De la terre dans la bouche » Estelle Tharreau

Editeur : Taurnada

Livre : ICI

Les vieux de Mont-Éloi savent pourquoi ils s’aiment ou se détestent, même si les autres l’ignorent. La seule histoire à laquelle il faut croire est celle qu’ils ont écrite au musée de la Chênaie.
Elsa refusera cette vérité lorsque sa grand-mère lui léguera une maison perdue dans la forêt, à deux pas d’un village martyr.
Guerre. Occupation. Épuration.
Quarante années ne seront jamais suffisantes pour oublier et chasser les fantômes du passé !

 

L’avis d’Alouqua

???

Comment sortir indemne d’une telle lecture ?

Si j’avais aimé L’impasse de la même auteure, De la terre dans la bouche m’a complètement retournée. Pas de panique vous allez savoir pourquoi juste en-dessous 😉

Des livres renfermant des secrets de famille, c’est vrai qu’il y en a quelques uns sur le marché, des thrillers également, des livres qui nous raconte une histoire avec des fantômes du passé de ses personnages, ce n’est pas cela qu’il manque. Un livre comme De la terre dans la bouche, il n’y en a qu’un, oui oui un seul, et il est de ceux dont l’histoire reste longtemps dans votre esprit, il est de ceux que l’on ne peut oubler avoir lu.

Lors du décès de sa grand-mère, Elsa va hériter, entre  autre, d’une maison dont elle ne connaît pas l’existence, lors de la remise de la clé qui lui ouvrira cette maison, le notaire lui donne également une enveloppe venant de la grand-mère d’Elsa. Cette enveloppe renferme une photo, ainsi que quelques mots que je vous donne ici :

À Elsa,
La Braconne, le passé que je n’ai jamais eu le courage de te raconter.
Tous ces fantômes qui n’ont jamais cessé de me hanter.

Cela vous donne maintenant une idée, ou plus ou moins, de ce que sera l’aventure qui attend Elsa, qui elle ne sait pas du tout à quoi s’attendre e se rendant dans cette maison. Déjà  au moment de son arrivée, elle va rencontrer un petit souci, ce souci se prénomme Fred. D’après lui, cette maison ne peut appartenir à Elsa vu que celle-ci est en fait à son grand-père à lui et non à sa grand-mère à elle. Pas de bol pour lui, Elsa détient un acte de propriété, impossible d’aller contre un document officiel.

Estelle Tharreau nous emmène alors dans un tourbillon infernal, Elsa va devoir faire face à des révélations, à des secrets bien gardés. Heureusement elle ne sera pas seule pour affronter ce qui l’attend, mais honnêtement il y a pas mal à encaisser. Les sujets abordés par Estelle nous donnent un livre poignant, riche en intensité, avec des personnages travaillés et riches, des émotions qui vous retournent, des événements qui ont malheureusement existés. Peut-être que comme moi vous vous demandez pourquoi un tel titre, il n’a apparemment pas de liens avec le résumé, c’est vrai qu’il n’en a pas avec celui-ci et qu’il faut lire l’histoire pour le comprendre. Lorsque certaines révélations arrivent, vous n’y échapperez pas, votre sang se glacera, vous aurez quelques sueurs froides, vous retiendrez votre souffle.

De la terre dans la bouche n’est pas un enième livre qui traîte de certains actes ayant eu lieu durant la guerre, il est bien plus que cela, mais pour me comprendre, il faut que vous aussi vous le lisiez, que vous découvriez cette plume qui vous entraîne dans les pires choses sans pour autant en faire un style de propagande. Estelle est pour moi, une auteure qui n’a franchement rien à envier à tout les auteurs à succès.

Merci à Joël et aux éditions Taurnada pour leur confiance.

A propos de Alouqua

Depuis toujours j'adore lire, déjà enfant il m'était impossible de me passer d'un livre. Quand à partager mes avis, eh bien je l'ai toujours fait, c'est donc devenu pour moi une évidence d'ouvrir un blog. J'ai l'avantage de lire un peu de tout, je n'ai jamais aimé me restreindre, en quoi que ce soit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *