Avec elle, vous êtes tranquilles > Violaine Ascarel

Editeur : Éditions du Panthéon

Livre : ICI

Voici l’histoire d’un combat. Celui qu’une mère n’a pas su mener. De ses observations à ses ressentis, elle balaye chacune de ses rencontres avec la nourrice de ses enfants. Rien de grave ne s’est vraiment produit, et pourtant, elle se retrouve presque dévastée face à celle qui la fait douter de tout. Et principalement de son rôle de mère. Derrière les apparences de la courtoisie, ces deux femmes n’ont jamais fait jeu égal. De sa difficulté à s’affirmer, Violaine Ascarel a développé une méfiance, une vacillation, jusqu’à la tourmente. Comment s’est-elle délivrée de ce sentiment ? De quelle façon s’est achevée cette relation toxique ? Et les enfants dans tout ça ?

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

N’ayant jamais fait appel à une nounou, je ne suis pas familière de leur fonctionnement, cependant je peux m’en faire une idée.

Nous ne pouvons pas nous entendre avec tout le monde, ce qui est normal, mais est-ce que les enfants doivent en pâtir ? Évidemment que non, et pourtant …

Avec ce témoignage, Violaine nous fait part de ce qu’elle a vécu , de ce que sa fille Camille a vécu comme un calvaire et qui aurait dû être une bonne expérience pour la petite a plutôt tourné au cauchemar. Heureusement qu’à cet âge là on peut encore oublier en grandissant, ce qui ‘est pas forcément plus mal au final.

Mais plus qu’un témoignage, c’ est un exutoire pour cette maman qui n’a pas su faire face au bon moment, qui n’a pas su se rebeller alors qu’elle aurait dû. Trop vite dépassée par les événements elle reste cependant relativement courtoise dans sa manière de témoigner, et franchement chapeau, je ne sais pas si j’aurais pu rester aussi calme dans ma manière d’écrire si cela avait été mon cas.

Bien heureusement, toutes les nounous ne sont pas S, toutes ne sont pas de cet acabit et la plupart sont ce qu’elles sont censées être.

Un témoignage à découvrir et qui fera peut-être réagir les mamans qui vivent la même situation et qui n’ose pas, elles non plus, se rebeller.

 

Merci à Violaine pour sa proposition de service presse ainsi qu’aux éditions du Panthéon.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *