La Faucheuse, tome 1 > Neal Shusterman

3e millénaire. Pour réguler la population d’un monde sans maladie, des faucheurs professionnels tuent aléatoirement. Citra et Rowan ont été sélectionnés pour devenir apprentis-faucheurs, une mission qui leur inspire horreur, d’autant que seul l’un d’entre eux sera choisi et qu’il devra glaner la vie du perdant…

Publié chez France Loisirs

 

 

 

 


Mon avis – Ma note: coup de <3 !!!!

Imaginez un monde parfait, ou la maladie, la pauvreté et la mort n’existe pas, imaginez que absolument tout est exploité de la meilleur manière qu’il soit… Bienvenue dans le monde de Citra et Rowan! Mais que deviendrai la population si il n’y avait pas un minimum de « glanage » pour assurer une croissance cohérente ? Dans cet univers où l’immortalité règne, seule une poignée d’êtres différents, craints et admirés – les faucheurs- ont le pouvoir et le devoir de tuer. Est ce une bénédiction ou un fardeau?

Citra est une jeune fille quelconque, docile, intelligente et proche de sa famille, elle fait preuve d’un caractère bien trempé mais réfléchi. Son parcours va lui permettre de murir et d’entrevoir puis accepter les choses sous un autre angle. Sa détermination, sa force et sa volonté font d’elle un personnage vaillant et captivant, on aime se prendre au jeu de s’identifier à elle et de vivre ainsi aussi intensément ces quelques mois qui vont totalement la changer.

Rowan est un jeune homme effacé, timide, qui ne trouve pas réellement sa place dans cette société, pourtant il dégage un côté posé, mature et loyal, c’est un personnage attachant de part sa discrétion mais c’est surtout lorsque l’on découvre sa volonté, sa force physique et mentale que l’on tombe sous son charme.

Ces deux protagonistes vont avoir la chance ou la malchance de suivre une formation afin de devenir faucheur et ainsi glaner son quotas d’êtres. Mais parce que rien n’est aussi simple, ils vont avoir une lourde épée de Damoclès au dessus de leur tête qui va régir chaque action et chaque réflexion.

Ainsi on les voir apprendre ce métier qui parait de premier abord brutal et mauvais, mais qui ce révèle nécessaire, doté d’un entrainement physique et psychique or du commun et où surtout la compassion et la compréhension sont des valeurs essentielles. C’est très intense, parfois sanglant et incompréhensible pour notre société, mais l’humanité qu’ils dégagent, le respect d’autrui et l’envie de protéger l’autre coute que coute rend cette lecture et cette histoire absolument envoutante. Les secrets et les manipulations sont de mises tout au long du récit et leur manière d’affronter cela est admirable et noble même si parfois leur côté « tueur » prend le dessus on ne peut pas leur reprocher tant leurs émotions et sentiments sont bons. C’est un duo parfait et complémentaire qui va faire en sorte de changer le cours de leur histoire de façon brutale et efficace tout en restant dans les règles.

Quant au style d’écriture il est parfaitement adapté à l’histoire, c’est concis et clair, les descriptions réalistes et efficaces nous permettent très facilement de visualiser les lieux et actions, la retranscription des ressentis est très intense et pertinente, tout cela rend la lecture addictive, intrigante, captivante et ô combien envoutante. Le point de vu alternant chacun des personnages est un gros avantage, on voit et ressent ainsi pleinement leurs situations, leurs états d’âmes et leurs perspectives de manière concrètes et réelle.

En conclusion, c’est un très beau coup de cœur. Cette histoire malgré le thème délicat de « tuer » nous apparaît comme pertinente, intense, dur et belle à la fois. A lire absolument!

Merci à France Loisirs pour ce service presse.

Un commentaire sur « La Faucheuse, tome 1 > Neal Shusterman »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *