Minecraft – L’Île perdue » Max Brooks

by

Editeur : Castelmore

Livre : ICI

Version pour dyslexique qui sortira le 18/04 : ICI

Entrez dans l’univers de Minecraft comme vous ne l’avez jamais lu !

Lorsque le seul rescapé d’un naufrage se réveille, il est allongé sur une plage, dans un monde où tout est constitué de blocs : Minecraft !  Or le soleil se couche, et les zombies rôdent… Le héros a deux priorités :  trouver de la nourriture et éviter de devenir le dîner  des habitants de  l’île. Dans ce monde où  les règles n’ont pas toujours de sens, son  courage et sa créativité seront ses armes pour échapper aux pièges de l’île et découvrir ses secrets…

 

L’avis d’Alouqua

🌟🌟🌟🌟

N’étant pas une adepte du concept Minecraft, voilà que je me suis lancée dans un monde inconnu pour moi, mais pas pour un de mes fils qui est à fond dans le jeu 🙂 D’ailleurs, avant que je débute ma lecture, il m’a un peu expliqué le jeu, l’univers dans lequel les personnages évoluent. A ce moment-là je me suis dis que ce n’était pas du tout mon truc, et que j’aurais du mal avec ce livre.

Eh bien je peux maintenant vous dire que je suis assez surprise, mais dans le sens agréable de la surprise, pas l’inverse. C’est vrai que suite aux explications de mon fils, j’ai débuter un peu à reculons, et pourtant, je me suis assez vite sentie à l’aise dans cet univers très carré. Peut-être est-ce la plume de Max Brooks qui m’a mise en confiance, qui m’a donné envie de m’immerger entièrement dans ce monde auquel je ne connaissais rien. Je ne dis pas que je vais me lancer dans le jeu, je n’en suis pas à ce stade, mais maintenant je comprend mieux l’engouement de certaines personnes.

Le livre débute sur l’arrivée du personnage principal sur l’île, il ne sait pas où il vient d’arriver, il ne comprend pas non plus la transformation qu’il a subie, mais il n’a pas le choix, il va devoir s’adapter. Un peu comme un retour à la préhistoire, il va devoir apprendre à trouver sa nourriture, apprendre à se défendre contre les ennemis (entre autre les zombies durant la nuit), il va devoir s’adapter, et cela ne sera pas évident du tout, que du contraire.

Avec ce livre, nous suivons son évolution dans le monde de Minecraft, un peu comme moi d’ailleurs qui en apprenais un peu plus à chaque page. Je n’ai donc pas eu de difficultés à m’adapter à la manière de voir et d’appréhender les choses du point de vue de ce personnage. Lui comme moi étions en terrain inconnu.

Je pense que le pire moment à été, pour lui comme pour moi, la première rencontre avec une araignée, je ne les aimes déjà pas quand elles ont une taille normale, alors là en croiser une géante, une beaucoup plus grande que le personnage, je peux vous certifier que je n’étais pas à mon aise en lisant, j’avais l’impression que la bestiole allait sortir du livre. Brrrrr, l’horreur … mais rassurez-vous, nous avons survécu 🙂

Une chose est certaine, c’est que j’ai aimé suivre ce personnage dans ses découvertes, assister à son évolution dans ce monde inconnu et différent de tout ce qu’il connaissait. Les détails que donne Max Brooks y sont pour beaucoup, il a réussi à me mettre à l’aise, à me donner envie d’en savoir plus. Je sais que si un nouveau titre de cette histoire paraît, je me lancerai à sa découverte sans hésiter. Si comme moi vous ne connaissez rien à cet univers un peu particulier, vous aussi lancez-vous dans sa découverte avec ce livre, de plus, vous pourrez faire plaisir à vos enfants, pour ma part le livre n’est déjà plus dans ma bibliothèque, mais bien dans celle de mon fils qui me l’a prit dès qu’il a vu que je l’avais terminé.

Merci aux éditions Castelmore pour leur confiance.

8 Comments on Minecraft – L’Île perdue » Max Brooks

  1. Séverine
    4 avril 2018 at 13 h 25 min (6 mois ago)

    Je peux tenter de le proposer à mes gars mais je crains… Ils détestent lire. Je ne leur ai pas transmis ce gène, pour mon grand malheur !

    Répondre
    • Alouqua
      4 avril 2018 at 13 h 28 min (6 mois ago)

      Oh ben moi je l’ai transmis à moitié, un de mes deux fils aime lire, l’autre bof bof c’est juste quand il en a envie, c’est à dire pas souvent lol.

      Répondre
  2. Foulon Carine
    4 avril 2018 at 20 h 35 min (6 mois ago)

    Ma fille est ravie. Elle a 7 ans 1/2, joue à Minecraft auquel je ne connais rien et a lu les livres Minecraft parus chez Castelmore (la série du journal d’un noob et celle du chaton perdu dans le nether…). Donc, elle veut le dernier paru. 😉

    Répondre
    • Alouqua
      4 avril 2018 at 20 h 37 min (6 mois ago)

      Franchement il est bien, j’y suis allée à reculons je ne te le cache pas, mais au final j’ai aimé ma lecture et ma découverte de ce monde très carré 😉

      Répondre
      • Carine Foulon
        4 avril 2018 at 23 h 08 min (6 mois ago)

        Je lui ai lu ta chronique et elle m’a justement répondu « C’est vrai que tout est carré dans Minecraft, sauf quand il y a un orage. Là, c’est légèrement arrondi. »

        Répondre
  3. Fabien
    18 mai 2018 at 13 h 28 min (4 mois ago)

    Pendant ma lecture, je me disais que si on n’était pas un minimum adepte à cet univers, ce livre ne passerait pas ou moyennement. À la lecture de ton article, je constate que non. Et tant mieux si tu as trouvé ton compte là-dedans. De mon côté, je connais un peu l’univers, j’ai le jeu sur Wii U. Mais je ne suis pas rentré complètement dans l’histoire. Je suis resté sur ma faim car l’auteur s’attarde trop sur la découverte et pas assez sur l’action (même s´il se passe des choses). Je ne sais pas si je lirai la suite, du coup.

    Répondre
    • Alouqua
      18 mai 2018 at 15 h 34 min (4 mois ago)

      C’est justement là où je trouve le livre intéressant, toi tu connais l’univers et moi pas, du coup c’est une totale découverte pour moi, mais forcément lorsque l’on connait déjà on est plus à voir ce qui ne va pas dans ce livre que moi qui découvre totalement.

      Répondre

1Pingbacks & Trackbacks on Minecraft – L’Île perdue » Max Brooks

  1. […] roman pourrait plaire à des non-fans de Minecraft ? Avant d’avoir lu deux avis dessus (ici et là), j’aurais dit que non. Pour moi, c’est plus un guide (pour débutants) caché du jeu qu’une […]

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *