Le Silence des Aveux » Amélie De Lima

by

Editeur : Autoédition

Livre : ICI

Lille, novembre 2010, le corps sans vie d’une adolescente est retrouvé près de la Deûle enneigée, dans d’étranges conditions. Cheveux scalpés, habillée mais sans sous-vêtements, un billet de vingt euros dans la main, tout prête à croire qu’il s’agit d’un crime sexuel. Véronique De Smet, commissaire chargée de l’affaire semble piétiner, les meurtres s’enchainent et l’enquête est au plus bas. Pourtant, un revirement de situation permettra à Véronique de mettre la main sur le présumé meurtrier, un trentenaire qui semble être le coupable idéal. Mais, l’est-il vraiment ? Aidée de l’inspecteur Bernier, Véronique réalisera un travail de fond, sur l’enquête et sur elle-même, pour démêler cette affaire, où rien ne semble être ce qu’il parait… Ce roman est une introspection sur la question de l’identité, de l’importance de la mémoire, du passé sur nos vies et les conséquences qui en découlent. Il nous balance en pleine figure, ce que les défaillances émotionnelles peuvent nous amener à faire, à détruire l’autre et à nous autodétruire dans un rythme effréné. Personne n’est à l’abri, le mal est partout, même là où l’on ne l’attend pas. Les trois personnages principaux sont analysés tour à tour, afin de découvrir leur rôle dans l’enquête, dans un style abrupte, écorché, où règnent des phrases courtes mais qui martèlent et résonnent dans nos têtes, comme le sifflement d’une étrange mélodie.

 

L’avis d’Alouqua

⭐⭐⭐⭐

Le silence des aveux est un thriller qui plaira sans conteste aux personnes qui aiment ce style, mais également à celles qui voudraient se lancer dans ce style de lecture. Amélie nous donne ici une histoire qui au final n’est pas spécialement originale, mais qui fait une histoire prenante que l’on a du mal à lâcher avant la fin.

Vous allez certainement pourquoi ma note de 4 étoiles si je dis que ce thriller n’est pas une histoire spécialement originale. Je vous répondrai que cette aventure dans sa globalité mérite les 4 étoiles, bien que si je devais noter en tant qu’amatrice de thriller, je mettrais certainement 3 étoiles et non 4, pourtant ma note est bien de 4. Boooooooon ok je sais que c’est peut-être un peu confu ce que je dis, mais c’est pourtant de cette manière que je le vois en fin de lecture. Malgré tout, je n’hésiterai pas à le relire à l’occasion, donc vous voyez que je ne suis pas méchante dans ma note 🙂

Amélie donne du rythme, du suspens, un côté psyhologique assez prenant et des personnages bien travaillés. Mon souci de note vient du fait que, si les ingrédients sont bel et bien réunis pour en faire un bon thriller, on ressent assez bien que celui-ci est son premier roman, je suis d’ailleurs certaines que son style est encore plus prenant dans son deuxième Voix nocturne dont le résumé me tente énormément.

Je vais finir sur un point plus que positif, ce sont les flashbacks, ils nous permettent de comprendre les différents protagonistes, de comprendre leurs tourments, leurs blessures, cela nous permet de comprendre le présent pour lequel le passé a beaucoup d’incidences.

Le silence des aveux est au final un thriller à découvrir, que je prendrai plaisir à relire un de ces jours, mais qui pour moi sent le premier roman avec parfois un peu d’hésitation.

Merci à Amélie pour sa proposition de service presse et surtout sa patience ainsi qu’au site Simplement.Pro.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *