Project Viper #1 – Rising » Ellen Raven Martin

by

Editeur : ERA Editions

Livre : ICI

Le temps est venu pour un nouvel ordre mondial. Les conflits armés font le bonheur des marchands de mort, membres de l’organisme qui chuchote à l’oreille des grands de ce monde. On crache sur son nom : Conglomérat, tout comme on s’incline face à son gigantisme. Des cendres des États-Unis est née la Fédération, amalgame de quatorze Districts gouvernés par la despotique et non moins sulfureuse Présidente Erika Lawson. Face à la rébellion qui fait rage, celle-ci doit prendre des mesures drastiques. Le Conglomérat se rencontre à l’occasion d’un nouveau sommet. Il décide de lui fournir l’avenir. Cyborgs de guerre ou machines douées d’une âme humaine, le nom de ces créatures reste incertain. Une chose est certaine : ce sont des Vipers. Car tous sont membres du Project Black Viper. Oserez-vous vous aventurer dans cet univers cyberpunk, mêlant technologie et noirceur humaine ? Découvrez le début du Project Viper

 

L’avis d’Alouqua

🌟🌟🌟🌟🌟

« Rising » est le premier tome, et déjà je suis fascinée par l’univers en général de l’histoire. J’ai déjà lu des livres et vu des films de ce genre, mais franchement Ellen Raven Martin se classe au-dessus de ce que je connaissais déjà. C’est, pour moi en tout cas, du haut level, et je ne ense pas réussir à trouver une parution du genre qui me plaira plus que celle-ci, et je n’ai lu que le premier tome, je le précise.

C’est vrai que ce premier tome n’est pas dans le rythme éffréné, il pose les bases, nous permet de rencontrer les différents protagonistes, connaître leur passé, le pourquoi de leurs présences en tant qu’enfants de grand Aryan Turner. Mais déjà pas mal de choses sont mises en place, certaines nous font frémir, d’autres nous insurger, d’autres encore nous donnent envie de nous rebeller à la place des personnages. C’est « calme » et pourtant intense en même temps. Pour faire plus court, c’est un véritable paradoxe dans mon esprit, mais c’est la réalité de ce que ce livre m’a fait ressentir.

Je suis blanc et noir en même temps, telles les chevelures de nos deux protagonistes que vous apercevez sur la couverture.

Le lecteur assiste au déroulement du quotidien de Blayne et Skylar, qui à la base sont deux hommes on ne peut plus humains, comme vous et moi, et pourtant les choses vont faire qu’ils vont se retrouver dans le même laboratoire, dans la même galère, sauf que le traîtement qui leur est réservé est bien différent. Malgré tout, le but ultime est le même pour chacun d’eux, et ce n’est qu’un début ! Ils vont être détruits afin d’être mieux reconstruits, plus facilement malléables, n’ayons pas peur des mots, ils vont vivre un véritable enfer. Cela va jusqu’au point qu’ils ne se reconnaissent même pas alors qu’ils se connaissaient avant ce calvaire.

Toute cette souffrance dans quel but ?

La réponse est dans le résumé ;-p

Ah oui, une dernière petite chose avant de vous laisser 🙂 Ellen Raven Martin est une auteure qui a franchement de l’avenir dans ce domaine, dans ce style littéraire, je peux aller jusqu’à dire qu’elle excelle dans ce style, un véritable phénomène qui vous donnera quelques sueurs froides, et parfois des envies de la maudire pour ce qu’elle fait subir à ces personnages. Et pourtant, tout comme moi, vous n’aurez pas envie de lâcher votre livre avant la fin, cette fin qui vous donne envie d’en savoir encore plus et de poursuivre avec le tome 2. C’est effet garanti !

Merci à Ellen pour sa confiance et l’envoi de son livre.

1Pingbacks & Trackbacks on Project Viper #1 – Rising » Ellen Raven Martin

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *