Ash & Vanille #1 – Les guerriers du lézard » Sosthène Desanges

by

Editeur : Les 3 chouettes

Kindle : ICI

Plus aucune fille… Voici l’étrange malédiction qui frappe depuis trente ans les naissances du Clan des Chefs. Ce peuple fier et farouche est en train de disparaitre.
Refusant son sort, Ash fuit sa tribu et s’enfonce dans la forêt. Mais que faire quand on a des ennemis terribles sur sa route, qu’on n’est pas encore vraiment un homme et qu’on a commis l’erreur de s’encombrer de compagnons bizarres ? Et surtout que répondre à la proposition de cette redoutable Vaaï prénommée « Vanille » ?
Nul ne peut alors imaginer dans quelle effroyable bataille cette décision va tous les jeter !

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Bienvenue à vous dans un univers totalement dépaysant, riche, addictif, au décor unique.

Je dis bien unique, car pour ma part, et je suis certaine de ne pas être la seule dans ce cas, cette aventure se déroule en Océanie. Je ne pense pas me tromper en disant que c’est le seul livre que j’ai lu jusqu’à maintenant qui se déroule dans ce décor et en compagnie de tribus plutôt primitive que moderne. Je répète donc, un univers unique !

Comme pour la plupart des livres relativement riche en personnages et en décor, il faut bien passer par la case des explications, par la case mise en place de ce décor. Donc le début est plutôt lent, je ne dirais pas tiré en longueur car ce n’est pas le cas, et il faut bien plusieurs pages pour que l’on puisse entrer dans cet univers, finalement c’est un mal pour un bien, cependant, les lecteurs aimant entrer directement dans l’action n’y trouveront pas leur compte et risquent de ne pas adhérer, alors que si l’on prend le temps de cette exploration, eh bien la suite devient un régal.

Le point précédent me fait d’ailleurs dire que ce livre n’est pas fait uniquement pour les amateurs de fantasy, il pourra plaire aux personnes voulant tenter ce genre littéraire. Une entrée et une découverte en douceur en compagnie de personnages travaillés et aboutis, mais également avec un brin d’humour qui donne de la légèreté à ce récit. Malgré les presque 400 pages, il est impossible de s’ennuyer. Ne vous arrêtez surtout pas au fait que la couverture tire plus vers le livre pour grand enfant, ce livre est parfaitement adapté pour les petits comme les grands, du moins c’est ce que je pense.

Ce que je retriendrai principalement de ce premier tome, c’est la diversité des cultures, des coutumes, des croyances, que l’auteur a merveilleusement travaillé. Le fait que ce soit un enfant, car oui pour moi à quinze on est encore un enfant, qui vive toute cette aventure, eh bien j’ai trouvé que cela donnait plus d’impact à l’apprentissage que si c’était un adulte, parce que justement, ici le lecteur apprend en même temps que Ash, découvre en même temps que lui, mais pas de la même manière que si Ash avait une dizaine d’année de plus. Un peu comme si l’auteur voulait transmettre ces valeurs à travers son histoire, que les ados comprennent qu’il n’y a pas qu’eux sur terre, qu’il faut parfois oser s’ouvrir aux autres.

Un premier tome qui m’a plu, qui m’a permit de découvrir un univers unique, un auteur talentueux, des personnages que j’ai hâte de retrouver pour d’autres aventures. Comme je le dis plus haut, que vous soyez déjà amateurs ou pas du tout de ce style littéraire, le fil conducteur de ce livre ne peut que vous donner envie de vous y immerger. Installez-vous confortablement, et prenez part au voyage de Ash 🙂

Merci à Sosthène et au site Simplement.Pro.

1 Comment on Ash & Vanille #1 – Les guerriers du lézard » Sosthène Desanges

  1. SOSTHENE DESANGES
    19 mai 2018 at 4 h 33 min (1 semaine ago)

    Merci Alouqua pour cette jolie chronique. C’est très touchant et très encourageant pour la suite.
    A bientôt.

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *