Love hurts > Ellie Ach

by

Depuis le décès tragique de son fils, la vie d’Ally n’a plus aucun sens. En dépit du soutien inconditionnel de ses proches, elle n’est plus que l’ombre d’elle-même. Jusqu’à sa rencontre avec Sam, barman dans un club à la mode.

Derrière sa carrure de colosse se cache en réalité un jeune homme fragile. Il est lui aussi hanté par de terribles fantômes : élevé par un père violent, Sam craint d’avoir hérité de son tempérament agressif. Et pour éviter de commettre l’irréparable, il refuse de s’engager dans la moindre relation sérieuse.

Pourtant Ally va ébranler toutes ses résolutions et, pour elle, Sam se sent enfin capable de dominer ses pires instincts. Mais guérir les blessures infligées par le passé n’est pas si facile, surtout pour deux êtres aussi torturés…

Face aux tourments de la vie, l’amour est leur seul refuge.

PARU LE 4 AVRIL 2018 AUX EDITIONS CITY - EDEN ROMANCE

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 3/5

Premier conseil que je vais vous donner sur ce roman, c’est ne lisez pas le résumé ! Hélas, il en dévoile beaucoup trop et au final le lecteur perd totalement l’effet de surprise sur l’intrigue et le dénouement de l’histoire. C’est assez récurant ces derniers temps d’avoir des résumés qui dévoilent des éléments de l’histoire qui se passe après la moitié du livre, vous avouerez que c’est dommage. Qui plus est, ce roman est très court donc imaginez ma déception…

[LOVE HURTS] avait tout pour me plaire sur le papier, j’ai eu pourtant du mal à entrer dans l’histoire. Pourquoi ? Parce que je savais déjà une bonne partie de l’histoire ce qui a légèrement terni mon intérêt pour ce roman. Ellie Ach nous offre pourtant une romance qui a énormément de potentiel mais qui hélas ne sort pas des classiques du genre et avec un récit aussi court cela fut difficile de se démarquer.

Si je suis restée un peu en retrait face à ce que qu’Ally et Sam vont vivre c’est parce que la plume de l’auteure ne m’a pas totalement convaincue, j’ai eu du mal à ressentir des émotions, je suis restée en surface à suivre le cheminement de l’histoire qui suivait un schéma beaucoup trop descriptif, il m’a manqué cet équilibre entre narration, description et dialogue, pour moi les émotions sont passées à la trappe alors que franchement ce que nos héros ont vécu et ont à vivre ensemble aurait tellement pu m’emporter. Hélas en si peu de pages, je suis arrivée très vite à la fin avec un goût de trop peu dans la bouche.

Vous voyez Ally est une héroïne qui m’a tout de même touchée, comment cela aurait pu en être autrement avec ce qu’elle a traversé dans sa vie. Je ne peux que m’imaginer cette douleur atroce qui ne s’éteint jamais. Je suis maman alors j’ai vraiment essayé de ressentir les tourments d’Ally, sa lutte de chaque instant pour reprendre sa vie en main. Cette thématique est plutôt poignante mais elle a été reléguée au second plan dès qu’Ally croisera la route de Sam. C’est à ce moment là que je me suis dis que cela allait être dure d’adhérer à cette romance jusqu’au bout. Dans mon esprit, tout s’est mélangé, l’attirance entre nos héros est indéniable, magnétique et elle véhicule tout de même beaucoup d’espoir dans la vie de nos héros. Ally et Sam ont tous les deux des traumatismes à gérer, ils doivent composer avec leurs certitudes et leurs doutes. Mais peuvent-ils guérir leurs blessures ? Sont-ils à même de se faire du bien et d’entrevoir enfin le bonheur ?

Le schéma de la romance est on ne peut plus classique. Rien de neuf sous le soleil de la romance, mais vous savez que j’en lis énormément et que forcément je deviens plus exigeante au fil du temps. Ici il m’a manqué l’émotion et l’approfondissement dans l’histoire d’Ally et Sam. J’aurais aimé un véritable cheminement, que nos héros aillent vers la rédemption avec cohérence. Là leur attirance et le désir qu’ils éprouvaient l’un pour l’autre ont un peu éclipsé le plus important, à savoir l’aspect psychologique des blessures de nos héros. J’aurai aimé que l’amour soit un véritable symbole de leur renaissance.  Je sais que je suis un peu tatillonne parfois mais quand on aborde des thèmes aussi lourds de conséquences et bien il y a matière à développer et ici à mes yeux tout a été survolé.

Ce roman trouvera son public, il se lit très bien malgré l’écriture qui ne m’a pas totalement plu. Il y a un petit côté addictif qui rend la lecture plaisante mais qui hélas ne me laissera pas un souvenir impérissable.

C’est un avis en demi-teinte. Au vu des thèmes abordés j’en attendais évidemment beaucoup beaucoup plus. Ellie Ach nous offre un premier roman qui a beaucoup de potentiel avec une histoire qui saura émouvoir certaines lectrices. N’oubliez pas que ce n’est que mon avis et que parfois on a pas toutes les mêmes attentes vis à vis d’un livre. Je vous invite vivement à découvrir l’histoire d’Ally et Sam pour vous faire votre propre avis.

Je remercie Marilyne et les éditions City pour cette lecture. 

 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *