Un palais d’épines et de roses > Sarah J. Maas

by

En chassant dans les bois enneigés, Feyre voulait seulement nourrir sa famille. Mais elle a commis l’irréparable en tuant un Fae, et la voici emmenée de force à Prythian, royaume des immortels.

Là-bas, pourtant, sa prison est un palais magnifique et son geôlier n’a rien d’un monstre. Tamlin, un Grand Seigneur Fae, la traite comme une princesse.

Et quel est ce mal qui ronge le royaume et risque de s’étendre à celui des mortels ?

A l’évidence, Feyre n’est pas une simple prisonnière. Mais comment une jeune humaine d’origine aussi modeste pourrait-elle venir en aide à de si puissants seigneurs ?

Sa liberté, en tout cas, semble être à ce prix.

PARU AUX EDITIONS FRANCE LOISIRS.

LIEN D'ACHAT - ICI.


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Aujourd’hui je vous parle d’un roman d’un genre que je ne lis jamais, mais quand je dis jamais c’est vraiment jamais. Alors pourquoi m’être tournée vers ce roman, me direz-vous ? Et bien, d’une part j’en avais vraiment beaucoup entendu parlé… J’étais vraiment curieuse de découvrir [UN PALAIS D’ÉPINES ET DE ROSES].

J’ai été frappée par la beauté de l’univers de Sarah J. Maas. Les descriptions à couper le souffle m’ont propulsée dans cet univers peuplé de divers mondes. La terre des mortels est d’abord abordée dans le début du récit, on y découvre le quotidien de Feyre et de sa famille (ses sœurs et son père). A elle-seule elle essaye de subvenir aux besoins de sa famille, notamment en chassant. Seulement en voulant nourrir sa famille, elle va commettre l’irréparable en tuant un Fae, un immortels en forme de loup. Feyre est bien loin de se douter de ce qui l’attend. Jusqu’au jour où elle se voit emmener de force à Prythian, au royaume des immortels. Prythian abrite plusieurs royaumes divisés en différente cour avec chacune un grand Seigneur. Sur place, elle va vite se rendre qu’elle n’a rien d’une prisonnière, Tamlin, grand Seigneur Fae va la traiter comme une princesse. Ce qui va fortement déstabiliser Feyre.

Très vite, elle va comprendre qu’un mal ronge le royaume des immortels, et qu’il pourrait s’étendre à celui des mortels. Feyre va mettre son nez un peu partout pour découvrir les tenants et les aboutissants de sa présence à Prythian. Sera-t-elle la clé de cette malédiction ?

En terminant ce premier opus, je peux dire que j’ai été passionnée par cet univers et par les personnages qui le peuplent. Sarah J. Maas a totalement pris possession de mon esprit, j’étais tout simplement subjuguée par cette lecture. J’ai de suite aimé Feyre, cette héroïne badass qui n’a peur de rien. Elle est courageuse, espiègle et elle a une force de caractère exceptionnelle. Elle se fond totalement dans ce décor féerique peuplé de créatures surnaturelles. Elle a accompli de grandes choses dans ce premier tome, j’ai eu peur pour elle et je l’ai trouvé fantastique du début à la fin. En ce qui concerne Tamlin, j’ai tout de suite sentie que j’allais l’aimer. Et ce fut le cas, vraiment. Il est très intriguant, il est aussi attirant qu’il est mystérieux. Forcément le mal qui ronge son royaume rehausse son personnage car il ne peut pas tout dévoiler à Feyre, au risque d’aggraver la situation. Plus j’avançais dans l’histoire, et plus j’ai aimé Tamlin, même quand Rhysand est entré en scène, si si je vous assure et honnêtement je ne sais pas où j’en suis en terminant le livre. Tamlin m’a vraiment plu, que ce soit avec sa personnalité ou dans ses actions, alors j’ai du mal à me détacher de lui… Et même si mon avis change dans le second opus, il garde ma préférence pour le moment ^^ Rhysand, parlons-en ! C’est indéniable, il est intéressant et intriguant. Il a quelque chose de magnétique… J’ai aimé la tournure que l’histoire a pris quand il est intervenu dans le récit. Il détient beaucoup d’informations, j’ai eu envie de me méfier de lui car je n’ai pas forcément aimé son attitude, ses manières et sa suffisance et pourtant cela contribue à l’excellence de son personnage… Donc pour le moment joker sur Rhysand ^^ Autre personnage que j’ai aimé c’est Lucien, un autre grand Seigneur. Son personnage est vraiment bien construit, il s’implique dans la venue de Feyre et j’ai aimé la relation qui s’est tissé entre eux. Feyre est à l’aise avec lui et ce sera une nécessité pour elle de comprendre ce qu’il se passe à Prythian. Bien sûr, les autres personnages sont très importants et rendent l’histoire hyper addictive.

L’intrigue m’a tenue en haleine durant toute l’histoire, aucune sensation de longueur car tout est bien géré. Entre la narration, les descriptions et les dialogues, les pages défilent à toute vitesse. L’ambiance est amplie de mystère, de danger et de tout un tas de sentiments contradictoires. J’ai adoré l’évolution de l’histoire, les nombreux rebondissements qui rythment ce roman. L’auteure nous offre aussi les prémices d’une histoire d’amour, et ce ne fut pas pour me déplaire. De plus, ce côté s’avère extrêmement compliqué et je dois dire que je ne sais pas ce que nous réserve la suite avec tout ce qui se passe à la fin de ce premier tome.

Les descriptions m’ont vraiment vendu du rêve. C’était mon premier roman fantasy et j’ai tout simplement adoré l’aspect fictionnel. C’était magique et féerique. Les détails sont magiques et saisissants. Je me suis téléportée avec Feyre et j’ai vécu une aventure extraordinaire. Cela a vraiment stimulé mon imagination.

En bref, pour cette première immersion dans le genre de la fantasy je suis plus que conquise par ce roman. J’ai adoré l’ambiance générale de l’histoire, les personnages et l’intrigue pleine de mystères et de dangers. Je ne tarderai pas à découvrir le tome suivant, car honnêtement ce récit hautement addictif m’a vraiment fait rêver.


Extrait 

– Réjouissez-vous de possédez ce coeur humain, Feyre, répondit-il enfin. Et plaignez ceux qui ne ressentent rien.

Je remercie les éditions France loisirs pour cette lecture. 

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Comment *