With you > Amélie C. Astier & Mary Matthews

by

Il y a quatorze ans, les vies de Reagan Kane et de Vic Kristensen se sont liées à jamais.

Ils ont été kidnappés et séquestrés durant leur adolescence.

Ensembles, ils ont vécu le pire, et dans le secret, ils se sont aimés malgré le calvaire de leur captivité.

Mais la vie les a séparés.

Aujourd’hui, alors que la justice s’apprête à être rendue, leurs chemins vont se croiser de nouveau.

Ils ont changé, et les stigmates de plusieurs années de souffrance ont forgés leurs existences.

Lorsque le présent les replonge dans leurs cauchemars du passé, Reagan et Vic vont découvrir que les blessures infligées à cet amour, sont loin d’être refermées.

PARU LE 21 MARS AUX ÉDITIONS MILADY

LIEN D'ACHAT - ICI


L’avis de Marlène – Note ❤❤❤

Je ne vais pas faire dans l’originalité en vous disant que ce roman est un énorme coup de cœur pour moi. J’avais en ma possession la première version de [WITH YOU] mais je vous avoue qu’étant fragile émotionnellement je n’avais pas encore eu le sentiment que j’étais assez forte pour lire l’histoire de Vic et Reagan… J’avais vu les avis élogieux et j’avais envie de foncer tête baissée dans cette lecture mais j’avais envie de la savourer, de lui rendre hommage et de ne pas ternir ce récit avec mes idées noires qui m’étaient propres il y a quelques mois de cela.

J’ai reçu la version Milady avant hier, j’ai eu le temps de m’y préparer et j’ai su que j’étais prête, que je pouvais accorder le temps à Vic et  à Reagan pour qu’ils entrent tous les deux dans mon cœur pour les bonnes raisons. Je blogue depuis 3 ans maintenant et cela n’a jamais été aussi difficile que d’écrire mon avis sur un livre, l’appréhension était énorme de ne pas savoir trouver les mots justes pour vous livrer mon ressenti, un peu comme à l’époque où j’ai lu le merveilleux [FORBIDDEN] de Tabitha Suzuma. 

Ici aucun doute possible, Amélie et Mary nous livre une véritable dark romance qui a brisé mon cœur pour mieux le reconstruire. Ce roman suit un cheminement cohérent, un parcours initiatique de la vie de nos héros au travers d’un drame sans nom. Un amour qui défie toutes les lois, tous les préjugés et toutes les normes, un amour que peu de gens pourraient comprendre, un amour qui a donné la force de survivre à Vic et Reagan. 

Pour revenir sur le contenu de l’histoire, Vic et Reagan ont été kidnappés à quatorze ans, ils vont vivre quatre ans de captivité en les mains d’un psychopathe qui brisera leurs corps et leurs psychés. Ils se sont aimés durant ses années de calvaire, mais la vie va les séparé et ils ne se reverront que pour le procès de leur bourreau. Au travers de ces 569 pages, vous allez vivre leurs souvenirs à travers des chapitres dédiés au passé, pour nous montrer l’ampleur du calvaire qu’ils ont vécu, les auteures tissent aussi naturellement l’histoire d’amour qui est née entre eux. Et puis, le présent nous percute de plein fouet car ce procès va rouvrir toutes les blessures que nos héros ont tenté de refermer pendant toutes ces années après la fin de leur captivité. Le fil rouge de la romance reprend vie dans le présent à mesure que Vic et Reagan affronte la justice. Ils vont être confronté à l’horreur qu’ils ont vécu, mais surtout ils vont devoir se retrouver dans la même pièce que leur bourreau. Une chose est sûre, Vic et Reagan n’étaient pas prêts à ce que certains secrets soient mis à jour, ils vont devoir revivre des moments douloureux, mais maintenant qu’ils sont réunis, peuvent-ils espérer une vie heureuse ? 

Comment vous faire comprendre à quel point j’ai aimé cette histoire ? Je me suis lancée dans cette lecture avec un état d’esprit propice au lâcher prise. Je ne me suis pas retenue, je me suis laissé envahir par les émotions et je peux vous dire que ce fut parfois difficile. Je ne me suis rien épargnée, j’ai lu chaque mot avec mon âme qui se délitait un peu plus à chaque flash-back… Vous voyez le roman suit un schéma assez intéressant qui brise et reconstruit instantanément… Car vous verrez que les flash-back sont moins nombreux que les chapitres dans le présent, Amélie et Mary ont réussi un tour de force en nous plongeant dans l’enfer pour mieux nous ressusciter dans le présent. Les ténèbres envahissent le lecteur mais l’espoir est là, il flotte dans l’air quand Vic et Reagan s’aiment, quand ils se donnent toute la force d’espérer sortir de cet enfer, quand ils espèrent un avenir en dehors de leur prison et quand ils espèrent que justice soit faite.

L’intrigue est un crève-cœur… Vous imaginez bien qu’avec les thèmes abordés, le récit ne pouvait qu’être intense, dur et percutant. J’ai rarement lu un roman qui me prenne autant aux tripes, j’ai eu l’impression de perdre tout ce que j’avais de plus cher au monde, j’étais tellement investie dans cette histoire. J’ai retenu mon souffle, j’ai eu la boule au ventre et des sueurs froides. J’ai eu des frissons d’angoisse, j’ai ressenti sur certains chapitres un profond mal être tant les émotions étaient bien retranscrites par les plumes des deux auteures. On ne peut qu’applaudir leurs styles implacables, leurs capacités à aller toujours plus loin sans être dans la démesure. Le récit a une part d’ombre qu’il vous faudra surmonter, je ne vais pas vous mentir, Amélie et Mary vont loin, très loin dans l’horreur et c’est pourtant ce qui accentue la force de l’amour de Vic et Reagan. C’est ce qui rend leurs sentiments purs et vitaux. Je me suis tout de suite attachée à nos deux héros, j’ai eu mal pour eux, j’ai pleuré pour eux et j’ai espéré pour eux. Je les ai trouvé tellement merveilleux pendant leur captivité et même après leurs retrouvailles. Vic et Reagan sont deux personnages qui ont été travaillés avec soin pour prendre vie au cœur de ce livre. Ils sont tellement mais tellement touchants, ils se sont construits dans la douleur et pourtant je ne trouve pas les mots pour exprimer à quel point leur histoire est belle, leur amour a apporté la lumière dans les ténèbres, leur sauvant tout simplement la vie. Ils se sont sauvés mutuellement.

Le procès est un élément qui a été orchestré d’une main de maître. Amélie et Mary nous livre un scénario intense et captivant. Vous vibrerez au rythme des jours qui rapprocheront nos héros du verdict final, vous vous sentirez sans doute impuissants face à la justice et ses travers. Le récit est intense psychologiquement parlant, tout est décortiqué, la tension monte crescendo dans l’histoire. Pendant leur captivité, nos héros vont être aux prises avec leurs émotions, ils vont vivre des choses atroces et devoir résister face à des réactions qu’ils ne peuvent maîtriser. Amélie et Mary n’y sont pas allé à l’aveugle, on sent vraiment qu’elles ont un réel talent pour mettre en lumière la complexité de l’esprit humain. Elles attisent la curiosité du lecteur le menant toujours plus loin pour comprendre tous les acteurs de cette histoire.

Le rythme effréné ne vous laissera pas une minute de répit. Préparez-vous à retenir votre souffle, à avoir des crise de tachycardie car vous allez vivre une expérience de lecture inédite et intense. C’était le premier roman des deux auteures que je lisais, et je me sens tout d’un coup désarçonnée par l’excellent de ce roman. Tout y est, à mes yeux c’est la perfection même, j’aime analyser certaines histoires que je lis, celles qui m’emmènent plus loin, qui me poussent à explorer les moindres détails pour m’imprégner au mieux de l’univers des héros. Ici, ce qui est effrayant c’est que c’est une fiction réalité, je sais que certaines lectrices ont du mal avec ce genre car c’est a priori un genre littéraire qui ne fait pas rêver… Je ne suis pas totalement ce raisonnement, ce récit est une fiction, je ne souhaite à personne de vivre un drame aussi déchirant, mais l’histoire d’amour qui en découle est tellement belle. Elle a fait battre mon cœur à toute vitesse, les personnages ont su se frayer un chemin au plus profond de moi-même, me marquant d’une manière totalement incontrôlable. J’ai pris le temps de lire ce roman, et pourtant l’addictivité était au rendez-vous, non là j’avais juste envie de prolonger ce moment au-delà de l’horreur, parce que ce roman ne se résume pas au côté sombre, j’ai trouvé que la romance éclipsait totalement les passages plus durs, même si j’ai versé des llitres de larmes…

On ne décide pas de lire ce genre de roman sans avoir le cœur bien accroché, je vous dis, quelque mois auparavant, je me serais effondrée avant la fin. Je suis émotive, je peux pleurer pour un rien, et ici je me suis tellement attachée à Vic et Reagan que j’étais déchirée de toute part en assistant à ce qu’ils ont vécu. Ce livre nous offre une histoire hors du commun, avec des thèmes difficiles que peu pourrait exploiter avec intelligence et justesse. Il y a degré de violence très élevé dans [WITH YOU] mais il n’atteint pas le quart de la puissance de l’amour de Vic et Reagan. L’espoir est palpable, même au travers de leur calvaire, c’est nuancé, ça se fond avec tout ce que nos héros vont affronter. Le suspense est sournois, il engendre une sorte d’angoisse permanente, car tout s’enchaîne sans que l’on puisse prévoir ce qu’il va advenir. 

[WITH YOU] c’est un de ces romans que l’on n’oublie jamais. Un roman qui nous rappelle que ce genre de faits arrivent dans la vraie vie, que la justice est parfois mal faite. Les deux auteures mettent aussi en lumière l’amitié, la famille, la reconstruction personnelle après un tel drame. Elles creusent très profondément ces notions d’une manière qui ne peut que délivrer un message aux lecteurs. Elle attire l’attention sur les préjugés, sur la manière dont les gens se nourrissent du malheur des autres, elles n’ont rien laissé au hasard et j’en reste bluffé. J’ai particulièrement aimé la notion d’amour, d’âme sœur…

Vous ne saurez pas différencier les plumes des deux auteures. N’essayez pas c’est impossible, encore moins pour moi qui lisait un de leur roman pour la première fois. J’ai aimé la narration qui nous offre les deux points de vue dans le passé et le présent. J’ai aimé l’évolution de nos personnages, Vic et Reagan étaient complémentaires, et je les ai aimé du début à la fin. [WITH YOU] c’est le genre d’histoire qui vous hante… Je sais que quelque part je ne ressors pas indemne. J’ai souffert mais j’ai découvert que l’amour est un véritable espoir, qu’il peut naître même quand on ne s’y attend pas.

En bref, parce qu’à un moment il faut savoir s’arrêter, je peux vous dire que ce roman est une pépite, une dark romance déchirante et très touchante, toute en nuances, entre ombre et lumière. Les mots ne seront jamais assez explicites pour que vous puissiez vous rendre compte de la puissance de cette histoire. Je souhaite remercier Amélie et Mary pour cette histoire hors norme, pour m’avoir offert la possibilité de découvrir l’amour même dans les ténèbres. Elles nous livrent un récit implacable rythmé par un contexte particulièrement sombre et par la naissance d’un amour rédempteur. L’intrigue est menée avec beaucoup d’intelligence, tout est mesuré pour laisser le lecteur respirer. Les émotions montent crescendo pour s’emparer de l’âme des lecteurs. Si vous avez le cœur bien accroché, si vous vous sentez assez forts pour surmonter la violence du récit, si vous avez envie de découvrir une histoire qui vous marquera profondément, je vous conseille de suite de faire une grande place à Vic et Reagan dans votre cœur et dans votre bibliothèque. Pour ma part, je vais très certainement découvrir les autres romans d’Amélie et Mary, je ne manquerais pas de venir vous en parler sur le blog.


Extrait

À l’époque, je n’arrivais pas à mettre des mots sur l’amour. Quels étaient les signes qui nous indiquaient qu’on aimait quelqu’un ? Je n’avais pas de comparaison de l’amour avant Vic, ce n’est qu’après elle que j’ai compris qu’aimer quelqu’un ne pouvait pas être réellement défini. On aime, tout simplement, on le sent, et on le sait au fond de soi-même. Quand on aime, une part de nous même se mélange avec l’autre personne, voilà pourquoi on a l’impression qu’il nous manque un bout de soi lorsque tout s’arrête.

Je remercie les éditions Milady pour cette lecture. 

4 Comments on With you > Amélie C. Astier & Mary Matthews

  1. FAVRE Nadia
    28 mars 2018 at 21 h 48 min (4 mois ago)

    C’est ma référence en Dark romance! Oui c’est une romance mais les auteures sont au top niveau doc sur le sujet( ayant moi même des connaissances dans ce domaine…) Bravo !

    Répondre
    • MarleneEloradana
      28 mars 2018 at 23 h 11 min (4 mois ago)

      Un moment de lecture inoubliable !

      Répondre
    • MarleneEloradana
      30 mars 2018 at 14 h 46 min (4 mois ago)

      Je ne peux que tu le conseiller 🙂 Une pépite !

      Répondre

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *