Ensemble à Paris – Ce soir-là nous étions immortels » Laure Arbogast

Kindle : ICI

Le temps efface les plus belles promesses.

Alex mène la vie dont rêve la plupart des gens : il occupe un poste à responsabilités, possède une belle voiture et sort avec la femme idéale qu’il va bientôt épouser. Mais la perte d’un être cher lui fait prendre conscience de l’envers de la médaille : il travaille comme un forçat pour rembourser son crédit ; il néglige sa famille et il a perdu de vue ses trois meilleurs amis avec qui il avait fait le serment de se retrouver dix ans plus tard. Enfin, il se rend compte qu’il n’a pas oublié Aurore, son amour de jeunesse qui a disparu sans explication.

La sœur d’Alex, adolescente rebelle dont il doit s’occuper quelque temps, vient encore compliquer la situation. Elle essaie de le pousser dans les bras de sa nouvelle secrétaire qui ne l’attire pas le moins du monde. À moins que…

Alex parviendra-t-il à renouer avec son passé, sa famille et ses amis ? Trouvera-t-il son âme sœur, si tant est qu’elle existe ?

 

L’avis d’Alouqua

???

Pour avoir précédemment lu (il y a un bon moment maintenant) Les oiseaux de nuit de Laure Arbogast, je savais un peu dans quel style j’allais me lancer en débutant ma lecture. Mais je ne m’attendais certainement pas à complètement adhérer et aimer Ce soir-là nous étions immortels. D’une note de 4/5 pour Les oiseaux de nuit, je passe sans hésiter à un coup de coeur pour Ce soir-là nous étions immortels.

Il faut pourtant que je vous avoue quelque chose, je trouve que Laure n’a pas assez joué sur les émotions de certains de ses personnages, et pourtant, dans son ensemble, je ne peux qu’avoir un coup de coeur. C’est que finalement ce n’est pas si gênant pour la globalité de cette histoire, bien que les émotions soient un point assez important pour une romance. Quoi qu’il en soit, j’ai adoré le déroulement de l’histoire, j’ai adoré ses personnages, j’ai aussi aimé son découpage (je parle ici des chapitres). Cette histoire, ou du moins son début, m’a un peu fait penser à une chanson de Bruel qui dit « On c’était dit rendez-vous dans dix ans … ».

Il suffit parfois de pas grand chose pour que toute une histoire en soit modifiée. par exemple, que ce serait-il passé si un portable n’avait pas été perdu, ou encore que ce serait-il passé si Alex n’avait pas dû embaucher une nouvelle secrétaire ? Des choses qui pourraient passer pour les aléas de la vie, et qui pourtant peuvent parfois avoir une grande importance dans la vie d’une personne.

Alex et Aurore, c’était il y a 10 ans, c’était un coup de foudre, mais après une seule journée, ils ne se sont plus jamais revu. Alex est finalement passé à autre chose, surtout poussé par ses amis de l’époque pour qu’il se bouge le cul et arrête de s’enfoncer encore plus. Mais c’est aussi l’histoire de 4 amis qui se sont fixés rendez-vous 10 ans plus tard, malheureusement là aussi tout ne se passe pas forcément comme prévu. Certaines amitiés ne peuvent pas survivre, d’autre le peuvent malgré la distance et les directions opposées que prennent les gens après les études.

Aujourd’hui, Alex n’est plus célibataire, il est en couple avec Jade depuis huit ans, mais que se passerait-il si Aurore refaisait surface dans sa vie ?

D’un autre côté nous avons la soeur d’Alex, qui franchement est un véritable phénomène qui m’a un peu fait penser à moi à son âge. Une vraie rebelle, qui a su me toucher, m’émouvoir, un vrai picron mais qui au final a un grand coeur. Une fille comme je les aime, tout simplement 🙂

Une histoire qui pourrait paraître classique, et même si j’avais eu quelques soupàons sur une certaine personne, j’ai adoré ma lecture et je vous la recommande plutôt deux fois qu’une 🙂

Merci à Laure Arbogast pour sa confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *