The hate you give > Angie Thomas

by

Starr a 16 ans, elle est noire et vit dans un quartier difficile, rythmé par les guerres de gangs, la drogue et les descentes de police.

Tous les jours, elle rejoint son lycée blanc situé dans une banlieue chic; tous les jours , elle fait le grand écart entre ses deux vies, ses deux mondes.

Mais tout vole en éclats le soir où son ami d’enfance Khalil est tué. Sous ses yeux, de trois balles dans le dos. Par un policier trop nerveux. Starr est la seule témoin. Et tandis que son quartier s’embrase, tandis que la police cherche à enterrer l’affaire, tandis que les gangs font pression sur elle pour qu’elle se taise, Starr va apprendre à surmonter son deuil et sa colère; et à redresser la tête.

PARU LE 5 AVRIL 2018 AUX EDITIONS NATHAN

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Je viens enfin vous donner mon avis sur ce roman qui fait tant parler de lui !

[THE HATE U GIVE] c’est le roman à mettre entre toutes les mains. C’est le roman du moment à lire pour tout ce qu’il représente. Ce livre pointe du doigts d’énormes disparités, il est le porte parole d’une cause vraiment percutante !

Ce roman je l’ai vécu. Dès les premières lignes, l’auteure nous immerge dans l’univers de Starr, 16 ans. Starr est une héroïne qui a de multiple facettes. Et pour cause, Starr vit dans un quartier difficile, ryhtmé par la violence, les guerres de gang, la drogue et les descentes de police. Mais tous les jours, elle se rend dans une banlieue chic pour aller au lycée. Elle se coupe en deux pour évoluer dans ses deux mondes. Mais toute sa vie va s’effondrer le jour où son ami d’enfance Khalil est tué sous ses yeux de trois balles dans le dos. Starr est la seule témoin…

Ce roman c’est une bombe à retardement. Je l’ai aimé d’une telle force ! Dès les premières lignes, on découvre le quotidien de Starr, le style de l’auteure nous immerge totalement dans la vie de cette adolescente. C’est un langage parlé assez familier auquel il faut s’adapter en tant que lecteur, ce fut sans difficulté pour ma part, j’ai de suite essayé de me mettre dans la peau de notre héroïne, et ce fut violent, au sens littéral du terme.

J’ai été époustouflée par cette histoire. C’est violent, vous allez vivre une histoire des plus traumatisantes qui met en lumière les répercussions du racisme, de la violence dans les quartiers sensibles. L’auteure pointe du doigts des thèmes poignants avec l’histoire de Starr. Vous allez investir sa vie et ses deux mondes. J’ai parfois été déroutée par l’attitude de Starr, elle est obligée de s’adapter sans cesse et j’ai eu l’impression qu’elle avait vraiment deux personnalité bien distinctes et ce fut en quelque sorte le cas. Starr a l’instinct de survie mais elle assume totalement les idées qu’elle défend dans ce roman.

Angie Thomas a écrit un chef d’oeuvre, un livre accessible aux jeunes lecteurs qui sonnera comme un cri de rébellion. L’auteure a réussi à faire naître l’espoir dans un récit assombris par la haine, la violence, le pouvoir et le racisme. Elle met en lumière des faits qui ne devraient plus jamais survenir à notre époque.

Vivre l’histoire avec Starr a été par moment éprouvant, j’ai trouvé que Starr était admirable, elle défendait vraiment ses droits et ses idéaux grâce à sa famille que j’ai trouvé exceptionnelle. Les personnages de ce roman sont sans prétention aucune, ils sont vrais, vibrant d’émotion et soudés pour une cause planétaire.

J’ai mis plusieurs jours avant de venir écrire mon avis, j’étais encore un peu sous le choc de cette lecture. Je me suis vraiment évader de ma réalité pour vivre celle de Starr et j’ai eu du mal à digérer ce récit. Pourquoi ? Parce que ce roman m’a énormément touché, je ne savais pas trop comment aborder mon avis sur un tel roman. C’est tellement différent de ce que je lis habituellement et à tous les niveaux.

Le style narratif d’Angie Thomas est franc et familier. Vous allez vous transposer dans la vie de Starr, vous allez vivre les moindres faits et gestes de cette héroïne prête à tout pour faire entendre sa voix. J’espère que vous êtes prêts à vous immerger dans une histoire qui marquera votre vie de lecteur.

Angie Thomas brode son histoire autour du racisme. Autour des répercussions que celui-ci entraîne dans toutes les communautés. Elle démantèle ce sujet d’une telle manière que l’on est obligé de percevoir le message qu’elle souhaite nous transmettre. On ne peut qu’être touché par ce roman, et même s’il y a certains aspects qui sont quelques peu gênants à la lecture, le coup de poing est bien là ! Et on a qu’une envie, terminer cette histoire qui continue de toucher le lecteur jusqu’à la dernier ligne.

En bref, [THE HATE Y GIVE] c’est un roman percutant, assourdissant sur des sujets de société. Angie Thomas met en scène son héroïne Starr dans une intrigue qui m’a coupé le souffle à plusieurs reprises. C’est le roman du moment à mettre entre toutes les mains.


Extrait

Les au revoir font encore plus mal quand l’autre est déjà parti.

Je remercie Samia et les éditions Nathan pour cette lecture. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *