L’Esprit des Glaces » Sylvain Johnson

by

Editeur : L’Ivre-Book

Kindle : ICI

L’avion de Walter Johnson, riche financier, s’écrase dans les montagnes du New Hampshire. Il survit, mais le pilote trouve la mort… ainsi que sa femme, Alexandra. Toutefois, le corps de cette dernière est introuvable. Gravement blessé, Walter réalise que, contre toute attente, il n’est pas seul sur la montagne… Une chose inhumaine, millénaire – l’Esprit des Glaces – lui apparaît, puissante créature immortelle, accompagnée d’Alexandra, vague silhouette reprise à la mort.
La Bête propose à Walter un marché, que son instinct de survie le poussera à accepter : « Je te ramène parmi les tiens, les hommes, et tu me laisses Alexandra… » Certain, en raison de son immense fortune, de la retrouver dès son retour à la civilisation, Walter accepte, abandonnant du même coup sa femme adorée au monstre des cimes.
Malgré tout son argent et toutes ses énergies, il ne la retrouvera jamais. Rongé par le remords et la solitude, il vivra un enfer quotidien durant quarante ans. Jusqu’au jour où elle lui revient… presque inchangée, plus jeune, plus belle et plus énigmatique que jamais. Vieillard malade, il tombe sous l’emprise démoniaque de celle qui fut jadis sa bien-aimée : que lui veut-elle ? Pourquoi le fait-elle autant souffrir ? Meurtres, violences et torture psychologique : la spirale de la vengeance et de la haine est en branle…

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Mon seul regret en terminant ma lecture est que je trouve que le côté « fantastique » de l’histoire n’est pas assez approfondi, je le trouve même un peu en retrait par rapport au reste. Bien que ce ne soit peut-être qu’une impression, je suis curieuse de lire d’autres avis dès que le mien sera en ligne (je ne lis que rarement d’autres avis avant de commencer une lecture afin de me pas influencer le mien) et ainsi voir si c’est moi qui ai cette impression, ou si d’autres lecteurs l’ont eue également.

Mais finalement je trouve que la globalité de l’histoire est très bien comme elle est, c’est juste que cette impression m’a malgré tout gênée.

Un point par contre qui mérite d’être souligné, c’est le travail fait sur les personnages ainsi que sur le rythme que Sylvain donne à son histoire. Grâce aux chapitres qui ne sont pas trop longs, cela donne une vitesse de lecture, une immersion plus facile dans l’univers de l’histoire, c’est ce qui m’empêche de poser ma liseuse par exemple. Eh oui j’ai la manie de me dire que je termine un chapitre et qu’ensuite je fais une pause pour telle ou telle raison, mais chaque fois je ne peux m’empêcher d’en entamer un autre, vu que je n’aime pas couper ma lecture en plein chapitre, vous voyez le résultat, il m’arrive de manquer cruellement d’heures de sommeil à cause de cette manie. Pas grave, cela veut également dire que l’histoire est assez prenante pour me garder prisonnière de ses lignes, de ses mots, de ses rebondissements, de ses émotions.

C’est la deuxième parution de l’auteur que je lis, eh bien que ne faisant pas partie du même style (la précédente était une science-fiction), j’aime le style de l’auteur, sa manière d’enchaîner l’action. Dans « L’esprit des glaces », cette action n’arrive pas en un seul coup, cela se fait progressivement, jusqu’au moment du final. Il n’y a pas de retombées de rythme, le tout est assez bien dosé, pour le plus grand plaisir des lecteurs qui se laissent prendre par cette montée. Je trouve également que l’auteur a amélioré son style par rapport à ma précédente lecture, cela vient peut-être du fait que ce n’est pas le même style littéraire, honnêtement je ne pourrais vous le confirmer, en tout cas c’est de cette manière que j’ai ressenti cette lecture.

Une chose est certaine, c’est que l’on ne peut qu’aimer les frissons que nous procurent l’esprit des glaces. Mais qui est cet esprit ? Vous pensez bien que je ne vais pas vous le dire 😉 Vivement la prochaine parution de Sylvain, je prendrai plaisir à la découvrir, en espérant qu’elle saura tout autant me charmer qu’avec celles que j’ai déjà lues.

Merci à Lilian et aux éditions L’Ivre-Book pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *