devient de plus en plus évident, alors que lui, simple humain, ne connaît pas ce monde rempli de magie auquel il doit maintenant faire face. Je vous avoue qu’au début, il n’avait franchement rien pour me plaire, des bad boy qui font ce genre de pari, j’en ai déjà vu et lu plusieurs, ils sont tous un peu pareil. Pourtant, au fur et à mesure que l’on avance, il a réussi à se faire une place auprès de Manon forcément, mais également auprès de moi, car oui, j’ai appris à l’apprécier et j’ai eu envie d’en savoir plus sur lui, sur ce qu’il a réellement au fond de lui, savoir pourquoi il vient en aide à Manon alors qu’on ne s’y attend pas forcément de sa part.

Ce qui ne fut pas pour me déplaire, c’est qu’ici, ce n’est pas le garçon qui est mis en avant, mais bien la fille, Manon, qui l’est, je trouve que c’est trop souvent l’inverse, alors cela fait du bien de découvrir un auteur qui ne fait pas comme tout le monde. Et puis, n’oublions pas cette petite dose d’humour qui rend cette lecture rafraîchissante. L’action et les rebondissements en font un premier tome très prenant à découvrir, et le rythme que donne l’auteur fait que l’on n’a pas envie de poser son livre ou sa liseuse, on ressent cette envie de continuer sans s’arrêter.

C’est donc pour moi, une très bonne découverte, je suis certaine de continuer cette saga dont ce premier tome m’a conquise.

Merci aux éditions Rageot et au site NetGalley.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *