The boy next door > Penelope Ward

Chelsea se remet difficilement de la rupture avec son copain, Elec, mais elle a bien l’intention de tourner la page lorsqu’elle déménage et s’installe dans un nouvel appartement à San Francisco. Quant à elle, elle poursuit son travail d’éducatrice dans un centre qui accueille des ados. Tout irait pour le mieux si elle n’avait pas un voisin très irritant, un certain Damien, qui a en plus deux chiens qui aboient toute la journée, qui la réveillent régulièrement. Impossible de s’entendre avec cet homme arrogant, qui ne veut faire aucun effort.

Mais il n’est pas facile d’éviter celui qui vit juste à côté de chez soi, surtout qu’il n’est pas qu’un simple voisin mais également le propriétaire de l’immeuble ! Au fil de leurs rencontres, Chelsea découvre en Damien une personne différente de ce qu’elle pensait et elle commence à s’interroger sérieusement sur lui.

Pourquoi a-t-il l’air si seul et semble refuser tout engagement ?

Cette question devient de plus en plus importante quand Chelsea se rend compte qu’elle est en train de craquer pour Damien. Et si lui aussi tombe visiblement sous son charme, il garde une distance prudente avec elle qui l’inquiète. A-t-elle une chance de s’engager dans une liaison durable avec cet homme qui reste très mystérieux ?

Leur amitié naissante a-t-elle une chance d’évoluer vers une relation amoureuse ?

PARU LE 8 MARS 2018 AUX EDITIONS HUGO NEW ROMANCE.

LIEN D'ACHAT - ICI.


L’avis de Marlène – Note 4,5/5

Je ne pouvais pas faire l’impasse sur ce nouveau roman de Penelope Ward. Il faut dire que j’avais adoré [STEP BROTHER] et [ROOM HATE].

Ici on retrouve Chelsea qui n’est autre que l’ex-copine d’Alec, le héros de [STEP BROTHER]. Chelsea a du mal à reprendre le dessus depuis sa rupture avec Alec, elle n’arrive pas à aller de l’avant et pourtant sa vie est sur le point de changer. Elle déménage dans un nouvel appartement pour tourner la page, et elle va faire la connaissance de Damien, son voisin très irritant. On peut dire qu’ils sont partis du mauvais pieds dès leur première rencontre et pourtant leur relation amicale va évoluer et devenir indispensable à nos deux héros. Mais Damien est clair, il ne souhaite pas plus que l’amitié de Chelsea, hors notre héroïne commence à ressentir quelque chose de plus fort et elle se rend compte qu’elle va souffrir si elle ne fait pas attention… Elle ne peut s’empêcher de se demander pourquoi Damien est contre l’engagement alors qu’il semble attiré par elle ?

Lire un roman de Penelope Ward c’est l’assurance d’un excellent moment de lecture. Avec [THE BOY NEXT DOOR], elle nous offre une romance passionnée entre amitié et amour. J’ai vraiment aimé l’histoire de Chelsea et Damien dès le début. J’ai aimé leur rencontre, leur duo explosif laissera la place à une belle amitié, fusionnelle et épanouissante. Mais vous savez que les sentiments ne se commandent pas et Chelsea va irrémédiablement tomber amoureuse de Damien. Il va vraiment être l’élément déclencheur qui donnera à notre héroïne envie d’aller de l’avant.

Avec ce roman, Penelope Ward nous montre l’envers du décor des histoires d’amour, le côté qui fait mal. Chelsea traverse une période difficile, elle a eu le cœur brisé par son ex et elle ne sait pas du tout comment appréhender son retour au célibat, elle doute et elle souffre. Elle est persuadée de ne jamais réussir à aimer à nouveau. Elle en vient à douter de toute son histoire avec Elec, et pourtant ses sentiments à elle étaient sincères, du moins c’est ce qu’elle pensait. J’ai aimé découvrir cet aspect dans le récit, Chelsea est adorable et c’est une personne aimante et dévouée aux autres. Je l’ai tout de suite appréciée pour sa simplicité et sa dévotion pour les autres. Ce fut intéressant de la suivre dans sa nouvelle vie et sa relation avec Damien. C’est loin d’être simple entre eux. Il y a pas mal de nons-dits de la part de Damien. Il s’avère être un héros totalement intriguant. Il n’attire pas forcément la sympathie au début, il est un peu bourru et buté mais on décèle tout de suite qu’il a du potentiel. Il est sarcastique et très énervant par moment ^^ Et pourtant, comme Chelsea, j’ai fini par tomber sous son charme. J’avoue que c’était un déchirement de le voir repousser Chelsea, qu’il ne veuille que de son amitié était troublant car on sent bien qu’il veut plus mais ne s’autorise pas à franchir la limite amis/amants. De ce fait, la dynamique de la romance en devient encore plus passionnante, car forcément on attend qu’il craque et qu’il assume ses sentiments. J’étais pressée de découvrir ses motivations, les raisons pour lesquelles il ne voulait pas tenter sa chance avec Chelsea, et à ce niveau j’ai été vraiment surprise par la teneur de son histoire. Damien m’a vraiment séduite au fil des pages, et je peux vous dire qu’il fait un excellent BBF. 

Nos deux héros forment un duo insolite dès le début. J’ai aimé leur histoire, j’ai vraiment été émue par ces deux personnages qui forment un couple idyllique. Penelope Ward nous démontre que l’amour s’accompagne parfois de moments difficiles, qu’il faut parfois essuyer des déceptions pour tomber sur la personne qui nous était destinée. Les personnages secondaires sont vraiment très sympathiques. On retrouve Jade, qui est la sœur de Chelsea et qui se trouve être l’ex de Justin, le héros de [ROOM HATE], oui oui vous avez vu, tous ces romans sont un petit peu liés. C’est assez drôle parce que je n’avais pas aimé Jade dans le roman précédent, forcément elle n’avait pas le beau rôle dans l’histoire et pourtant il s’avère qu’elle est géniale, un peu folle et c’est un sœur adorable. J’espère vraiment que l’on aura un roman consacré à son histoire. J’ai aussi eu un petit crush pour Tyler, le frère de Damien. Il est vraiment drôle, et j’imagine déjà les ravages qu’il va faire si on le retrouve dans un prochain roman.

L’intrigue de ce roman s’articule sur plusieurs thématiques assez complexes. Penelope Ward aborde les ruptures sentimentales, le deuil et la reconstruction. Elle nous parle aussi de maladie et de ce que cela engendre dans la vie. L’amitié est au centre de l’histoire et pourtant l’amour y trouve naturellement sa place. Je ne me suis pas ennuyée une seule seconde et j’ai aimé l’originalité de l’histoire d’amour, cela change des schémas habituels car finalement l’auteure a pris son temps pour mettre en place la relation de Chelsea et Damien. Et les liens s’en retrouvent renforcés.

L »histoire se veut très sexy et pleine d’humour, c’est un peu incontournable avec Penelope Ward ^^ Et j’ai eu le sourire à de nombreuses reprises. Les joutes verbales qui se jouent entre nos héros sont vraiment irrésistibles, ils se cherchent, se taquinent et alimentent leurs désirs qu’ils peinent à contenir. La tension sexuelle est palpable et mélangé à l’humour et à l’autodérision cela donne un ensemble hyper addictif.

En bref, [THE BOY NEXT DOOR] fut une très bonne lecture. J’ai adoré les personnages et leur histoire m’a émue et conquise. Penelope Ward nous offre toujours des romances pleines d’émotions et d’humour. Elle ne cesse de me surprendre et à mes yeux c’est vraiment une auteure que je vous recommande les yeux fermés. Et si l’amour se trouvait sur le pas de votre porte ? Laissez-vous tenter ^^


Extrait 

-Je pense que tu devrais carrément passer chez lui avec des muffins sortant du four dans un panier. C’est ce qu’on fait entre voisins. Peut-être qu’il se détendra un peu… avec toi.

-Des muffins, c’est rond, c’est moelleux, un peu comme de jolis seins. Si je vivais ici, je prendrais les choses en main. Mais ce n’est pas le cas. Toi, si, par contre. Et tu as vraiment besoin de te changer les idées. Et il pourrait t’aider à cela.

J’admirais les larges épaules et le dos musclé de ce type tandis que son bras déplaçait l’aérosol de haut en bas.

-Mais bon sang, il ne te rappelle pas Elec ? Le tatouage sur le bras… les cheveux noirs. Ce n’est vraiment pas le genre de mec que je veux fréquenter en ce moment.

-Alors, si quelqu’un a un point commun avec Elec, il est automatiquement disqualifié ? Il est forcément censé se comporter comme Elec ? C’est comme ça que tu raisonnes ? Cela ne tient pas debout.

-Peut-être, mais la dernière chose que je veux, c’est me retrouver avec quelqu’un qui me le rappelle en permanence.

-Et c’est bien dommage, parce qu’Elec était carrément sexy, et ce mec… l’est encore plus.

-Tu peux me rappeler pourquoi on parle de ça ? Ce type ne m’a même pas dit bonjour. Il ne s’est pas inscrit pour participer à ta version délirante de Bachelorette. Il ne s’intéresse pas à moi.

Mon boy next door essuya la sueur sur son front, retira le masque qui couvrait son nez et sa bouche et jeta la bombe de peinture dans un sac noir. Il le balance sur son épaule et, juste au moment où je pensais qu’il allait quitter les lieux, il se dirigea vers nous. Jade se redressa sur le banc et mon pouls s’accéléra, ce qui m’agaça prodigieusement.

Ses yeux étaient rivés sur moi. Je n’appellerais pas ça un regard noir, mais il ne souriait pas. Le soleil tombait sur ses yeux bleus qui brillaient et contrastaient avec sa peau hâlée. Jade avait raison : ce mec était vraiment sublime.

-Je les préfère aux myrtilles, lança-t-il.

-Quoi ?

-Les muffins.

-Oh.

Jade se retint de rire, me laissant encaisser seule cette humiliation.

-Et je ne suis ni asocial ni un intellectuel. Je ne suis qu’un bon vieil enfoiré… avec une oreille supersonique.

Il afficha un petit sourire narquois et s’éloigna avant que j’aie le temps de dire quoi que ce soit.

Quand il fut trop loin pour nous entendre, pour de vrai cette fois, Jade soupira.

-Les mecs susceptibles sont les meilleurs au lit.

-Tu ne t’arrête jamais, hein ? Tu ne trouves pas que tu en as déjà fait assez ? Je t’ai toujours dit que tu parles fort quand tu penses chuchoter. On en a eu la preuve, là… à mes dépens.

-Tu me remercieras plus tard quand tu crieras le nom de ce Van Gogh irascible lorsqu’il te fera jouir.

-Tu es folle.

-C’est pour ça que tu m’aimes.

-C’est vrai.

Je remercie les éditions Hugo & Cie pour cette lecture. 

A propos de MarleneEloradana

Marlène, trentenaire du sud de la France, véritable bookaddict, je ne suis jamais rassasiée quand il s'agit de lecture, dévoreuse de romances en tout genre mais surtout celles qui font vibrer et s'émouvoir au fil des pages.

Un commentaire sur “The boy next door > Penelope Ward

  1. J’ai bien aimé celui-ci. En comparaison, je n’avais pas du tout accroché à Step Brother à l’époque, du coup, j’étais contente de voir que celui-ci me plaisait d’avantage 😀

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *