Les héritiers #4 – Le prince déchu > Erin Watt

by

Easton Royal a tout pour lui : la beauté physique, l’argent, l’intelligence. Son but dans la vie, c’est de s’amuser autant que possible. Il ne pense jamais aux conséquences de ses actes.

Mais quand Hartley Wright fait son apparition, elle bouscule la vie tranquille d’Easton. Malgré le fait qu’elle soit très attirée par Easton, elle est celle qui lui dira non. Easton ne la comprend pas et, forcément, il n’en est que plus attiré.

Hartley veut qu’il grandisse et, en attendant elle ne veut pas de lui.

Elle a probablement raison. Rivalité. Règles. Regrets. Pour la première fois dans la vie d’Easton, être un Royal ne suffit pas. Il est sur le point d’apprendre que plus on part de haut, plus dur est la chute.

PARU LE 4 AVRIL 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note 5/5

Ce quatrième opus me faisait terriblement envie… et pour cause il se concentre sur le personnage d’Easton Royal ! 432 pages dans la tête d’Easton. Je peux vous dire que j’ai vraiment beaucoup aimé cet opus qui nous apporte énormément d’éléments de compréhension sur ce héros que j’aime tant.

Easton a eu ma préférence dès le premier opus malgré son comportement borderline qui me faisait un peu peur. Easton Royal m’a toujours paru mal dans sa peau, torturé par des événements de son passé et ce tome confirme mes suppositions à son sujet. Easton Royal a tout pour lui, il est canon, riche et son nom de famille lui offre des passes droits de taille. Mais qui est réellement Easton ? Que cache-t-il derrière son attitude de fanfaron ? Provoquerait-il le monde pour cacher ses démons qui le rongent ?

Dans cet opus, Easton va se lancer un challenge de taille… Se rapprocher de Hartley Wright, la petite nouvelle d’Astor Park… Mais Hartley n’est pas du genre à craquer pour le genre de mec qu’est Easton Royal. Pour aucun mec à vrai, elle a d’autres choses à penser dans sa vie. Mais Easton est têtu et plus Hartley le repousse, plus il la veut… Entre eux le lien va se créer assez vite, et s’il ne s’agit pas d’amour et de sexe, et bien leur duo n’en est pas moins très attachant et touchant. Je dois avouer que j’ai adoré les voir évoluer ensemble, ce ne fut pas de tout repos mais je ne me suis pas ennuyée une seule seconde !

Que nous apporte ce quatrième opus ? Et bien on découvre la véritable personnalité d’Easton. On le retrouve avec son impertinence, ses frasques et ses addictions qui le rongent. C’est un personnage qui a un côté très sombre malgré son apparente bonne humeur. Il sait se composer un masque de façade pour mieux gérer ses émotions. Sauf que sa rencontre avec Hartley va bousculer son petit monde de riche Royal. Elle va lui ouvrir les yeux sur bien des choses. Easton va prendre conscience de ses actes, parfois bien trop tard hélas. Easton est un héros difficile à tenir en laisse, il a les moyens de faire tout ce qui lui passe par la tête mais sa relation avec Hartley va lui ouvrir d’autres perspectives… Saura-t-il les saisir ?

Tout le roman est narré du point de vue d’Easton donc on reste un peu dans le flou du côté de Hartley, j’ai attendu avec impatience de découvrir son histoire. Hartley est une héroïne génialissime. Je l’ai tout simplement adoré. Son tempérament posé a su déstabiliser Easton, elle a su avoir un impact positif sur lui. C’est une nana qui m’a plu directement, c’était celle qu’il fallait à Easton pour qu’il arrête son petit manège de gosse de riche. Hartley a une histoire familiale très touchante, j’ai eu beaucoup de compassion pour elle. Elle détonne totalement dans l’univers de notre héros, elle est différente, inspirante et Easton se rend compte qu’il ne pourra pas jouer avec elle… On sent bien qu’Hartley n’est pas insensible au charme d’Easton, il faut dire qu’il est si craquant et déterminé ^^ Mais notre héroïne sait ce qu’elle veut.

L’intrigue de cet opus nous plonge encore dans un univers de rivalité, de trahison et de manipulation. Easton et Hartley vont se retrouver au cœur de la tourmente et ce qu’ils vont vivre pourrait bien remettre en question toute leur existence. A mes yeux, la saga ne s’essouffle pas du tout, ce tome me confirme une fois de plus que je suis accro à cette série et aux personnages qui la composent. L’action est omniprésente, la dynamique de la romance est aussi assez sympa car tout cela reste bon enfant et les auteures prennent le temps de développer la relation de nos héros. Easton se heurte à un mur avec Hartley et j’ai aimé le voir changer. On retrouve Ella, Val et les jumeaux, pour notre plus grand plaisir. Reed m’a tout de même un peu manqué ^^ On a affaire à des personnages odieux qui mettent à mal les vies de nos héros, j’aime vraiment cet univers où l’on ne sait pas deviner les rebondissements.

Evidemment, comme avec les tomes précédents, le grand final est explosif, insoutenable et frustrant… Mais… c’est ce qui fait le succès de cette série, il y a toujours cet engouement addictif qui me prend lorsque je lis.

En bref, cet opus que j’attendais plus que tout m’a totalement convaincue. Easton Royal est un héros particulièrement torturé voir complètement tordu par moment, et pourtant je ne l’aime que plus encore en terminant ce roman. Easton a du potentiel et un très bon fond, il a besoin de se trouver et d’apprendre à vivre en harmonie avec son entourage. J’ai adoré toute l’intrigue de cet opus grâce à la fascinante Hartley qui apporte énormément de bon dans la vie de notre héros. Erin Watt nous prouve une fois de plus que cette série est incontournable et ô combien addictive ! Avec une fin aussi explosive je sais déjà que je me jetterai sur la suite dès sa sortie.


Extraits

-Sérieusement, est-ce que tu flirtes avec moi, là ?

Ça va être dur.

-Dur, hein ?

Je lèche ma lèvre inférieur. Oui, je flirte, parce que même si elle est très ordinaire, elle m’intrigue. Et moi, Easton Royal, je suis naturellement poussé à rechercher tout ce qui est intéressant.

J’aperçois comme un éclair de fascination dans ses yeux. Rapide, mais j’ai toujours été capable de dire quand une fille me trouve sexy. Quand elle s’imagine comment se serait de baiser avec moi.

Hartley est précisément en train d’y penser, en ce moment.

Vas-y bébé. Demande. Prends ce que tu veux. 

J’adorerais voir une fille m’attraper, métaphoriquement comme littéralement, par les couilles et me dire qu’elle me veut.

Direct .Sans faux semblants. Mais malgré tout ce truc sur le pouvoir féminin, je constate que la plupart des nanas veulent que ce soit les mecs qui leur courent après. C’est déprimant.


-Tu es charmant, Royal. C’est bien ça le problème.

Et, là-dessus, elle galope jusqu’en bas des escaliers.

-Si tu ne veux pas que je m’intéresse à toi, ce n’est pas la meilleure façon de faire, je lui lance en repartant.

Son cul paraît tout mignon sous la jupe plissée de l’uniforme d’Astor. Ce n’est que lorsqu’elle atteint l’autre extrémité de l’entrée qu’elle s’arrête pour me lancer un regard amusé.

-A bientôt, Royal.

Et avec un petit signe de la main, elle disparaît derrière les énormes portes de chêne. Mon regard reste scotché à son corps tout menu, et je me retrouve à sourire aux anges.

Ouais… 

Je crois que je vais me pécho cette fille.


-Le foot, c’est ma chance d’avoir une vie meilleure. Ça vaut bien des sacrifices. En plus, notre corps est notre temple, pas vrai ?

J’attrape une serviette, j’éponge mon cou en sueur et je lui réponds en sourirant :

-Nan, mec. Mon corps, c’est un parc d’attractions. Eastonland. Les nanas viennent de très loin pour vivre l’expérience sauvage d’Eastonland.

Bran siffle.

-Tu es toujours un bâtard aussi prétentieux, Royal ?

-Toujours, confirme Pash de l’autre côté de la salle de gym.

Je remercie les éditions Hugo New Romance pour cette lecture. 
RETROUVEZ MES AVIS SUR LES TOMES PRÉCÉDENTS 

LES HÉRITIERS #1 - LA PRINCESSE DE PAPIER

LES HÉRITIERS #2 - LE PRINCE BRISE 

LES HÉRITIERS #3 - LA PRISON DORÉE 

1 Comment on Les héritiers #4 – Le prince déchu > Erin Watt

  1. Marie
    25 avril 2018 at 9 h 18 min (4 mois ago)

    Il a l’air vraiment top ce livre ainsi que le reste de la saga. Je l’ai mis dans ma PAL. Il faut que je trouve un moment pour l’acheter.
    Bises

    Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *