L’erreur #1 – Cachée » Audrey Bélec

by

Editeur : Editions des Tourments

Livre : ICI

Cela fait neuf ans. Neuf ans de calvaire et de désespoir. Neuf ans que mon peuple, les elfes, et moi rêvons de vengeance, de faire couler le sang de ceux qui ont massacré les nôtres, de ceux qui ont tué mes parents. Je vis maintenant à Nomeck, une dimension parallèle, loin de nos ennemis, les loups-garous. À chaque nuit, je revois les corps lacérés de mes parents, à chaque nuit, la soif de vengeance se fait de plus en plus forte. Tout à coup, ma chance est à portée de main: moi, Oracle Nahima, aussi appelée l’Erreur, je suis envoyée en mission. Je vais retourner sur terre, là où tous mes cauchemars ont pris vie. Et de là, je pourrai peut-être enfin faire payer nos ennemis.
Oracle Nahima est orpheline depuis l’âge de huit ans. Oracle a vu ses parents assassinés devant ses yeux par des loups-garous lors d’une tentative de fuite, et cherche maintenant par tous les moyens à se venger.

 

L’avis d’Alouqua

🌟🌟🌟🌟🌟

Rhooooo comme j’ai hâte de pouvoir découvrir la suite, c’est totalement inhumain de nous couper à ce moment-là !

Avec Audrey Bélec, nous n’y allons pas par quatre chemins, nous sommes directement dans le feu de l’action. En ouvrant le livre, nous sommes directement happés par le rythme qu’elle donne, par la suite, cela s’appaise un peu, mais ce n’est là qu’une pause, car après nous reprenons de plus belle. Je suis arrivée au bout de ce premier tome sans m’apercevoir que je retenais mon souffle sur les dernières pages (ou plutôt lignes, je ne suis pas une baleine qui peut rester sans respirer longtemps). Et c’est la que vient forcément le moment que tout les lecteurs appréhendent, le moment où il faut absolument la suite pour pouvoir poursuivre …

En même temps, cela me donne envie d’envoyer des tas de messages à l’auteure et l’éditeur pour savoir quand sera disponible la suite. En regardant sur le site, on peut y lire que c’est une saga à partir de 12 ans, eh bien je peux vous dire qu’après avoir lu cette information, j’ai fais lire le résumé à mon fils qui en a 14, et il a envie de découvrir l’histoire, mais il préfère avoir la suite directement, donc il attendra un peu 🙂

Maintenant, essayez un peu de vous imaginer à la place d’Oracle, vous avez huit ans, vous ne comprenez pas trop ce qui se passe, mais vous voyez vos parents se faire assassiner sous vos yeux. Vous êtes une elfe et vos parents se font tuer par les loups-garous. Neuf ans plus tard, lorsque vous avez enfin la possibilité de pouvoir venger vos parents, de pouvoir venir en aide à votre peuple tout entier. Et pourtant vous êtes considérée comme une erreur par ce même peuple. Pourquoi ? Votre peuple ne peut montrer ses émotions alors que vous oui, ce n’est pas pour moi une erreur, mais je ne suis pas une elfe 🙂

Vous voilà lancée dans un entrainement de folie pour que vous soyez à la hauteur de ce que l’on attend de vous, un entraînement qui va durer plusieurs mois. Lorsque le grand jour arrive enfin, vous vous retrouvez dans un camp de vacances avec des tas de jeunes de votre âge, des plus jeunes également, vous devez en apprendre plus sur les garous, faire un rapport toutes les deux semaines, vous rapprochez du fils de l’alpha de la meute.

Une tâche pas simple, vous en conviendrez.

Oracle va donc se rapprocher de Christopher, sans oublier que c’est un garou, qu’il a d’autres personnes qui veillent sur lui dans le camp, également des garous.

Oracle est une jeune fille, certes différente, mais elle n’est pas sans coeur, elle n’oublie pas que les garous sont à l’origine de la tragédie, elle connait sa mission, elle sait qu’elle ne peut faillir, que son peuple compte sur elle. Quand à Christopher, il semble cacher une réelle souffrance, sans que l’on sache bien définir quoi exactement, nous en avons malgré tout un petit aperçu? Personnellement, je ne le vois pas forcément comme le « méchant » à éviter à tout prix, je ne pense pas qu’il doive souffrir des actes de ses aînés, il semble lui aussi différent.

Les apparences se montrent encore une fois bien trompeuses… mais je ne vous en dirai pas plus 😉

Moi je dis, vivement la suite, je veux absolument découvrir le fin fond de cette histoire, voir si Audrey Bélec saura autant m’emporter qu’avec ce premier tome.

Merci à Audrey pour sa proposition de service presse ainsi qu’à Jean-Christophe et aux éditions des Tourments pour leur confiance.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *