La Fabrique cachée des sentiments #1 – Paul et Camille + #2 – Ophélie et Jimmy » Hélène Philippe

by

Editeur : Harlequin

Kindles : Paul et Camille / Ophélie et Jimmy

Les autres épisodes en précommandes : ICI

Certains lieux guérissent l’âme et réparent le cœur.
Cette fabrique au bord du canal est bien plus qu’une vieille usine… Entre ses murs de briques rouges, des amitiés grandissent, des destins se lient et l’amour toujours trouve son chemin.


Depuis leur enfance, tout a changé. Tout, sauf son amour pour elle 

Une seconde. Il a suffi d’une seule seconde à Paul pour la reconnaître. Cette jeune décoratrice d’intérieur qui se tient devant lui n’est autre que Camille, son amour d’enfance. Un amour que Paul, trop timide et gêné pour oser avouer ses sentiments, a tu et gardé secret à l’époque. Mais, aujourd’hui, il n’est plus le garçon bégayant et mal dans sa peau d’autrefois, celui qui se contentait de regarder Camille et de s’asseoir près d’elle dans le bus. Aujourd’hui, il est devenu un homme sûr de lui, entreprenant et, surtout, un homme qui plaît aux femmes. Et Camille ne fait pas exception, Paul le voit dans ses yeux. Mais il sait aussi qu’elle ne l’a pas reconnu…

********************

Plus que de remporter la partie, il espère gagner son cœur 

Ophélie Lavigne, championne internationale d’échecs, a appris à jouer toute seule ; c’est du moins ce qu’elle déclare en interview. Jimmy sait que c’est faux : c’est avec lui qu’elle a découvert les subtilités de ce jeu, chaque fois qu’elle se faufilait dans sa chambre d’adolescent pour échapper à la violence qui régnait chez elle. S’il ne peut s’empêcher de se sentir blessé, Jimmy sait pourquoi Ophélie l’a ainsi rayé de sa vie, de son histoire. Alors, quand on lui propose d’affronter la jeune femme lors d’un tournoi, Jimmy y voit l’occasion idéale de lui rappeler à qui elle doit réellement son succès… mais aussi une chance de se faire pardonner.

 

L’avis d’Alouqua

#1 Paul et Camille

🌟🌟🌟🌟

Avant de commencer cette série d’histoires courtes, je savais qu’elle me plairait, bon, c’est vrai qu’au moment où j’écris ces quelques lignes, je n’ai lu que le premier épisode, mais cette première histoire donne le ton pour la suite, et j’aime déjà ce ton. De la légèreté, mais également de la profondeur dans les sujets abordés, du moins pour ce premier épisode, je ne sais pas encore pour le suivant.

Paul, Jimmy et Charles sont des amis de longues dates, ils se connaissent par coeur, ils n’ont aucuns secrets l’un pour l’autre, ils sont différents et pourtant complémentaires. La fabrique, c’est un vieux bâtiment qu’ils connaissent depuis longtemps, c’est un peu leur ancien refuge qu’ils ont transformé en lieu de travail et de vie. D’ailleurs, si vous regardez les titres des épisodes, vous verrez que les trois premiers leurs sont consacrés. Le premier est principalement avec Paul, mais nous faisons également connaissance avec Jimmy et Charles, on apprend à les connaître, bien que pour le moment nous ne sachions pas grand chose sur eux.

Paul est un homme qui a beaucoup souffert durant sa période d’adolescence, à cause de son poids, à cause de son bégaiement, il n’était pas entouré d’amis, si ce n’est ses deux compères Jimmy et Charles. Par contre il était fou amoureux de sa jeune voisine, Camille, chaque matin il s’asseyait à côté d’elle dans le bus qui les emmenaient pour leur journée d’école, pareil chaque soir. Et pourtant, elle n’en a jamais rien su, elle ne lui parlait pas, elle semblait toujours faire la tête dans son coin, mais par chance, elle le laissait toujours prendre place à ses côtés. Paul et Camille étaient voisins, lorsqu’il faisait beau dehors, elle passait beaucoup de temps dans sa piscine, Paul passait son temps à la regarder nager telle une sirène. Malheureusement elle a déménagé plus ou moins après trois années, il ne l’a plus jamais vue.

Quinze ans après, ils se retrouvent, bien que lui sache qui elle est, elle ne fait pas le rapprochement entre cet homme séduisant et le jeune garçon un peu bouboule de son adolescence. Personne ne peut l’en blâmer, il est tellement différent en apparence. Cette situation va donner lieu à certaines situations délicates, pourtant une certaine alchimie se fait très vite ressentir entre eux. Attention, un seul faux pas pourrait tout réduire à néant, surtout que pour Paul, revoir son amour de jeunesse, et son seul véritable amour, ce n’est pas évident, malgré cette nouvelle apparence, il reste fragile au fond et il ne faudrait pas grand chose pour que tout bascule.

Mais il peut compter sur ses deux amis, Jimmy et Charles, pour lui botter les fesses si besoin, les amis c’est bien aussi de les avoir dans ce genre de situation.

Ce premier épisode est pour moi une belle entrée en matière, il donne envie d’en savoir plus sur Jimmy et Charles, pour les autres, ce ne sont pas encore des personnages bien présents, donc nous ne les connaissons pas pour le moment. C’est une romance que je trouve légère mais qui traite pourtant de sujet assez douloureux. Je suis curieuse de voir ce que nous réserve les épisodes suivants, voir si ceux-ci sont dans le même ton, mais je suis également curieuse de découvrir ce que peuvent cacher Jimmy et Charles.

#2 Ophélie et Jimmy

🌟🌟🌟,5

Après avoir lu ce deuxième épisode, je dois bien dire que je suis un peu mitigée, je n’ai pas été autant transportée et émue par le duo Ophélie et Jimmy. Je ne dis pas que leur histoire est moins intéressante, mais sa tournure m’a légèrement perturbée, la direction de cette relation est compréhensible, mais quelque peu déroutante malgré tout, et je ne m’attendais certainement pas à cela, de là vient certainement mon avis un peu moins enthousiaste que pour Camille et Paul.

En lisant le premier épisode, nous avons certaines attentes concernant Jimmy, cet homme qui paraît assez sûr de lui, qui est toujours présent pour ses deux amis. On s’attend à le voir agir d’une certaine manière, à ce qu’il soit une personne plusdirecte.

Tout comme pour Paul et Camille, Ophélie et Jimmy étaient voisins, Ophélie venait souvent se réfugier chez lui. Il faut dire que chez elle ce n’était pas la joie avec un père alcoolique et une mère toujours absente. Elle était souvent seule ave ses soeurs et ce père violent. L’atelier de Jimmy c’était un peu comme son refuge, un endroit où elle était la bienvenue et où elle pouvait retrouver un peu de sérénité. Elle a alors 12 ans, lui c’est déjà un jeune homme de 18 ans. Mais Ophélie est une adolescente, Jimmy est plus que séduisant, elle va développer une certaine attirance pour lui sans que lui ne le sache. Il lui apprend à jouer aux échecs et elle aime se réfugier dans cet univers de règles et de tranquilité.

Douze ans plus tard, Ophélie est devenue une championne d’échec, elle est bien classée au niveau international, elle est devenue une jeune femme attirante, qui paraît sûre d’elle, qui apparemment est toujours célibataire. La gamine que Jimmy a connue a bien changé, mais est-ce qu’elle a réellement changé tant que ça ? C’est pour rendre service à Charles qu’il fera le nécessaire pour la revoir, lors d’une rencontre locale d’échecs, il sera un des adversaire d’Ophélie, mais les rancunes sont tenaces, et elle n’est pas spécialement enchanté de le revoir.

Les rancoeurs sont encore bien présentes, comment passez au-dessus du fait que Jimmy l’a énormément déçue alors qu’elle avait à peine 13 ans ? Pourtant au fond d’elle subsite un peu de cette attirance qu’elle ressentait à l’époque, mais les souvenirs qui refont surface ne sont pas que de bons souvenirs. De jeune fille dominée par ce père alcoolique, elle est devenue une jeune femme qui serait plutôt du genre à dominer, elle a tout un tas de règles, parfois étranges, mais elle en a besoin pour se sentir en sécurité.

Jimmy parviendra t-il à franchir la carapace ?

Comme je le dis plus haut, j’ai été moins convaincue par cette histoire, qui pourtant parle également de sujets sensibles, comme l’alcoolisme ou la violence parentale, mais c’est la manière dont l’histoire est tournée qui m’a perturbée, du coup j’ai moins accroché. J’attends maintenant d’en apprendre plus sur Charles, j’ai envie de savoir quelle genre de femme arrivera à le faire changer, parce que lui, c’est un cas 🙂

Merci à Mélanie et aux éditions Harlequin ainsi qu’au site NetGalley pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *