Marked men # 3 – Rome » Jay Crownover

Editeur : J’ai lu

Livre : ICI

Intrépide et pleine de vie, Cora Lewis est aussi celle qui veille sur ses amis « bad boys » tatoueurs, dans le salon Marked où elle officie comme perceuse. Derrière son apparente joie se cache un coeur brisé et Cora est bien décidée à ne plus jamais se laisser embraser par une passion dévorante. Elle attend maintenant l’homme parfait, sans bagages douloureux ni histoire dramatique, avec qui elle pourra s’engager. Et elle rencontre Rome Archer. Sous ses airs rassurants d’ancien soldat, Rome est en fait têtu, autoritaire et rigide. Pas très « homme parfait » ! Et surtout il revient du front… Si Rome avait l’habitude d’être le grand frère protecteur, le fils aimant, le bon soldat, aujourd’hui il n’est aucun de ces hommes-là. Traumatisé, il cherche un moyen de survivre et de reprendre le cours de sa vie, malgré les démons de la guerre qui le rongent. Pour cela, il pensait être seul, jusqu’à ce que Cora débarque dans sa vie et l’éclaire de mille couleurs. Parfois les mauvais chois sont les meilleurs.

 

L’avis d’Alouqua

???

Avec ce troisième tome, Jay Crownover a fait plus que très fort avec moi. Non seulement elle a fait remonter des tas de souvenirs, mais elle a réussi à me faire pleurer deux ou trois fois.

Pourquoi ?

Pour commencer, Rome m’a fait penser à un de mes cousins qui a vécu le même calvaire que lui. Mon cousin est revenu totalement différent de ce qu’il a lui aussi vécu sur le front, il n’était plus celui avec qui je passais des heures et des heures à papoter de tout et de rien, il n’était plus mon complice de toujours,n’était plus mon confident. Cela a prit énormément de temps pour qu’il se reconstruise et qu’il retrouve sa place parmi sa famille et ses amis. On a dû le bousculer pas mal pour qu’il se reprenne et Rome a fait remonter toutes ces choses en moi. Je savais que ce tome serait plus difficile pour moi à cause de cela, mais j’avais hâte de le découvrir malgré tout. Rome est un homme détruit et tellement touchant à la fois que je n’ai pu que l’aimer dès les premières lignes, lui qui m’avait déjà fait fortes impressions dans le premier tome grâce à sa façon d’être, l’aura qu’il dégageait, que le fait de vivre ses tourments en même temps que lui ici n’a fait que renforcer tout ce que je pouvais déjà ressentir pour lui. Tout comme pour mon cousin  c’est un long processus qui débute pour lui, et il a la chance d’être bien entouré par des personnes qui l’aiment et qui tiennent à lui malgré ses sautes d’humeur et sin sacré caractère.

Quant à Cora, c’est un petit bout de femme qui ne manque pas de piquant, elle cache pourtant pas mal de souffrance elle aussi. Elle ne veut plus aimer, elle ne veut plus que ce sentiment la fasse souffrir comme elle en a souffert suite au comportement de son ex. Elle veut l’homme parfait qui se donnera à 100% pour elle. Et c’est clair que en apprenant à la connaître, elle le mérite amplement. Mais l’homme parfait existe t’il vraiment ? Et si cet perfection qu’elle recherche ne faisait que l’éloigner de cet homme imparfait et cabossé qui serait pourtant parfait pour elle !

L’autre point qui a eu raison de moi, c’est une chose que l’on n’apprend qu’en fin de tome, mais c’est une chose qui me touche de très près également malheureusement. Je ne vous la dévoilerai pas, cela vous spoilerait.

J’ai terminé ce tome en larmes et la boule à l’estomac  mais je ne peux pourtant pas le mettre ailleurs que dans mes coups de cœur. J’ ai ressenti bien trop de choses pour qu’il en soit autrement .

Il ne me reste plus qu’à vous recommander de vous lancer dans cette saga si ce n’est pas déjà fait. Mais je vous préviens, préparez un stock conséquent de petites culottes, vous en aurez bien besoin ??

Merci à Myriam et aux éditions J’ai Lu pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

2 commentaires sur “Marked men # 3 – Rome » Jay Crownover

  1. J’ai justement plusieurs fois hésité avant de lire cette saga. J’aime bien éloigner ce genre de lectures pour en profiter un maximum. Merci pour la revue.
    Bises

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *