Kinnections #4 – L’exaltation des sens > Jennifer Probst

Arilyn Meadows est overbookée. En plus de travailler chez Kinnections, une agence de rencontres, elle enseigne le yoga, fait du bénévolat dans un refuge pour animaux, partage son talent de thérapeute en gestion des humeurs et aide son grand-père bien-aimé ! Aussi, lorsque l’officier de police Stone Petty, irradiant de testostérone pure, vient la voir pour obtenir d’elle des conseils de relaxation, Arilyn se promet d’ignorer les regards et le sourire sexy de ce bad boy. Pas de temps pour un simple flirt, voyons ! Mais comment lutter lorsque l’alchimie entre deux êtres est belle et bien présente ?

PARU LE 28 MARS 2018 AUX EDITIONS J'AI LU POUR ELLE

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 3,5/5

Ce quatrième opus nous propose l’histoire d’Arilyn Meadows, une de nos trois drôles de dames de l’agence matrimoniale Kinnections. Une chose est sûre, Arilyn est douée dans ce qu’elle fait. Pourtant, sa vie privée est un champ de ruine. Peu importe, notre héroïne est surbookée et sa nouvelle mission de gestion de la colère va remettre Stone Petty sur sa route. On peut dire qu’entre eux c’est électrique… le courant passe et la tension sexuelle est à son comble, et malgré cela ils ne peuvent pas se voir en peinture… Arriveront-ils à ignorer l’électricité qui crépite entre eux ? Cette alchimie omniprésente ?

La saga [KINNECTIONS] est synonyme de détente pour moi. A chaque opus, je retrouve des personnages que j’adore et des situations qui ont le don de me faire sourire.

Arilyn Meadows et Stone Petty sont vraiment deux opposés… Notre héroïne est assez particulière, elle mène sa vie d’une main de maître avec tout un tas de règles pour une vie saine. Notre héros lui aime vivre dangereusement. Leur rencontre va vraiment faire des étincelles. J’ai adoré la dynamique de leur relation. Un je t’aime, moi non plus très drôle. J’ai trouvé que ce quatrième opus était légèrement en-dessous des autres à cause de la personnalité d’Arilyn. J’ai eu un peu de mal avec elle mais au fil des pages j’ai apprécié la jeune femme qu’elle est devenue. Une femme capable de lâcher prise et de vivre enfin des expériences enrichissantes et épanouissantes dans sa vie intime. Elle se laisse aller et devient moins rigide. Stone quant à lui incarne le fantasme masculin par excellence. Il est flic et sexy. Son histoire m’a touché d’une certaine manière et j’ai bien aimé la bazar qu’il a semé dans la vie d’Arilyn.

Comme dans les opus précédents, on se prend très vite au jeu de la séduction. Arilyn est bien entouré et les conseils que lui prodiguent les filles sont très drôles et pertinents. Jennifer Probst met en scène ses personnages avec simplicité, elle oppose ses héros et les fait succomber au fil des pages. Ici j’ai surtout aimé l’évolution des personnages et la découverte de leur passé.

Bien sûr, dans cette romance la sexytude a sa place. Stone est à tomber et Arilyn aura bien du mal à résister. L’histoire d’amour est pleine d’émotions même si elle met un peu de temps à se mettre en place.

Jennifer Probst m’a une fois de plus divertie avec une romance douce et pleine d’humour. Un moment de détente sans prise de tête dont j’avais bien besoin actuellement. Une saga très sympathique à découvrir.


Extrait 

Arilyn était pompette, mais pas suffisamment pour ignorer qu’il l’avait prise au mot et fait grimper les enjeux.

Cet homme était le dieu du sexe incarné.

En sa présence, son corps était entièrement attiré par lui, bourdonnant et faiblissant comme s’il identifiait son maître. Son regard brûlant exigeait d’elle des jeux sexuels auxquels elle aspirait. Ses cheveux noirs en bataille soulignaient son visage sculpté, son bouc aguichant et ses lèvres pleines. Son aura luisait d’un unique mantra – celui du mâle bestial.

Mais en uniforme, il ne faisait plus seulement saliver : il composait à lui seul un succulent menu complet.

Il portait une chemise bleu marine et une veste rembourrée avec son nom cousu sur la poitrine. En sweat-shirt et en jean, il était déjà intimidant. Mais avec sa ceinture en cuir qui tombait sur ses hanches, garnie de différents accessoires, il lui coupait le souffle tandis que ses mains picotaient du besoin de le toucher. Elle observa l’étui du revolver, les menottes pendant sur sa cuisse, et la matraque. Il était comme un fantasme érotique qui se serait réalisé. Le tissu fin révélait sa musculature, se tendant au maximum sur sa poitrine. Stone Petty constituait un paquet-cadeau que toute femme rêverait de déballer.

Il la dominait, sans détacher son regard d’elle un seul instant. Porté par le martèlement de la musique, il effleura le premier bouton de sa chemise. Il écouta les hourras de la foule, puis l’ouvrit d’un geste rapide.

Son ventre se liquéfia.

Il répéta son geste avec le second bouton. Son immobilité attisait l’exaltation générale. Les billets de banque se mirent à voler et l’assemblée bramait « enlève tout ! » Il les ignora toutes, se concentrant intensément sur elle.

Elle n’avait jamais rien vécu d’aussi érotique.

Dans cette salle bondée, il se déshabillait pour elle. Une bande de peau apparut entre les pans de la chemise. Arilyn entraperçut sa peau légèrement hâlée, ses poils sombres sur ses muscles bien dessinés. Son regard enfiévré parcourut cette bande affriolante jusqu’à ce que sa chemise s’ouvre plus largement, lui offrant une image saisissante.

Elle s’interrogea sur sa saveur, se demanda ce que ça ferait de passer la langue sur cette intrigante ligne de poils plongeant vers sa taille.

-Voulez-vous que j’ouvre entièrement ma chemise, Arilyn ?

Je remercie Myriam et les éditions J’ai lu pour cette lecture. 
RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS

KINNECTIONS #1 - LE JEU DE LA TENTATION

KINNECTIONS #2 - LES LOIS DE L'ATTRACTION

KINNECTIONS #2,5 - L'INSTINCT DES PASSIONS

KINNECTIONS #3 - LE POUVOIR DE LA SÉDUCTION  

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *