In Flames > Abbi Glines

by

Égoïste, peste, capricieuse  : la réputation de Nan n’est plus à faire.
Mais sous ces dehors se dissimule un immense besoin d’amour. Et même si elle passe  du bon temps avec Major, elle commence à en avoir assez de ses manières frivoles. Surtout depuis qu’elle a rencontré le mystérieux Gannon.
Entre Major qui lui réclame une seconde chance et Gannon qui hante ses rêves, Nan doit faire un choix.  Ce qu’elle ignore, c’est que tous deux sont impliqués dans des combines qui la dépassent, et de loin…

PARU LE 2 MAI 2018 DANS LA COLLECTION &MOI

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 4/5

Au fils des tomes, la tonalité de la saga [ROSEMARY BEACH] s’est transformée. Ce quatorzième opus était attendu par tous les fans de la série, on allait enfin découvrir l’histoire de Nan, celle que l’on a détesté depuis le début.

Cet opus nous permet vraiment de prendre la pleine mesure du personnage que Nan incarne. Cette jeune femme que l’on a toutes traité de peste, d’égoïste et de capricieuse. Moi la première, j’avoue que j’avais surtout détesté Nan dans les premiers opus qui étaient consacrés à Rush et Blaire. Mais j’avais envie de faire table rase du passé pour vraiment aimer son personnage dans [IN FLAMES].

Dès les premières lignes, j’ai su que ce roman allait sortir de l’ordinaire, le résumé nous orientait dangereusement sur un triangle amoureux, et je peux vous dire qu’Abbi Glines a su me surprendre ! Avec des chapitres courts alternants les points de vue de Nan et Major, vous ne verrez pas les pages passer. J’ai trouvé que le rythme était infernal et j’ai particulièrement aimé l’intrigue à suspense.

Ce roman met Nan à l’honneur dans le présent tout en faisant référence à la peste qu’elle a pu être dans le passé. On apprend à aimer Nan petit à petit en gardant à l’esprit qu’elle a été quelqu’un d’horrible qui usait de sa méchanceté sans considérer les gens autour d’elle. Abbi Glines ne cherche pas à faire de Nan une personne qu’elle n’est pas, elle nous offre seulement sa version des faits, et Nan sait reconnaître ses tords. Nan est une jeune femme que j’ai aimé dans cet opus, surtout avec l’histoire qu’elle va vivre avec Major, et ce mystérieux Gannon. J’ai pu ressentir de la sympathie pour elle, de l’empathie aussi et j’ai un peu souffert par moment avec elle. La série a évolué et Nan en a fait de même. J’ai donc été ravie car j’ai réussi à m’attacher à elle assez simplement. En ce qui concerne Major, cela a été beaucoup plus difficile, j’avoue que j’ai eu énormément de mal avec lui, nous avons de plus beaucoup de chapitres de son point de vue et je n’ai pas pu l’apprécié. J’admet par contre que son personnage est essentiel à l’intrigue et qu’il m’a tout de même fait ressentir pas mal d’émotions, mais aucun attachement envers lui. Je me suis plus intéressée à Gannon qui a capté toute mon attention, mais je m’arrête-là en ce qui le concerne, vous le découvrirez au fil des pages. Je peux juste vous dire qu’il aura une sacrée influence sur Nan et c’est certainement ce qui a fait que j’ai autant apprécié notre héroïne.

L’intrigue nous sort des schémas habituels. J’ai aimé le suspense se mêlant à un érotisme très torride et hautement psychologique. Abbi Glines a pris des risques avec un dernier opus qui conclut la série de manière assez peu conventionnelle, mais c’était à l’image de Nan. La romance est elle-aussi très différente, je ne savais pas trop où j’allais et j’ai eu peur à certains moments pour finalement terminer le roman complètement satisfaite de ce grand final.

Abbi Glines est une auteure que je vais continuer à suivre de près, c’est toujours très addictive et surprenant. Elle a réussi à se renouveler avec cette série qui s’est étendue sur de nombreux tomes.

En bref, [IN FLAMES] est à l’image de Nan, surprenant, brûlant et plein de suspense. Abbi Glines nous livre un dernier opus sous haute tension avec beaucoup d’émotions et la découverte d’une Nan touchante et attachante mais qui conserve tout de même une personnalité qui la caractérise. J’ai adoré ce tome pour sa différence et je ne cesserai de conseiller la saga [ROSEMARY BEACH] qui fait partie des meilleures que j’ai eu le plaisir de lire.


Extrait 

Le soleil qui filtrait à travers les rideaux n’avait rien de chaleureux. Au contraire. Je savais qu’à l’instant où j’ouvrirais les yeux ce serait la solitude. Mon rêve avait semblé si réel. Je palpai doucement mon corps, qui me parut étrangement sensible et à vif. Mon esprit me jouait des tours. J’avais toujours ma culotte et, malgré l’intense sentiment de satiété que j’éprouvais, je savais que tout cela n’était que dans ma tête. Le vide douloureux qui m’emplissait le cœur n’avait pas disparu.

Avant Gannon, la solitude avait été facile. Avant de connaître une telle satisfaction, j’étais forte. Rien ne pouvait me briser. Pas même un père qui ne m’aimait pas. Ou la perte de mon seul véritable héros, parti faire sa vie avec une autre femme. Ni même une soeur épanouie dans les bras d’un homme que je pensais autre fois parfait. Mais à présent… Je ne voulais plus de ça.

Je voulais quelque chose qui n’existait pas. Recroquevillée sur moi-même, je m’efforçai de tenir à distance le néant et la déprime.

Je remercie Elise et la collection &moi pour cette lecture. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *