Altered Carbon » Richard Morgan

by

Editeur : Bragelonne

Livre : ICI

Dans un avenir pas si lointain, la mort n’est plus définitive  : vous pouvez sauvegarder votre conscience et vos souvenirs et les réimplanter dans un nouveau corps. De fait, pour Takeshi Kovacs, mourir n’est plus qu’un accident de parcours  : il a déjà été tué plusieurs fois. C’étaient les risques du métier dans les Corps diplomatiques, les troupes d’élite du Protectorat des Nations unies expédiées à travers la galaxie. Mais cette fois, on le ramène sur Terre pour mener l’enquête  : un riche magnat veut élucider sa propre mort. La police a conclu au suicide. Or, pourquoi se suicider quand on sauvegarde son esprit tous les jours, certain de revenir parmi les vivants  ?

L’avis d’Alouqua

🌟🌟🌟🌟,5

J’ai regardé la série, j’avais envie de découvrir ce que je pouvais découvrir d’autre avec le livre, il faut bien dire qu’on a toujours plus de détails avec un livre 🙂

Et je dois bien dire que je ne suis pas déçue du tout de m’être replongée dans l’univers d’Altered carbon, je connaissais déjà l’histoire, et pourtant, je me suis autant régalée qu’avec la série, je me suis autant sentie en totale immersion dans cet univers futuriste.

Nous sommes loin dans le futur avec des technologies hyper avançées, un style de vie entièrement différent de ce que l’on connait où les riches ne cotoient pas les autres, ou du moins le moins possible. Malgré cette avançée dans le temps, les gens ne changent pas tant que ça au final, il y a toujours les maladies, les meurtres, les coups bas, les complots, les secrets.

Pour moi la seule grosse différence avec la série, ce sont les scènes de violence qui sont beaucoup plus trash, beaucoup plus imagées, et si cela m’a un peu déroutée au départ, je me suis très vite mise au diapason et j’ai apprécié cette différence qui donne une toute autre dimension à l’impact qu’une simple dispute peut avoir à l’écran. Alors pour ce point, âmes sensibles prenez garde si vous ne voulez pas ressortir de votre lecture sous le choc, il ne faut pas avoir peur d’avoir quelques sueurs glaçées.

En ce qui concerne le décor, je l’ai trouvé encore plus travaillé que ce que j’avais vu dans la série, il est beaucoup plus détaillé, beaucoup plus abouti, parfois plus glauque également, tout comme beaucoup plus clinquant à d’autres moment. Mais c’est un vrai régal d’avoir autant de diversité qui nous plonge littéralement dans ce monde de fiction.

C’est la première fois que je lis une paution de Richard Morgan, et il a fallu que ce soit une série télé qui me donne cette envie de découvrir cet auteur un peu mieux, de découvrir ses autres écrits, si ses autres livres m’emportent autant, je vais devoir faire de la place dans ma bibliothèque, mais ce serait une place bien méritée.

Merci aux éditions Bragelonne et au site NetGalley pour leur confiance.

You might also like

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *